Menu

Notez
Films

        

Alice au Pays des Merveilles | Alice in Wonderland | 2010


Un article ajouté/rédigé par | Lu 1830 fois




Alice au Pays des Merveilles | Alice in Wonderland | 2010
Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu'elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s'embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge.

Présentation

J'aime beaucoup les films de Tim Burton et celui-ci ne déroge pas à la règle.

Un scénario simple (tout comme l'est aussi celui du conte original de Lewis Carroll), des personnages merveilleux et bien déjantés (une mention toute particulière à la Reine Rouge), beaucoup d'humour, et de beaux décors.

Il faut tout de même préciser qu'on est loin du conte original, puisqu'Alice est adulte. Ici c'est plutôt une sorte de ré-imagination du conte qui mélange les livres "Alice au Pays des Merveilles" et "De l'autre Côté du Miroir".

Au final, Alice à la sauce Burton, c'est divertissant. Pour ma part, j'ai vraiment bien aimé.

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par MAESTRO le 11/11/2011 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maestro
Ceci n'est pas Alice au Pays des Merveilles. Cette précision me semble utile pour éviter toute déception. Si vous voulez voir l'histoire d'Alice telle qu'écrite par Lexis Carroll, ce film n'est pas ce que vous recherchez. Il s'agit en fait d'une sorte de suite. Alice est devenue adulte et est de retour au Pays des Merveilles pour y mener une mission. Une fois ceci posé, on peut passer à l'analyse.

C'est du Tim,Burton pur jus. Le scénario est déjanté, les dialogues sont surprenants, les images sont saturées de couleurs et de contrastes, l'ambiance est irréelle.

Cette version n'est pourtant pas sans défauts. Je pense que Burton s'est laissé emporter par son enthousiasme et j'ai quelques reproches à faire. D'abord, je ne suis pas du tout convaincu par l'actrice qui joue Alice. La folie d'Alice est douce. Ici on oscille entre raison et folie franche. Mia Kosikowska peine à trouver le juste milieu. Ensuite, il y a dans ce film une violence qui ne correspond absolument pas à l'univers onirique de Carroll. Je ne suis pas contre des scènes d'action. Mais transformer Alice en une sorte de Jeanne d'Arc est tout simplement idiot. Enfin, le film est trop axé sur une cause rationnelle alors que Carroll dénonçait la rationnalité.

Je reprends en conclusion mon introduction : ceci est peut-être un bon Burton mais ce n'est pas Alice au Pays des Merveilles.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Frank GONZALEZ
Christobal COLUMBUS
Thierry B.
Djackdah NIELLE
Didier REBOUSSIN
Erwelyn CULTURE MARTIENNE

💬Commentaires et avis