Menu

Notez
Livres

        

Le Golem | Der Golem | Gustav Meyrink | 1915


Un article ajouté/rédigé par | 05/02/2024 | Lu 317 fois




Le Golem, réédition @ 2023 Hachette Heros, collection Le Rayon Imaginaire  | Illustration de couverture @ Pauline Ortlieb
Le Golem, réédition @ 2023 Hachette Heros, collection Le Rayon Imaginaire | Illustration de couverture @ Pauline Ortlieb

Illustration et quatrième de couverture

1915. Tandis que la Première Guerre mondiale ensanglante l'Europe, un auteur quasiment inconnu publie son premier roman, qui connaît un succès foudroyant.

Placé sous le signe du Golem - cette créature d'argile façonnée jadis par un rabbin - et qui revient hanter la ville tous les trente-trois ans, le livre ressuscite la Prague du tournant du siècle : Prague et son ghetto, rasé quelques années avant la guerre par des autorités soucieuses d'assainissement.

Dans ses rues tortueuses où sont tapis des êtres fantastiques, dévorés par la passion et la haine, des crimes se commettent, tandis que les couples dansent dans des cabarets sordides.

La folie sourd des vieilles pierres... elle poisse les songes et les souvenirs, elle sème sous les pas des passants des arcanes indéchiffrables.

Jusqu'où le narrateur ira-t-il pour se libérer de son emprise et connaître enfin son destin ?

Le Golem, réédition @ 1971 Marabout
Le Golem, réédition @ 1971 Marabout

Un voyage...

En suivant le héros Athanasius Pernath dans sa vie quotidienne, puis son voyage initiatique, on se plonge dans un monde bizarre, tordu et halluciné. Si l’esthétique rappelle l’expressionnisme allemand, avec ses jeux d’ombres et lumières et sa vision « déformée », on se plonge ici avec délice dans les rues du quartier juif « Josefov » de Prague autant que dans l’esprit de Pernath.
 
Nous sommes clairement dans un roman fantastique, en cela que le surnaturel, le mystérieux, surgit dans la vie quotidienne. Ici, rien ne différencie l’humain du monstre et le monstre de l’humain.

Comme Alice, nous sommes plongés dans le trou du lapin, dans une chute absurde, délirante. Cette chute mêle les pierres du Vieux Prague et l’ésotérisme juif de la Kabbale, suivant les traces du Golem, créature d'argile se réveillant tous les trente-trois ans pour protéger la communauté.

La lecture peut rebuter, mais pour qui s’accroche, oui c’est un voyage semblable à celui de Luke Skywalker dans la Grotte du Mal : chacun y trouve ce qu’il y apportera...

Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Michel MAILLOT le 05/02/2024 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mmaillot
Le Golem, il me fascine. J'avoue que je suis resté un peu au loin malgré tout. La fascination se teintant d'une certaine crainte d'approcher ce genre de créature. Comme la statue du commandeur qui apparaît dans les scènes finales du Don Juan de 1965 avec Michel Piccoli, il me fichait une sacrée trouille. Malgré son apparition sur cette magnifique couverture de l'édition Marabout, il faudra attendre une adaptation en comic book dans Strange Tales en 1974 dessiné en plus par le fabuleux John Buscema pour que je me laisse aller à l'approcher. Il serait peut-être temps que je me penche, en y prenant malgré tout garde, sur cet ouvrage de Gustav Meyrink. Sans doute savoir qui propose la meilleure traduction, il y en a eu plusieurs, la couverture du Marabout ne suffisant sans doute pas à faire le choix. Merci pour cet article qui le remet sur le devant de la scène !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !