Menu

Notez
Lectures cadeaux

        

La Chose qui pensait | Didier Reboussin | 2012


Un article ajouté/rédigé par | 07/08/2022 | Lu 144 fois


⚓️TAGS : 2012, Didier Reboussin


Air Panas Banjar | Sources d'eau chaude
Air Panas Banjar | Sources d'eau chaude
J'ai tant aimé le texte de Clifford Simak La chose dans la Pierre que je n'ai pu résister au plaisir de le pasticher !

Bonne lecture

Téléchargements

la_chose_qui_pensait.pdf La chose qui pensait.pdf  (173.16 Ko)

Source

Texte @ Didier Reboussin, tous droits réservés




💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 07/08/2022 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Mon roman préféré n’est pas un roman de SF. Mon roman préféré est un conte celtique datant de la nuit des temps, celui de Tristan et d’Iseut.

« Seigneurs, vous plaît-il d'entendre un beau conte d'amour et de mort ? C'est de Tristan et d'Iseut la reine. Ecoutez comment à grand'joie, à grand deuil ils s'aimèrent, puis en moururent un même jour, lui par elle, elle par lui. »

De ce fait, découvrir une version moderne de cette histoire, se déroulant à Bali et, avec une touche de Science-fiction grâce à cette créature ancienne venue du ciel et enfouie depuis des millénaires sous les roches du site d’Air Panas Banjar en guise de philtre d’amour, c’est juste… très sympa ! La chute – c’est le cas de le dire – tombe comme un couperet. Gasp. Du plus bel effet, j’ai adoré.

Et pour ne rien gâcher, Didier Reboussin nous livre un texte soigné, sensuel et poétique à souhait inspiré d'un écrit de Clifford D. Simak.

Alors installez-vous sous le jet d’une source d’eau chaude et laissez-vous emmener par cette lecture plaisir, que je vous recommande vivement.

2.Posté par Robert YESSOUROUN le 07/08/2022 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yessouroun
Texte touchant, visionnaire et non dénué de poésie. D’une part, il décrit la naissance d’un amour radical, fusionnel qui ne peut que foudroyer à la manière des liaisons interdites. D’autre part, il imagine la source extraterrestre de ce sentiment totalitaire, source enfermée sous la lave durcie depuis des ères. Le bonheur idéal doit-il venir d’un autre monde ? Sera-t-il tragique ou ne sera-t-il pas ?

3.Posté par Jean Christophe GAPDY le 07/08/2022 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
Chouette texte comme toujours de la part de Didier. Je n'ai pu m'empêcher de trouver dans ma tête des échos avec « L'arbre jaune » et « Une fille dans la nuit » de par l'ambiance, la rencontre improbable et le destin si particulier qui termine ces histoire. Et, comme dans chacun des récits de D.R., je reste avec une question qui me brûle les bouts des lèvres. Ici, Pierre étant Européen fait référence à des amours tragiques de notre civilisation (Roméo et Juliette, Tristan et Iseult, Orphée et Eurydice, d'autres encore pourraient s'y ajouter. Mais je ne peux m'empêcher de m'interroger quant aux pensées de Nyoman : a-t-elle de la même manière des références de ce genre et, dans ce cas, à quels amours balinais se raccroche-t-elle ? Un grand merci pour ces instants de rêves qui vont me pousser à relire du Clifford et du Shakespeare.

4.Posté par Hélène DESTREM le 08/08/2022 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
Une bien jolie histoire que celle-ci. Toute en douceur, toute en poésie. Une belle écriture, plaisante à lire, avec de belles tournures de phrases.
La chute, dont on se doute forcément, arrive de manière un peu abrupte. Et j'aurais bien aimé savoir ce qu'il advient de Nyoman... Mais comme le récit est écrit du point de vue de Pierre, il est logique qu'on l'ignore...
Merci pour cette nouvelle qui laisse songeur.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.