Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Black Swan



Article rédigé par le 11/11/2011
Lu 640 fois




Black Swan
Nina Sayers ne vit que pour la danse. Cette jeune femme n'a rien d'autre dans son existence. Pas d'ami. Pas de vie sentimentale. Rien. Vivant encore chez sa mère, elle se retrouve chaque jour parmi la troupe de danseuses d'un prestigieux ballet new-yorkais.

Thomas Leroy, le maître de ballet, décide de monter une version originale du Lac des Cygnes et cherche une nouvelle première danseuse, pour succéder à Beth Macintyre, qu'il vient de pousser à la retraite.

Le Lac des cygnes raconte l'histoire de deux soeurs : le cygne blanc, innocent et fragile, et le cygne noir, sa jumelle sensuelle et rivale qui finira par lui prendre l'homme qu'elle aime.

Nina est parfaite pour le rôle du cygne blanc, elle dont la danse est faite de rigueur et de précision technique. Par contre, pour le pendant "noir", elle a encore du travail à faire. Une autre danseuse, Lily, a plus d'aptitude pour ce 2e personnage. Thomas choisit pourtant Nina et passe les journées à réveiller en elle la face sensuelle du cygne noir. Lily est choisie pour être sa doublure (mais une doublure, n'est-ce pas non plus une rivale ?)

Rapidement, Nina, innocente, couvée par une mère protectrice, se met à avoir d'étranges visions, comme si son alter ego obscur prenait réellement forme. A plusieurs reprises, elle croit voir une jumelle dans une passante, voire dans Lily.

Le jour de la première représentation approche et les choses ne font qu'empirer. Ne s'agit-il que d'allucinations ou le "cygne noir" rôde-t-il réellement autour de la jeune femme ?

Critique du film

Tout au long de l'histoire, on ne saura jamais vraiment si le personnage principal perd la raison au fur et à mesure que son entourage la pousse à sortir de sa coquille. Ou si des forces obscures ont décidé de transposer le célèbre ballet dans la réalité.

On se prend de pitié pour Nina au fur et à mesure que progresse le film. Finalement, elle est bien malheureuse, n'ayant que la danse pour s'exprimer, où elle se brûle les ailes au contact de personnes, moins coincés qu'elle, qui, volontairement ou pas, la pervertissent. Sa mère, qui la protège à l'excès, voit certainement en elle ce qu'elle-même n'a pas pu faire, ayant arrêté la danse lorsqu'elle se retrouva enceinte.

On baigne dans une ambiance lourde, déstabilisante, voyant le monde au travers de la vision qu'en a le personnage central. Officiellement, il s'agit d'un thriller psychologique, mais on peut se demander si la part de surnaturel n'est vraiment qu'une illusion ou si elle se produit vraiment, que ce soit dans les couloirs du ballet ou ailleurs. Le film n'est pas non plus pour tout public : les scènes triviales sont fréquentes.

L'interprêtation est impeccable. La réalisation l'est tout autant, soignant les détails, retransposant les éléments du Lac des Cygnes dans le New York contemporain. Partout dominent le blanc et le noir, à l'exception de la chambre de Nina, toute rose au départ pour tourner au rouge durant l'histoire. Les personnages principaux ont tous un équivalent dans le ballet proprement dit.

Le film fut un immense succès auprès du public (les entrées multipliant plus de 25 (!) fois son budget) et des critiques. Il trusta aussi les récompenses, Nathalie Portman étant primée dans 15 (!) compétitions différentes (dont les Oscars) pour son rôle. Si elle fut la seule à recevoir la célèbre statuette d'Hollywood, ce ne fut pas le cas ailleurs : les récompenses furent nombreuses, qu'il s'agisse du film proprement dit, du réalisateur (Darren Aronofsky), de Mila Kunis (second rôle), de la photographie, etc.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 19/02/2014 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Ce film n'est pas à classer dans les genres SF ou Imaginaire. C'est un drame. Ambiance lourde, profonde noirceur, érotique glauque et violence dans tous les sujets abordés. C'est tout ce que je n'aime pas voir dans un film. De plus, si tout comme Nina il faut avoir consommé de l'ecstasy pour en comprendre le sens, alors : non merci. Même si la prestation de Natalie Portman est excellente, cela ne sauve pas l'ensemble et je ne comprends pas comment cette chose a pu remporter un tel succès. Le jury était-il composé uniquement d'ado en mal de première fois, de pervers friands de tutus et d'amateurs d’hémoglobine ?! Elle est passée où la poési...

2.Posté par quetzalcoatl le 28/04/2014 02:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bon film ! Peut être le film parle aussi de schizophrénie dont Nina serait atteinte et dont les hallucinations sont un des symptômes mais peut être aussi de dédoublement de la personnalité (cygne blanc vs cygne noir). À la fin Nina croit avoir tué Lily et caché son corps mais après ont se rend compte que ce n'est pas la réalité. Je pense que le personnage de Nina doit avoir une maladie mentale et que l'ecstasy n'arrange pas les choses.

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com