Menu

Notez
Livres

        

Étoiles, garde-à-vous ! | Starship Troopers | Robert A. Heinlein | 1959


Un article ajouté/rédigé par | 17/02/2022 | Lu 118 fois


⚓️TAGS : 1959, Robert A. Heinlein


Étoiles, garde-à-vous ! | Starship Troopers | Robert A. Heinlein | 1959
Après la grande guerre atomique de la fin du XXe siècle, le monde ne fut plus que chaos et désordre. Pour éliminer les hordes barbares qui s'étaient formées, les survivants durent remettre leur sort entre les mains de l'armée.

Un siècle plus tard la civilisation, arrivée à l'âge des étoiles, reste dirigée par les militaires. Dans cet univers, Juan Rico s'engage le jour de ses dix-huit ans dans l'infanterie Spatiale. Il ne sait pas quel sort terrible attend les fantassins qui, sur les mondes lointains, vont devoir affronter les armées arachnides...

Fiche de lecture

Un roman militariste ? That is the question...

De ses « classes » au camp Currie jusqu'à son saut sur la planète Klendathu à la tête de ses « Têtes Dures », nous suivons la carrière du jeune Juan « Johnnie » Rico au sein de l'Infanterie Mobile des forces armées de la Fédération Terrienne, en guerre contre une espèce alien, les Arachnides.

Roman de science-fiction militaire à la première personne, on trouve dans Étoiles, garde-à-vous ! étonnamment peu de descriptions de scènes de bataille.

SI le premier tiers du roman rappellera au cinéphile la première partie de Full Metal Jacket (les classes, les instructeurs sadiques, et la violence physique et psychologique), le reste du roman consiste en des réflexions/discussions philosophiques, morales, mais aussi sur des considérations relatives à l'armée. Rôle de la guerre, de l'Etat, considérations relatives au commandement, aux grades et aux protocoles, rappelant en cela la série littéraire Honor Harrington. Au final, peu de scènes de batailles.

Et un roman qui à mon sens finit sur du manque : l'univers est très solide, les personnages bien construits... On comprend alors que P. Verhoven ait voulu utiliser le roman pour l'adapter au cinéma (le fameux Starship Troopers).

Mais là où le film et ses suites se veulent antimilitaristes, Étoiles, garde-à-vous ! ne m'apparait pas foncièrement antimilitariste... Bien au contraire, il exalte des valeurs conservatrices en ce qu'il critique le libéralisme politique, et - bien sûr - le communisme (le roman est publié en 1959 après la période du maccarthysme).

On peut regretter que Robert A. Heinlein n'ait pas développé plus en avant son univers...

En somme, Étoiles, garde-à-vous ! demeure une référence de la science-fiction militaire, à lire pour toute personne désirant écrire dans ce style... Bien qu'il faille remettre le roman dans son contexte.




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.