Menu

Notez
Livres

        

Exode | Arnauld Pontier | 2023


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 03/05/2023 | Lu 361 fois






Exode @ 2023 Editions Ex Aequo | Illustration de couverture @ Michel Borderie
Exode @ 2023 Editions Ex Aequo | Illustration de couverture @ Michel Borderie

Illustration et quatrième de couverture

Après Les Enfants de Paradis  paru dans la même collection, Exode propose une nouvelle incursion dans la thématique des « mondes creux ».

C’est un récit eschatologique : la narration d’une fin du monde inéluctable, annoncée de longue date par des Livres sacrés.

Tout commence par une mission en Antarctique et le franchissement d’un étrange « rideau pourpre », qui va conduire un groupe de scientifiques sous la Terre, dans le royaume d’Agharta, peuplé depuis des millénaires par les Atlantes, les Mus et les Lémures.

Histoire apocalyptique, ce roman est prétexte à l’exploration de notre condition humaine, dans laquelle se mêle peur, soif de pouvoir, fanatisme mais également amour, émerveillement et espoir : l’espoir de survivre, de se perpétuer, en rejoignant, Gliese, une exoplanète, avant l’impact annoncé de l’astéroïde Hadès.

Jules Verne aurait sans doute aimé ce nouveau Voyage fantastique, depuis le centre de la Terre jusque vers les étoiles.

Note

Ce roman est une version remaniée, revue et corrigée des deux premières parties du roman Agharta, le temps des Selkies (2013).

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Le chien CRITIQUE le 03/05/2023 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lechiencritique
379 jours
Plus que 379 jours pour que cessent enfin tous tes tracas.

Alors que tout le monde avait les yeux rivés sur Apophis, c'est Hadès qui a décidé de jouer aux quilles avec notre terre. Le 15 mai 2034, la rencontre va pulvériser notre caillou et provoquera d'énormes changements à notre système solaire. Voici le programme très alléchant que nous narre Arnauld Pontier. Je te vois déjà lever les yeux au ciel (Hadès n'est pas encore visible à l'oeil nu !), te dire que ces histoires de fin du monde, tu en as lu une palanquée et que c'est bon. Mais n'oublie pas que c'est Arnauld qui tire les rênes et il aime bien faire différemment.

Retour en arrière, aujourd'hui, une expédition scientifique en Antarctique va faire une découverte surprenante : des gens habitent sous la terre ! Des atlantes et consorts. Nous voici en pleine SF à papy qui va basculer en post apo puis en arche. Bref, l'auteur, à travers son histoire, va te faire voyager à travers les sous genres de la SF et son histoire. Et le tout pas en 10 tomes, ni en 3, ni en deux, mais en un one shot unique.

Le bouquin coûte 4€ en epub, alors tu l'achètes et tu le lis de suite. Pour ce prix, c'est l'aventure assurée, même si tu remarqueras un défaut (ou pas, mais moi je l'ai trouvé) : cela manque un peu d'épaisseur au niveau des personnages. Et à la fin, tu secoueras la tête en te disant que l'humanité mérite son sort, tout en gardant l'espoir... Car "malgré toutes ses faiblesses, il y avait de la grandeur dans cette humanité."

2.Posté par ARNAULD PONTIER le 05/05/2023 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arnauld57
Merci de ce sympathique avis - et du beau jappement sur ton blog ! Ton soutien me va, une nouvelle fois, droit au coeur.

Il est vrai (comme le dit l'a "deviné" le Makki, que j'ai voulu que les personnages ne soient qu'au service du personnage principal du récit : l'humanité. Ainsi, j'ai "chargé" d'empathie des personnages plutôt secondaires (comme Jean Moine) ou même fugaces (comme le jeune garçon, Wu, qui regarde partir les navettes Tiangong depuis l'aéroport de Shanghaï) ou encore le Dr Karl (de radio Vicod - clin d'oeil à Adrian Cronauer de "Good Morning Vietnam").

Volonté (pour une fois dans mes écrits) de considérer un point de vue collectif, grégaire même (avec des stéréotypes de militaires, de scientifiques, de politiques...). Maladroit, peut-être...
Mais ouf ! l'histoire me semble plaire, rester distrayante, et faire malgré tout réfléchir.

Mais quant tu traites cet opus de 600 000 signes de "court", là, le Chien, tu y vas fort.

Amitiés

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !