Menu

Notez
Livres SFFF

        

La Mallorée

1. Les Gardiens du Ponants | 2. Le Roi des Murgos | 3. Le Démon Majeur de Karanda | 4. La Sorcière de Drshiva | 5. La Sybille de Kell


Un article rédigé par le 04/03/2013 | Lu 271 fois




La Mallorée
Voici venus les temps où les peuples respirent. Torak est mort, le dieu-dragon, l'Enfant des Ténèbres, et la menace cosmique paraît conjurée. Tout est calme en tous lieux dans les royaumes du Ponant. Pourtant la Prophétie des Ténèbres est bien gravée dans les mémoires : une parole, ça ne peut pas mourir. Et le vieux Gorim, dans sa grotte, entend gémir et gronder la terre : une pierre maléfique s'est réveillée à l'autre bout du monde. Le culte de l'Ours aurait-il encore, contre toute attente, des adeptes secrets ? Ca et là, on complote, on assassine, on repère les enfants marqués par le destin. Déjà la guerre s'allume dans les Etats du Sud. Puis une nuit, la Voix parle à Garion. Qu'est-ce que le Sardion, la pierre tombée du ciel dont le nom fait frémir les Ulgos ? Où est « l'Endroit qui n'est plus » ? Faut-il combattre encore les Ténèbres vaincues ? Bien, les Gardiens du Ponant vont reprendre du service...

Fiche de lecture

La mort du dieu Torak a mis fin à des siècles de crainte. Il y a maintenant un roi sur le trône de Riva et le monde a repris son existence tranquille. Pourtant, tout n'est pas si calme. La société angarake est agitée de nouveaux remous, la prophétie que l'on croyait totalement réalisée resurgit et montre des zones d'ombres, puis l'héritier de Riva est kidnappé. Belgarath va repartir en chasse, guidé par des fragments de prophétie. Comme auparavant, plusieurs compagnons se joindront à lui pour une quête qui, cette fois-ci, sera décisive et définitive.

« La Belgariade » semblait être une histoire complète, mais on découvre ici que certaines questions restaient en suspens. Les cinq tomes de « La Mallorée » vont apporter toutes les réponses et proposer un final magistral, dans lequel l'avenir du monde sera enfin tracé et les erreurs du passé réparées.

Cette série est un peu plus faible que la précédente, un peu plus linéaire et empreinte d'une obéissance aveugle à la Prophétie, mais j'ai retrouvé avec grand plaisir tous les ingrédients qui font la très grande qualité du cycle.

Pour les lecteurs qui ont aimé « La Belgariade », « La Mallorée » est une lecture indispensable et la brillante conclusion de l'histoire, qui était inachevée.




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.