Menu

Notez
Voyages extraordinaires

        

Dix Heures en Chasse (1881)

Nouvelle


Rédigé par le 26/07/2020 | Lu 161 fois


Tags : 1881, Jules Verne


Illustration de Gédéon Baril
Illustration de Gédéon Baril
Il y a des gens qui n'aiment point les chasseurs, et peut-être n'ont-ils pas tout à fait tort.

Est-ce parce qu'il ne répugne pas à ces gentlemen de tuer le gibier de leurs propres mains, avant de le manger ?

Ne serait-ce pas plutôt parce que lesdits chasseurs racontent trop volontiers, à tout propos, et hors de propos, leurs prouesses ?

J'incline vers cette dernière raison.

Or, il y a quelque vingt ans, je me suis rendu coupable du premier de ces méfaits. J'ai chassé ! Oui, j'ai chassé !... Aussi, pour m'en punir, je vais me rendre coupable du second, en vous racontant par le menu mes aventures de chasse.

Puisse ce récit, sincère et véridique, dégoûter à jamais mes semblables de s'en aller à travers champs, à la suite d'un chien, le carnier sur le dos, la cartouchière à la ceinture, le fusil sous le bras ! Mais j'y compte peu, je le confesse. Enfin, à tout risque, je commence.

Présentation

« N'ayez jamais ni maison de campagne, ni voiture, ni chevaux... ni chasse. Il y a toujours des amis qui se chargent d'en avoir pour vous ! »

Une petite nouvelle sur le premier et... dernier jour de chasse de l'auteur. On ne l'y reprendra plus. Le ton est humoristique et les situations cocasses ne manquent pas ! Le texte est enrichi des illustrations de Gédéon Baril.

Une histoire sur tout le "bien" que pense l'auteur des chasseurs, dévorée en quelques minutes et qui m'a bien fait sourire !

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Christobal COLUMBUS le 26/07/2020 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ChristoColumbus
Connaissant ce monde que décrit si bien (une fois de plus) le grand J.Verne, il faut reconnaître que cette « folle » passion qu’éprouvent les chasseurs n’a absolument pas changé de nos jours. Je dirais même qu’elle se serait aggravée.
- Petite note perso avant de continuer : poussé par l’entourage familial, j’ai moi-même été traqueur-rabatteur avec chiens, sans jamais avoir eu le feu sacré pour cette idéologie. C’était à l’époque où la chasse était encore une « gestion » de la faune avec des petits tableaux en fin de journée et non un délire de tueries pour gros richards assoiffés de jouer a...

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

⚓️Recherche :