Menu

Notez
Livres

        

Les Oubliés de l'Amas | Floriane Soulas | 2021


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 25/10/2023 | Lu 435 fois






Illustration et quatrième de couverture

Alors que l’humanité a colonisé le système solaire, une planète reste inaccessible : Jupiter.

Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur lequel s’est construit l’Amas, un bidonville flottant où se réfugient tous ceux qui cherchent à se faire oublier.

Kat, physicienne en fuite, est arrivée sur l’Amas pour se cacher de ses ennemis, mais surtout pour retrouver Pavel, son frère jumeau, disparu sans laisser de traces. Lorsqu’elle rencontre la mystérieuse Jaspe, une mécanicienne de génie qui lui propose d’intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales de l’Amas, Kat saisit l’occasion de relancer son enquête en interrogeant ceux qui ont connu son frère.

Pilote casse-cou, fasciné depuis toujours par l’exploration spatiale, Pavel est-il encore sur l’Amas ? Ou a-t-il réussi l’exploit fou d’atteindre Jupiter ?

Fiche de lecture

Ne vous fiez pas au titre qui peut paraître banal : il est vrai qu’à sa lecture, et à celle de son résumé, on pourrait se croire plongés dans un énième roman noir à la sauce spatiale ou dans les bas-fonds d'une Coruscant ou de Mos Eisley que nous laisse entrevoir Star Wars.

Mais celui-ci est différent : Floriane Soulas parvient à installer dans son « Amas » un univers qui a vécu et qui préexiste à son héroïne. Contrairement à bien des auteurs que je nommerai pas, l'univers qu'elle a créé n'est pas apparu avec Kat : il y a une Histoire, en strates agglomérées et parfois percées de trous, comme les vaisseaux formant l'Amas éponyme. Il y a des souvenirs, une chronologie interne, ses légendes, ses expressions et ses récits d'aventures qui rappellent fortement Jules Verne.

L'idée, que certes l'humanité a colonisé le système solaire mais, que chaque colonie produit sa propre culture (les Luniens, les Vénusiens ou les Neptuniens comme Kat) est très bien incorporée dans ce pot-bouille des malandrins, des gagne-petit, voire des « dingues et [d]es paumés » (Hubert-Félix Thiéfaine) qui vivent dans l'Amas.

Et cela compense largement le style, parfois un peu maladroit (l'usage du terme « galactique » là où les enjeux concernent a priori le système solaire, l'insistance « feuilletonnesque » avec laquelle l'auteure nous rappelle l'objet de la quête, le cliché du lien « spécial » presque magique entre jumeaux, la course de bolides à l'issue déterminable...) ainsi que le fait qu'on puisse parfois être tourneboulés, comme dans les vents de Jupiter, par les descriptions techniques et scientifiques, très maîtrisées cependant par cette jeune écrivaine, par ailleurs ingénieure de formation (et cela se ressent!).

Je n'ai pourtant pas pu lâcher le livre : les personnages - bien que nombreux - sont installés avec efficacité. La quête - classique - de l'héroïne est très bien distillée même si, vers les ultimes pages, le lecteur chevronné se doute de ce qu'il adviendra à Kat.

Avec Kat, le lecteur est embarqué dans une quête presque panoramique de la science-fiction : peu de genres échappent aux allusions à de grandes œuvres, aux thématiques et questionnements soulevés par le genre, témoignant d'une grande connaissance et une maîtrise confirmée de ses codes.

Je ne le recommanderais cependant pas à un public impressionnable ou novice en SF : impressionnable car certaines descriptions peuvent être très crues, et novice car les allusions, les hommages ne se comprennent mieux que si on est familier des œuvres phares du genre.

Et c'est ce qui peut expliquer, je pense, que ce roman fut nommé au prix Rosny Ainé 2022 et couronné du Prix Utopiales la même année.

Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.