Menu

Notez
Lectures cadeaux

        

La Madelon | Didier Reboussin | 2015


Un article ajouté/rédigé par | 06/03/2022 | Lu 247 fois


⚓️TAGS : 2015, Didier Reboussin


Je vous propose un petit voyage en train à la charnière de deux mondes...

Bonne lecture !

Téléchargement

Je vous propose cette nouvelle gratuitement au téléchargement au format PDF :

Source

Texte @ Didier Reboussin, tous droits réservés




💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 06/03/2022 06:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
1955. La Madelon ou comment une vieille locomotive à vapeur est à l’origine de la juxtaposition de deux époques délimitées par une voie de chemin de fer. Un univers à part, nulle part, que le rythme de cette brave Forquenot martèle. Deux mondes si semblables et pourtant où tout y est différent. Une leçon de vie pour apprendre de ses erreurs. Un très beau texte, émouvant, véhiculant joie et malheurs, et amitié aussi. Un châtiment aux airs de rédemption qui m’a mis la larme à l’œil. En un mot : superbe.

2.Posté par Jean Christophe GAPDY le 06/03/2022 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
Difficile de donner un ressenti impartial de ce texte. Même s’il s’y pointe quelques leçons un peu morales, mais bienvenues, il saisit par la double émotion qu’il dégage, autant qu’il l’offre, et surtout par ce petit coup de poing reçu en plein ventre à cause de celle-ci. Une histoire à deux voies sur une voie unique, une histoire des passés qui résonne avec tout ce qui se passe ici et aujourd’hui.
Chapeau bas pour cette superbe histoire, car la précision et les détails de ces quelques pages m’ont fait commencer cette journée dans un mélange de poésie, de mécanique ancienne – la passion de l’auteur pour les trains se ressent dans chaque mot –, de drames et questionnements… Un texte court digne de « la Bête humaine », que ce soit le livre d’Émile Zola ou le film de Jean Renoir, avec Jean Gabin.

3.Posté par Didier REBOUSSIN le 06/03/2022 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alvin
Merci à vous deux pour vos retours.

4.Posté par B BLANZAT le 06/03/2022 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Blanzat
Très beau texte, bien maîtrisé, les précédents commentaires disent bien la poésie du langage technique qui font la beauté de nos récits SF.
Ce que j'ai surtout apprécié ce sont les paysages limousins. Comme mon nom l'indique j'ai des origines lemovices, plus particulièrement de Saint Léonard de Noblat en Haute Vienne, mais je connais bien ces espaces sauvages, hors du temps, j'y ai aussi mes fantômes.
Merci aussi pour Supervielle en exergue, il fait partie de mon Panthéon et c'est un plaisir de le retrouver. Je me permets de proposer ces quelques vers qui siéraient à la Madelon et que je tiens du Forçat Innocent :
《 Écoutez c'est mon nom que j'entends, qu'elle crie
Je ne suis que silence et je baisse les yeux
Seigneurs des altitudes et des ravins poudreux
Vous qui me regardez, vous qui me connaissez
Ai-je perdu la vie ? 》

5.Posté par Christobal COLUMBUS le 07/03/2022 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
Après le bateau, l'Homme créa le Cheval de Fer ! Ses deux plus belles inventions utilisées à bon mais aussi mauvais escient au fil de son évolution mais lorsque la puissante machine à vapeur devient le portail d'un entre-deux mondes, on se fige à coté de son conducteur et on l'accompagne dans son étonnement et sa remise en question.
Bienvenue dans le quatrième dimension de Mr Reboussin à bord de sa Madelon !
J'ai toujours adoré les histoires passage ou frontière entre époques et celle-ci est une véritable perle qui nous met devant des faits accomplis qu'on ne peut plus changer mais que l'on peut au moins essayer d'éviter à l'avenir.
Pour avoir tenté l'expérience avec des navires, ce genre de récit est un exercice périlleux surtout en format court comme cette superbe nouvelle.
Merci pour ce partage Mr Reboussin !

6.Posté par Didier REBOUSSIN le 11/03/2022 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alvin
Merci aussi à vous deux pour ces retours qui me touchent beaucoup.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.