Menu

Notez
Récits maritimes

        

Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes


Un article ajouté/rédigé par | 16/05/2021 | Lu 278 fois




Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes
Sans vent, sans diésel, un tour du monde quand-même…

Le TÛRANOR PlanetSolar est le plus grand bateau solaire du monde.

Construit en 2009 sous l’initiative de l’éco-explorateur suisse Raphaël Domjan, c’est un catamaran de 31m de long sur 16m de largeur, équipé de 9 cabines. Il pèse 90 tonnes. Sa vitesse de croisière est de 5 à 6 nœuds (10-12 km/h) grâce à ses deux moteurs électriques de 30cv alimentés par 800 panneaux solaires photovoltaïques, une surface de 537m².

Sa particularité est que les panneaux produisent plus que la consommation des moteurs. L’énergie en surplus est donc stockée dans des batteries qui lui offrent une autonomie de deux jours, lui permettant ainsi de naviguer la nuit et les jours moins ensoleillés.

A l’instar des voiliers, la vie à bord n’est pas de tout repos : il faut, tout comme des voiles, déployer ou replier les modules des panneaux, les orienter en fonction de la position du soleil et tout comme le pont des bateaux traditionnels, les nettoyer régulièrement afin d’en enlever le sel qui s’y est déposé.
 

Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes

Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes

La puissance du Soleil

Le 27 septembre 2010, le TÛRANOR PlanetSolar part de Monaco et prend le large, direction l’Ouest.

Il entame son tour du monde sans aucune pollution. Le voyage étant totalement expérimental, sa trajectoire est étudiée pour profiter d’un ensoleillement maximum et reste donc localisée au niveau de l’équateur, entre les deux tropiques.

Après 585 jours de navigation, le 4 mai 2012, le TÛRANOR PlanetSolar revient enfin à Monaco et n’a consommé aucune énergie fossile.
Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes

Il continue l’année en effectuant un tour de Méditerranée, accostant à plusieurs ports afin de montrer au public les pouvoirs de l’énergie solaire. 

En 2013, le catamaran écologique effectue une mission appelée DeepWater pour l’Université de Genève. Il s’agit d’étudier le fameux courant marin Gulf Stream, qui est le plus important régulateur de notre climat.

Pour les appareils de précisions et leurs mesures, le TÛRANOR PlanetSolar est le plus adapté, vu son absence totale de rejet et de pollution.

En 2014, toujours pour l’Université de Genève, il participe encore à une mission archéologique marine du côté de la Grèce.

Système révolutionnaire oui, mais reste à voir dans quelques années comment sera géré le recyclage des panneaux solaires, dispositif fortement produit actuellement...
Tûranor PlanetSolar - Le Solaris des temps modernes


Lien utile





💬Commentaires

1.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 16/05/2021 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
Des innovations toujours plus spectaculaires mais comme tu le dis, qu'en sera-t-il du recyclage ? Je pense qu'un jour ces panneaux seront miniaturisés mais il faudra encore du temps. Super la référence aux Cités d'Or, j'y ai aussi pensé en commençant ton article.

2.Posté par Siebella CHTH le 18/05/2021 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieb
Article instructif et très intéressant, pour qui s'inquiète quelque peu de la pollution, connue mais peu révélée des bateaux. Ce Tûranor est tout de même beau et très impressionnant, mais l'est d'autant plus lorsque l'on apprend son parcours évolutif et cette bonne volonté qui anime les hommes qui en sont les créateurs et concepteurs.

Il est évident que les mêmes concepteurs, et d'autres probablement, cherchent déjà comment réduire la taille des panneaux solaires. Ce qui adviendra, espérons-le, dans les plus brefs délais, pour que nos fonds marins puissent enfin retrouver toute leur splende...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN
Koyolite TSEILA
Paul DEMOULIN
Djackdah NIELLE
Hélène DESTREM

💬Commentaires et avis