Menu

Notez
Films

        

The lost Future


Un article ajouté/rédigé par | 19/11/2011 | Lu 658 fois



Après l’apocalypse, un groupe de survivants lutte pour sa survie dans un monde où les forêts vierges, les marécages et les déserts ont recouvert toute trace de civilisation. Un monde sauvage, dans lequel ils doivent également affronter de nombreuses créatures mutantes et de mystérieuses maladies s’ils veulent parvenir un jour à donner une nouvelle chance à l’espèce humaine…


The lost Future

Présentation

Bouh que c'est mauvais ! Mais procédons dans l'ordre :

Le jeu des acteurs est lamentable, à l'une ou l'autre exception près. Il faut dire qu'ils ne sont pas aidés par des personnages caricaturaux et totalement dépourvus de profondeur.

La crédibilité scientifique est nulle. Franchement, un agent pathogène qui vous fait muter en quelques heures et dont les effets sont réversibles en quelques secondes grâce à une inhalation ? En plus, je refuse de cautionner un film qui, en prenant Neandertal comme pour les mutants, donne de lui l'image d'une brute et laisse sous-entendre que l'évolution serait réversible. En plus, comment un primitif sans aucune formation scientifique et qui sait à peine lire pourrait-il comprendre des notations de chimie organique en quelques heures ?

Les effets spéciaux vont de potable à pathétique. Nul besoin d'en dire plus.

L'intrigue est linéaire et bourrée d'interventions miraculeuses. Les personnages apparaissent toujours au moment opportun. Impossible de garder le moindre suspense dans ces conditions.

En plus de ça, ce film a le grand défaut de tous les mauvais films américains : le messianisme. S'il y a des mutants, c'est évidemment la faute des méchants scientifiques athées qui n'ont pas respecté la parole divine. Et si l'humanité s'en sort à la fin, c'est grâce à un coup de pouce divin qui a mis les bonnes personnes aux bons endroits. Il ne manque plus qu'un télévangéliste pour faire un sermon à la fin et la boucle est bouclée.

Bref : nul, nul et re-nul !


Dans la même rubrique :
< >
Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par . SOUTH le 30/12/2013 04:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

South
Bon bon bon. Je viens de me regarder Lost future, très intéressé par la jaquette. Je pensais que ça allait être un film dont j'avais vu la bande annonce il y a quelques années mais en fait, ce n'était pas le même film (c'est là qu'on remercie le streaming).

Je rejoins vraiment Maestro sur toute la ligne...bouh que c'est mauvais. Pendant tout le film j'ai attendu des paysages de ville post apocalyptique et je n'ai eu droit qu'à quelques façades d'immeubles en carton...quelle déception.

Le scénario est à pleurer. C'est trop manichéen pour moi. Sniffer de la poudre jaune (du curry ? ) permettra...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Jean Christophe GAPDY
Robert YESSOUROUN
Djackdah NIELLE
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN
Koyolite TSEILA
Paul DEMOULIN

💬Commentaires et avis