Menu

Notez
Récits maritimes

        

Georges Krins - Un violoniste méconnu sur un célèbre navire...


Un article ajouté/rédigé par | 25/09/2021 | Lu 425 fois


⚓️TAGS : Georges Krins, TITANIC


Georges Krins | Par Anynymous — The Illustrated London News, 27 April 1912, 636, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=80366418
Georges Krins | Par Anynymous — The Illustrated London News, 27 April 1912, 636, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=80366418
Un violoniste belge méconnu…

Né de l’union entre une maman parisienne et un père commerçant à Spa en Province de Liège (ville thermale mentionnée par Jules Verne dans Voyage au Centre de la Terre), Georges Krins vient au monde en 1889.

La petite famille s’installe d’ailleurs dans la ville thermale dès 1895 pour y tenir une mercerie.

Très jeune, le petit Georges est formé à l’Académie de musique de Spa et poursuit sa passion au Conservatoire de Liège de 1902 à 1908. Sa famille déménage alors dans la ville.

Très vite, il fait remarquer son talent dans un orchestre local et son désir le plus cher est de faire un tour d’Europe en solo pour jouer sa musique.

Son périple musical passe alors par Paris où il joue durant un an au « Trianon lyrique », l’actuel théâtre « Trianon » au pied de la butte Montmartre.

C’est à Londres, l’année suivante, après avoir joué quelques temps au Ritz Hôtel, qu’une grosse société britannique cherchant un orchestre capable de jouer autant des ambiances françaises que britanniques, lui propose de faire partie d’un orchestre de 8 musiciens.

Georges Krins accepte immédiatement et est nommé premier violon du groupe.

Avec le violoncelliste français Roger Bricoux, ils sont les deux seuls musiciens non-britanniques.

Malheureusement, c’est à l’âge de 23 ans et avec les membres de cet orchestre que Georges Krins perdra la vie le 15 avril 1912 lors du naufrage du RMS Titanic

Son corps ne sera jamais retrouvé.

Copyright @ 2018 Koyolite Tseila | L'orchestre du Titanic, musée maritime de Falmouth en Cornouailles, photo personnelle
Copyright @ 2018 Koyolite Tseila | L'orchestre du Titanic, musée maritime de Falmouth en Cornouailles, photo personnelle

Quand un film ranime la mémoire pour un musicien...

En 1997, James Cameron sort son fameux film Titanic aux 11 Oscars. Le public se remémore alors cet orchestre et son ultime représentation.

Ainsi, en Belgique, les autorités de Spa installent finalement, en septembre 2002, une plaque commémorative à la mémoire de Georges Krins à l’Hôtel Cardinal au centre-ville où il a vécu à l’époque…

Plaque commémorative | Par Paul Hermans, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=812968
Plaque commémorative | Par Paul Hermans, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=812968

Lien utile


Christobal Columbus
Copyright @ Christobal Columbus pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 25/09/2021 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Intéressant ‐ j'ignorais tout à fait ‐ et triste à la fois

2.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 28/09/2021 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
J'adore, forcément ! ♥♥♥

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.