Menu

Notez
Films

        

Le Capitaine Nemo et la Ville sous-marine | Captain Nemo and the Underwater City | 1969


Un article ajouté/rédigé par | 04/11/2011 | Lu 1538 fois




Le Capitaine Nemo et son sous-marin recueillent quelques survivants d'un navire coulĂ©. Il dĂ©cide de les emmener dĂ©couvrir une citĂ© sous-marine oĂč ils pourraient passer le restant de leurs vies...

Présentation

Un navire en provenance de New York et Ă  destination de Bristol fait naufrage Ă  200 miles des cĂŽtes Britanniques Ă  la suite d'une terrible tempĂȘte. Les passagers se jettent Ă  l'eau sans aucun espoir et coulent Ă  pic. Soudain, un groupe de plongeurs venant de nulle part et vĂȘtus de combinaisons hors du commun les sauvent d'une noyade certaine, parviennent Ă  sauver une poignĂ©e d'entre eux et les conduisent vers un sous-marin : le Nautilus commandĂ© par le Capitaine Nemo. Le Nautilus conduit les rescapĂ©s, au nombre de cinq, vers "Templemer", une ville sous-marine construite par le Capitaine Nemo qui abrite toute une population de personnes ayant dĂ©cidĂ© de vivre en autarcie... Les survivants sont autorisĂ©s Ă  circuler librement dans Templemer. Mais il leur est interdit de la quitter, pour prĂ©server le secret de son existence.

Parmi les survivants, on trouve :

- Hellena Beckett et son jeune fils Philip, qui s'adaptent rapidement Ă  ce nouvel environnement;

- Barnaby et Swallow Bath, deux frĂšres escrocs et voleurs;

- Fraser, sénateur américain chargé d'une mission trÚs importante à Londres pour mettre fin à la Guerre de Sécession;

- Lomax, un homme qui souffre de claustrophobie et qui vit trĂšs mal la perspective de ne pas retrouver l'air libre.

En visitant la citĂ©, les nouveaux-venus constatent qu'elle est remplie d'or. Le prĂ©cieux mĂ©tal n'est qu'un produit secondaire de la machinerie produisant l'air et l'eau de la citĂ©. Virtuellement, l'or n'a aucune valeur ici et n'est utile que parce qu'il rĂ©siste Ă  la corrosion. Lomax perd la tĂȘte : il tente s'Ă©vader en s'enfermant dans une salle de contrĂŽle atmosphĂ©rique et endommage la pressurisation de la citĂ©. Malheureusement, il est bloquĂ© dans cette salle et Nemo n'a pas d'autre choix, pour sauver Templemer, que de sceller la piĂšce et de condamner Ă  mort l'intrĂ©pide. Profitant du tumulte, les frĂšres Bath se glissent dans des secteurs normalement interdits et dĂ©couvrent l'existence d'un autre sous-marin : le Nautilus II, plus puissant que l'original. Ils rallient Fraser Ă  leur cause, sous de faux arguments : si lui veut rejoindre Londres, eux ne veulent qu'emmener un maximum d'or !

Entretemps, Fraser redemande Ă  pouvoir quitter la citĂ©. Mais le Capitaine ne peut que refuser, de peur que le monde dĂ©couvre l'existence de Templemer et ne fasse mauvais usage de ses inventions. En Ă©change, il lui propose un poste en vue dans sa ville. Cette fonction avait Ă©tĂ© promise Ă  Joab, le second de Nemo, qui prend trĂšs mal la chose. Ainsi, Joab accepte d'aider Ă  l'Ă©vasion des frĂšres Bath et de Fraser (ce qui lui laisse place libre pour le poste dont il rĂȘvait) en s'enfuyant avec le Nautilus II.

S'en suit une poursuite entre les deux Nautilus, au bout de laquelle seuls deux hommes sur les quatre (les trois fugitifs et Joab) parviennent Ă  s'en sortir vivants - et libres ...

Tourné en 1969, ce film britannique est une réussite, si l'on tient compte de l'époque pour les effets spéciaux, et les décors sont bien faits. Bien que tourné aprÚs le célébrissime 20.000 lieues sous les Mers (1954!), cette histoire est un "prequel". En effet, elle se situe clairement durant la Guerre de Sécession (1861-1865) tandis que l'oeuvre de Jules Verne se passe en 1866.

Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de mĂ©decin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facĂ©tieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est rĂ©ussi lorsqu’aprĂšs avoir cliquĂ© sur « ajouter », vous voyez en encadrĂ© et en rouge le texte « Votre commentaire a Ă©tĂ© postĂ© ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du RĂšglement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se rĂ©serve le droit de supprimer les commentaires contraires au rĂšglement.

Rubriques Ă  explorer :