Menu

Notez
Livres

        

Naufragés de l'Espace

Une anthologie autour de P.-J. Hérault


Rédigé par le 24/04/2020 | Lu 176 fois




Naufragés de l'Espace
« Il n’y avait pas de victoire possible puisqu’il n’y avait pas d’ennemi. »

Dans l’immensité du vide et de ses étoiles, la mort ne présente pas toujours la situation la moins enviable. Que ce soit être à la dérive sans possibilité, être échoué sans perspective, ou bien être abandonné, simplement, voilà des sorts terribles à supporter. Voyageurs et autres aventuriers qui affrontent le vide ne sont pourtant pas des gens dépourvus face à l’incertitude…

Mais aux dangers de l’espace se confrontent les rêves des Hommes et leur capacité inépuisable à surmonter le pire. Être un naufragé dans l’océan stellaire n’est parfois que la première pierre d’un long chemin.

Dix ans d’édition et l’envie d’un hommage. Cette anthologie sur le thème des « Naufragés de l’espace » propose à huit auteurs de s’emparer des ingrédients de ce qui fait un récit tel que P.-J. Hérault, auteur emblématique du space opera à la française, parvenait à nous en offrir : un cocktail d’aventures et d’humanisme.

Au sommaire, Luce Basseterre, Romain Benassaya, David Gallais, Thibaud Latil-Nicolas, Camille Leboulanger, Audrey Pleynet, Emmanuel Quentin et Marianne Stern vous embarquent et vous emmènent dans les pas de P.-J. Hérault !

Fiche de lecture

Je remercie l'amie qui m'a offert ce livre que j'ai lu avec beaucoup de plaisir !

Je ne connais pas PJ Hérault, et la lecture de cet hommage m'a donné envie de le découvrir ainsi que plusieurs autrices et auteurs dont la plume m'a enthousiasmée.

Pour autant, mon avis n'est pas à 100% positif, comme c'est souvent le cas dans le cadre d'une anthologie. Voici mon retour texte par texte, purement subjectif :

Circuit fermé par Camille Leboulanger : je n'ai pas été bien convaincue par ce texte, un peu trop froid à mon goût, et à la fin un poil prévisible.

Attendre l'aurore par Emmanuel Quentin : j'aime beaucoup les romans de cet auteur, et j'ai eu l'occasion de lire une de ses nouvelles chez 1115, mais là, j'avoue que j'ai été un peu déçue. Un problème de rythme, peut-être, ou d'un format un peu trop court, compte tenu du nombre de personnages en lice ?

La cinquantième par Marianne Stern : un très beau texte où l'autrice a su tirer parti de son histoire pour nous dresser un portrait de combattante en fin de carrière, remarquable. Et ça fait du bien de lire des histoires sur des personnages pas forcément très jeunes ou en pleine santé. Beaucoup d'humanisme et une belle plume.

Retour vers Altamira par Thibaud Latil-Nicolas : une nouvelle intéressante, prenante. J'ai un peu tiqué sur le style un poil trop ampoulé à mon goût, mais finalement le texte se lit bien et est plutôt original. Les personnages sont très attachants et la fin est émouvante.

Les indésirables par Luce Basseterre : une très belle histoire où l'équipage d'un vaisseau se trouve confronté aux pouvoirs d'un étrange prisonnier. Bien raconté, un texte au ton doux-amer, original et profond.

Mésaventure par David Gallais : un texte sympa, avec une galerie de personnages qui m'a emballée (surtout le mécano quinqua et ses deux assistants, un trio d'enfer). Un petit bémol pour la fin, avec des méchants un peu trop caricaturaux et une fin trop facile, je trouve.

Le lien par Audrey Pleynet : très chouette texte, un de mes préférés, plein de suspense qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. Encore un texte qui a bien exploité le format sans remplissage et sans ennui avec deux héroïnes aussi attachantes l'une que l'autre.

Bételgeuse z-1 par Romain Benassaya : je suis mitigée sur cette nouvelle. Le thème est intéressant est plutôt original, mais l'intrigue et son déroulement ne m'ont pas bien convaincue, surtout la fin, un peu brutale. A mon humble avis, ce n'était pas le format idéal pour cette histoire qui aurait pu trouver un écrin plus adapté dans un roman.

En conclusion, une anthologie plutôt réussie, contenant quelques très bons textes, du moins à mon goût, hein. J'ai une réserve concernant la longueur des textes. J'aime les nouvelles courtes, qui vont droit au but et là, certaines se perdent parfois dans des digressions ou des détails dispensables ou à l'inverse peinent à « caser » tout ce qu'elles ont à apporter. Mais finalement c'est une chouette anthologie, variée et qui m'a permis de découvrir de nouvelles plumes intéressantes.
 




Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

Recherche dans les cales :