Menu

Notez
Livres

        

Projet Dernière Chance | Project Hail Mary | Andy Weir | 2021


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 16/04/2024 | Lu 410 fois






Projet Dernière Chance @ 2021 Bragelonne
Projet Dernière Chance @ 2021 Bragelonne

Illustration et quatrième de couverture

Ryland Grace est le seul survivant d’une expédition spatiale de la dernière chance. S’il échoue, c’est le sort de l’humanité et la Terre tout entière qui sera en péril.

Mais pour l’instant, il ignore tout de cela. Il ne se souvient même pas de son propre nom, et encore moins des objectifs de sa mission. Il sait seulement qu’il est resté en sommeil très longtemps. Et il vient de se réveiller pour découvrir qu’il se trouve à des millions de kilomètres de chez lui, avec deux cadavres pour toute compagnie.

Ryland se rend compte peu à peu qu’il doit faire face à une tâche impossible. Filant à travers l’espace, il lui faut trouver la clé d’un mystère scientifique insondable… et combattre un fléau qui laisse présager l’extinction de notre espèce.

Alors que chaque minute compte et que des années-lumière le séparent de l’être humain le plus proche, il est seul pour relever cet incroyable défi…

Mais l’est-il vraiment ?

Fiche de lecture

Un homme se réveille dans un endroit confiné. Il ne se souvient de rien. Dans cette même pièce, deux cadavres reposent dans un état momifié. Il semble qu'il y ait longtemps qu'ils soient là. Petit à petit et déduction par déduction, il se rend à l'évidence qu'il est dans un vaisseau spatial, mais pourquoi ?

Les souvenirs reviennent très progressivement et en même temps arrive une rencontre totalement extraordinaire : un engin extraterrestre !

Des contacts primaires s'échangent entre les deux spationautes et très vite un langage commun est trouvé, très sommaire mais juste assez pour se rendre compte que ces deux vaisseaux sont arrivés là dans un même but : sauver leur monde respectif !

Que peut donner l'union de connaissances de deux évolutions totalement différentes ? Il semble que de toute façon ce soit là leur dernière chance...

***

Ayant vu le film Seul sur Mars, je n'ai bien entendu jamais lu le premier ouvrage d'Andy Weir à l'origine de cette œuvre cinématographique.

Ce qui est sûr, c'est que mon ressenti dans la première partie de ce roman Projet Dernière Chance est identiquement le même que dans le film : un sentiment de grande solitude me transportant à la place de cet astronaute bien obligé de survivre et exécuter sa mission.
 
Ce qui m'a beaucoup plu :
 
Andy Weir propose ici une rencontre extraterrestre qui va totalement dans la vision que je me fais depuis toujours sur une éventuelle vie ailleurs dans l'Univers.

En effet, si vie il y a quelque part dans une autre galaxie, pourquoi devrait-elle nous ressembler ou du moins avoir un aspect symétrique comme le nôtre ? Deux yeux, un nez et une bouche centrés, des jambes, des bras, des doigts ? À l'exception des insectes (et encore), il est bien évident que tout ce qui vit ici sur Terre se ressemble et qu'importe la race. Animaux, poissons ou humains avons tous un peu la même face : yeux, bouche et orifices nasaux bien dans le bon ordre et bien centrés. Nos membres sont quelques peu différents en fonction de l'évolution qu'aura pris l'espèce dont on fait partie : quatre pattes pour les animaux, deux bras et deux jambes pour les singes et l'humain, deux nageoires bien équilibrées pour les poissons avec un arrière-train plus évolué pour le milieu aquatique.

L'extraterrestre vu par l'auteur en question est totalement différent de ce que l'on nous présente - ou que certains essayent de nous faire croire - depuis toujours (euh, non, depuis les années 1950 dirais-je) : pas d'yeux, pas de bouche, pas de nez, juste un profil qui ferait pétrifier les arachnophobes.

Et comme les araignées, alors que cet extraterrestre n'en est pas une, l'habit ne fait pas le moine. Un aspect horrifique ne veut pas forcément dire une menace. Les espèces évoluent en fonction de leur environnement et dans celui de ce protagoniste étranger en question, sa carapace et le reste de son physique lui sont bien nécessaires !

Je laisse ici aux lecteurs le plaisir d'en juger par eux-mêmes.
 
L'autre aspect qui me plaît dans la vision de cette éventuelle vie extraterrestre vue par Andy Weir est qu'il est loin d'être certain qu'une vie ailleurs soit forcément plus évoluée que la nôtre. Voyager dans l'espace ne veut pas dire qu'on est forcément à la pointe de la technologie. Et comme s'en rend compte ce pauvre astronaute terrien laissé seul face à son destin et sa mission ultime de sauvetage de la Terre, cet extraterrestre pourrait être comparé à l'humain des années 50-60-70 en pleine découverte du voyage spatial.

Aucun des deux, homme comme Éridien (baptisé ainsi par le personnage principal) ne fait le malin dans sa mission respective et totalement identique.
 
Le troisième aspect qui me tient à cœur dans cet ouvrage est l'association - forcée mais très amicale - de deux espèces totalement étrangères et inconnues l'une de l'autre pour essayer de trouver une solution à un problème commun.

Comparée à l'association internationale mondiale qu'a fait preuve l'humanité pour concevoir et lancer le vaisseau Dernière Chance, ce duo formé par un humain et un extraterrestre semble bien plus fiable. En effet, comme expliqué dans l'ouvrage, si la Terre est finalement condamnée, cette association mondiale terrienne volera en éclat pour une question de derniers instants de survie et si la Terre est sauvée, chacun retournera dans ses us et coutumes, dans ses vices de profits et de concurrences tels qu'aujourd'hui.
 
Quelques petits points à soulever :
 
Andy Weir s'est apparemment très bien renseigné techniquement pour rédiger son roman. Certains détails techniques sont parfois un peu ardus à parcourir mais sont nécessaires.

La petite incohérence est que tout au long du récit, une multitude de choses sont fabriquées, toujours dans cet environnement restreint qu'est le vaisseau Dernière Chance. Dans la réalité, il manquerait vite de la place. Mais bon, nous sommes dans l'imaginaire et dans la science-fiction.

Le dernier petit point un peu chiffonnant pour moi, est qu'il m’est difficile de me matérialiser dans la tête toutes ces fabrications artisanales faites sur place et qui permettent le déroulement du récit, comme par exemple les sas de transferts entre l'atmosphère du Terrien et celui de l'Éridien, les différents objets fabriqués, transportés, sortis dans l'espace, etc. Mais l'auteur abrège assez rapidement ces détails, un peu comme pour justement éviter ce sentiment d'incohérences et ça passe très bien au fil de la lecture !
 
Note personnelle :

Finalement, que veut dire sauver la planète ? Notre bonne vieille Terre est là depuis la création de notre système solaire, est là depuis bien avant les dinosaures, a connu la fin des dinosaures, est là depuis l'avant-humain et sera toujours là après l'espèce humaine...

Un roman qui fait réfléchir !

Christobal Columbus
Copyright @ Christobal Columbus pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 16/04/2024 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Je suis contente de découvrir enfin un avis de lecture pour cet ouvrage d'Andy Weir. J'avais eu un gros coup de coeur pour son premier roman Seul sur Mars et "Projet dernière chance" me fait de l'oeil depuis un moment ! Merci pour cette fiche.

2.Posté par Thierry B. le 17/04/2024 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Á noter qu'une adaptation devrait être en cours de tourage avec Ryan Gosling dans le róle principal.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.