Menu

Notez
Lectures cadeaux

        

Le Message de Mars | Dominique Guégan | 2020

Nouvelle


Un article ajouté/rédigé par | 30/09/2020 | Lu 628 fois




Le Message de Mars | Dominique Guégan | 2020
Mars, 2200. Je m’appelle Jacques Crabe. Il ne me reste que quelques jours à vivre et mon seul but désormais est d’avoir le temps de transmettre ce message...

Fiche de lecture

Le narrateur de cette histoire est Jacques Crabe, le doyen de Mars. D’entrée le bonhomme est sympathique et attachant. En s’adressant directement au lecteur, usant du ton de la confidence, il happe ce dernier et capte toute son attention. On veut savoir quel est ce fameux message qu’il souhaite transmettre, ce secret pesant, et au vu des événements exposés, l’on pressent qu’il ne va pas être des plus heureux. Les yeux rivés sur lui, on veut qu’il poursuive son récit, afin d’en connaître le fin mot.

Rien de bien novateur dans ce texte, les divers thèmes abordés (écologie, colonisation martienne, terraformation, le rêve martien, voyage dans le temps, etc.) ayant déjà été traités maintes fois dans la littérature SF. En revanche, ce qui fait sa particularité, c’est cette capacité du narrateur à capter l’attention.

Un joli texte, riche en émotions.

Cette nouvelle se lit rapidement. J’ai apprécié la teneur du message et la chute de l’histoire. Décidément, l’homme n’apprend jamais de ses erreurs.

Une lecture que je recommande pour un agréable moment d’évasion dans le quotidien.

Note

Cette nouvelle de Dominique Guégan peut être lue en ligne ou téléchargée gratuitement en format PDF sur le blog Chroniques Terriennes.

Télécharger la nouvelle :


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Dominique GUÉGAN le 24/10/2020 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dominique
Merci beaucoup Koyolite, pour ce partage, et pour ton retour.

2.Posté par Jean Christophe GAPDY le 18/04/2021 06:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Voilà un texte dont j'ignorais l'existence, rattrapé fort heureusement grâce à la page des Festivals. Un texte fort agréable qui se lit facilement et avec plaisir, dans un style et un déroulé qui me fait irrésistiblement penser à certaines nouvelles de Southeast Jones, tant le ton est calme, juste et humain. Un grand plaisir de lecture qui, jouant sur la brièveté narrative, sait garder tout notre attention et notre sympathie pour Jacques jusqu'au bout. Un grand merci.

3.Posté par Julien VERHAEGE le 19/07/2022 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juju
Franchement, je n'ai que ces quelques mots : toutes mes félicitations ! Ce récit m'a emporté dès les premières lignes, quelle accroche fantastique. J'ai tout de suite eu envie d'en connaître l'aboutissement. La rédaction, la narration, l'histoire, tout parait si naturel, si fluide, un témoignage humain, d'actualité, ou plutôt d'anticipation, car cela pourrait arriver bien plus vite qu'on ne le pense (on parle actuellement de coloniser la Lune...pourquoi pas Mars). Plus que l'immersion par la narration à la 1er personne, c'est une identification quasi instantanée, tant ce qu'il vit pourrait survenir de mon côté, comme chez n'importe qui. Tout ceci est aidé par les réactions et commentaires, tout simplement humain, vivant. Petit amusement personnel : le nom de "Jim Pendrake" m'a fait penser à Jim (Capitaine dans Star Trek) et James Pendrick (inventeur révolutionnaire, pour le bien de l'humanité, dans Les enquête de Murdoch), bien qu'il ne s'agisse que d'une coïncidence, j'ai aimé me l'imaginer, comme cela cadre avec le personnage et le cadre de la nouvelle. J'encourage tous celles et ceux qui passent ici à lire la nouvelle, qui a toutes les caractéristiques pour devenir un petit classique. Et bien sûr, à son auteur, de continuer à écrire et à nous transmettre d'autres messages. Encore bravo !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.