Menu

Notez
Saison 14

        

Doctor Who | La Créature stellaire | The Star Beast | 2023

Episode 60 ans - 1


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 04/01/2024 | Lu 675 fois






Doctor Who : The Star Beast, poster promotionnel @ 2023 BBC, fair use | https://www.doctorwho.tv/news-and-features/doctor-whos-60th-anniversary-dates-revealed
Doctor Who : The Star Beast, poster promotionnel @ 2023 BBC, fair use | https://www.doctorwho.tv/news-and-features/doctor-whos-60th-anniversary-dates-revealed

Episode spécial du 25.11.2023 pour les 60 ans de la série

Ne vous fiez pas aux apparences, elles peuvent être trompeuses…
 
Prenez, par exemple, le cas de Donna Noble . Mariée depuis 15 ans à Shaun Temple, un chauffeur de taxi. Parents d’une fille adolescente, tous deux mènent une vie bien tranquille dans leur maison de la banlieue londonienne, en compagnie de la mère de Donna. Une mère de famille sans histoire ? Pas du tout.
 
Il y a 15 ans de cela, Donna a tout bonnement sauvé l’univers tout entier ! À l’insu de (presque) tout le monde. Pour dire vrai, elle ne s’en souvient pas elle-même. La raison ? Pour cela, il nous faut revenir à l’époque : La Fin du Voyage .
 
Fidèles à leurs (mauvaises) habitudes, les Daleks ont concocté un nouveau plan machiavélique, capturant plusieurs planètes (si si !) pour créer une gigantesque arme de destruction massive. Tellement massive qu’elle va détruire l’univers (les Daleks ont décidément la folie des grandeurs). Le Docteur a beau s’être dédoublé (je vous épargne les détails…), rien ne semble encore pouvoir les arrêter.
 
Mais c’est alors que l’incroyable se produit : restée à bord du Tardis, Donna absorbe l’énergie des Seigneurs du Temps et acquiert ainsi l’ensemble de leurs connaissances. Capable de piloter le Tardis, « Docteur Donna » met fin au plan des habitants de Skaro. Malheureusement, un être humain ne peut pas survivre à tant d’énergie et de connaissances. Le Docteur ne peut la sauver que d’une seule manière : lui faire oublier de quoi elle est capable. Il efface donc de la mémoire de sa compagne toutes leurs aventures. Tous deux ne pourront plus jamais se revoir : si jamais Donna retrouve la mémoire, elle mourra.
 
Ayant donc tout oublié de ses voyages avec le Seigneur du Temps, Donna a, depuis lors, poursuivi une vie plus ou moins tranquille, mais marquée par une immense mélancolie, une impression de vide. Comme s’il lui manquait quelque chose. La mère de Donna, qui connaît la vérité, lui répond que ce sont les suites d’une dépression qu’elle a traversée avant son mariage. Cette « période de dépression » correspond bien sûr à l’époque de ses aventures avec le Docteur.

... À propos du Docteur, le voilà qui émerge du Tardis, dans la banlieue de Londres. Le 10ème Docteur ? Eh bien non ! Comme indiqué tout à l’heure, les apparences peuvent être trompeuses. Il s’agit de sa 14ème incarnation. Pour une raison qu’il ignore, le plus célèbre Seigneur du Temps s’est réincarné avec le même visage (à peine plus vieux) que celui de 4 « tours » auparavant.
 
Alors qu’il aide une femme en la déchargeant d’une partie des nombreux colis qu’elle porte, il réalise trop tard qu’il s’agit de Donna en personne. Mais cette dernière ne réagit pas en le voyant. Ce visage ne semble plus rien lui dire. Par prudence, le Docteur remet tous les colis dans les bras de Donna, qui n’apprécie vraiment pas d’à nouveau ne plus rien voir ! Ouf !
 
Le soulagement est de courte durée, puisque le ciel nocturne de Londres est traversé par un avion en perdition. Euh… non : encore une apparence trompeuse. Ce n’est pas un avion, mais un vaisseau spatial !
 
Tandis que Donna se demande à quoi rimait son comportement, le Docteur saute dans un taxi - celui de Shaun ! - pour se rendre sur les lieux où le vaisseau s’est apparemment écrasé. Sur place, il découvre la présence d’une équipe de UNIT   et fait la connaissance de Shirley Anne Bingham, conseillère scientifique de l’organisation. En analysant la structure du vaisseau (qui ne s’est pas écrasé, mais s’est bel et bien posé, en plein cœur d’une aciérie), le Docteur découvre que l’engin porte des marques de tirs. Un autre appareil ? Mais alors où est-il, celui-là ?
 
Une autre équipe de UNIT vient de trouver une capsule dans une autre partie de la capitale et le Seigneur du Temps accompagne discrètement les renforts envoyés sur place. Pendant ce temps, les forces restées près du vaisseau parviennent à en ouvrir l’écoutille. Mauvaise idée : une sorte de « force lumineuse » sort de l’engin et les prend sous son contrôle.
 
La banlieue où l’on a trouvé la capsule s’avère être celle où habite Donna. Sa fille, Rose, tombe ainsi sur une étrange créature : une adorable « boule de poils » nommée Meep. La créature est apeurée, car poursuivie par d’autres aliens qui veulent la tuer, dit-elle. Un jeune voisin les a d’ailleurs vus – et ils ne semblent pas très amicaux ! Rose décide de cacher Meep dans l’abri de jardin qui lui sert d’atelier. Atelier où elle crée des peluches qui rappellent étrangement des créatures que nous avons déjà croisées, vous et moi… Lorsque Donna y entre à l’improviste, Rose a tout juste le temps de cacher Meep parmi ses peluches. Tout se passe bien, Donna prenant Meep pour une nouvelle création de sa fille… jusqu’au moment où Meep cligne des yeux !
 
Les choses se précipitent soudain. Alors que les forces de UNIT se mettent à fouiller le quartier, Donna se demande ce qu’est cette « chose » couverte de poils, sous les yeux paniqués de sa mère, qui craint que sa fille se rappelle du Docteur. Pire, ce dernier entre dans la maison, n’ayant plus le choix de se cacher de Donna. A peine quelques minutes plus tard, le domicile est pris sous les feux croisés des autres aliens (ceux qui recherchent Meep) et les hommes de UNIT « hypnotisés » par la force lumineuse.
 
S’échappant par les greniers des maisons voisines, le Docteur parvient à emmener tout le monde (Donna, Shaun, Rose, la grand-mère et Meep) jusqu’au taxi de Shaun. Juste à temps pour fuir les tirs des (autres) aliens.
 
Mais quelque chose ne colle pas, se dit le Docteur. Comme je vous l’ai déjà dit, les apparences peuvent être trompeuses…

***

Un retour gagnant pour ce duo adoré des fans. La complicité des deux acteurs et un bon scénario, rempli d'action et d'intrigues, m'ont fait passer un excellent moment devant mon écran.

Thierry B.
Copyright @ Thierry B. pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 04/01/2024 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Un tout grand merci pour la présentation de ce premier épisode à l'occasion des 60 ans de la série Doctor Who ! Quel plaisir que de retrouver David Tennant et Catherine Tate à l'écran. Quelle complicité ! C'était comme au bon vieux temps. Un épisode rigolo, j'ai passé un bon moment devant ma TV. Effectivement, il ne faut pas se fier aux apparences et moi je me suis fait avoir en beauté par cette ravissante et attendrissante boule de poils qui, en fin de compte, tient pas mal du Gremlin ! 😅

2.Posté par éric MARIE le 04/01/2024 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATRAVERSLESPACE
Retrouver David Tennant est toujours un réel plaisir, surtout s'il est accompagné de Catherine Tate. Alors ne boudons pas ce cadeau qui nous est offert, embarquons dans le Tardis pour de folles aventures.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !