Menu

Notez
Films

        

Troll | 2022


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 26/05/2023 | Lu 435 fois






Troll | 2022

Affiche et synopsis

Au fond de la montagne de Dovre, quelque chose de gigantesque se réveille après avoir été piégé pendant mille ans. Détruisant tout sur son passage, la créature approche rapidement de la capitale de la Norvège. Un groupe de personnes s'unit pour l'empêcher de causer des ravages mortels.

Présentation

Quelles raisons nous poussent à aller au cinéma voir tel ou tel film ? Chacun de nous est en capacité de répondre, mais surtout, chacun de nous donnera des avis différents. Voilà pourquoi, pour untel, ce film sera excellent et divertissant, pour l'autre il paraîtra fade et sans attraits. En décidant de regarder un film ce soir-là, et en choisissant celui de Roar Uthaug, Troll (2022), j'avoue que c'est l'affiche une fois de plus qui m'a attirée. Je me laisse souvent porter par l'image première que l'on nous offre et puis mon imagination fait le reste. L'instinct peut-être aussi. Je lui fais donc confiance. Je suis déçue parfois, évidemment.

Ce fût le cas ici, je l'avoue, et c'est assez rare. Je m'attendais à ce que cette histoire soit traitée autrement. Pas comme dans une majorité de films à sensations. Le réalisateur aurait pu choisir une autre manière d'aborder le sujet, qui l'aurait sûrement et positivement démarqué de ses congénères.

De fait, cette histoire débute gentiment, avec présentation de deux des héros principaux, dans une atmosphère familiale, au milieu de grandioses paysages norvégiens, mais surtout avec une touche de mystère liée à des légendes. De cette entrée en matière, très directe, on est en droit de s'attendre à une aventure captivante, qui nous emmène dans les mythes profonds de ce beau pays. Mais hélas, malgré le bon choix des personnages/acteurs, malgré l'efficacité des effets spéciaux, on nous conduit allégrement vers un scénario classique, où l'on nous démontre (encore une fois) que l'homme préfère détruire que chercher à comprendre, plutôt que trouver une solution sans avoir recours à la violence.

Il y avait pourtant matière à développer bien différemment cette belle histoire ! Oui, bien sûr, l'on pouvait nous balancer cette option (impossible d'y échapper) de destruction pour parvenir à ses fins... Mais !... Il eut été bien plus judicieux d'offrir une place prépondérante à des tentatives d'apaisement, à des enquêtes approfondies (elles sont ici juste effleurées, selon moi), et montrer par exemple plusieurs rencontres accidentelles ou volontaires avec le sujet principal, au milieu des paysages et des autochtones norvégiens.

La musique également, pourtant complémentaire d'un film, n'a pas su attirer mon attention. Il n'y avait que quelques scènes ou plans où elle aurait pu se faire complice des images et nous faire rêver enfin... mais rien. 

(Soupir)

Pour moi, ce film ressemble à d'autres du même genre, hélas. Trop peu de scènes surprenantes, trop de violence gratuite, pas assez de place à la réflexion, à l'imaginaire. Le réalisateur a probablement voulu mettre l'accent sur la bêtise de l'homme justement... Ou pas.

En conclusion, Troll est pour moi un bon petit film, à qui l'on viendra par curiosité, peut-être. Mais, on ne le répétera jamais assez : l'habit ne fait pas le moine. Ici, l'affiche ne fait pas le film. Vraiment dommage.

Siebella CHTH
Copyright @ Siebella ChTh pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 03/06/2023 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
C’est grâce à Siebella qui a présenté ce film à bord du Galion des Etoiles et en a brossé une chronique, que j’ai eu envie à mon tour de le découvrir. Les histoires de Trolls n’étant pas ma tasse de thé, je n’avais aucune attente et ma foi, à lire le synopsis, je me demandais même si j’arriverais à le visionner en entier sans devoir déclarer forfait.

Eh bien, la réponse est : oui ! Je suis même agréablement surprise, il faut le dire. Ce film norvégien distribué par Netflix surfe sur la vague Godzilla. L’histoire est ce qu’elle est, c’est-à-dire du déjà-vu, avec ses intrigues et baignée par une aura de contes de la mythologie nordique, mais aussi ses facilités scénaristiques et une bonne dose d’action servie par des effets spéciaux réussis, mais pas envahissants.

En ce qui me concerne, la bonne surprise réside dans les personnages principaux. Loin des stéréotypes américains parfaits jusqu’au bout des ongles et aussi peu inexpressif que des poissons morts, nous avons ici des acteurs norvégiens qui pourraient être Monsieur et Madame tout le monde, auxquels je peux m’identifier. Ils m’ont donné l’impression d’être sympathiques, touchants, imparfaits et donc crédibles. De ce fait, j’ai suivi avec plaisir leurs aventures depuis les contrées sauvages et montagneuses de la Norvège profonde, jusqu’à Oslo sa capitale.

Ce film n’est pas un grand film. Il n’a rien d’extraordinaire. Cependant, il est divertissant et j’ai passé un bon moment devant ma télé. Pour un film du vendredi soir, en mode neurones au repos, il a parfaitement rempli son rôle.

Alors chère Siebella, je te remercie sincèrement d’en avoir parlé.

2.Posté par Véronique TARDY le 10/06/2023 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vlana
Je suis totalement d'accord avec l'analyse de Siebella. Ce petit film m'a également déçue. J'en attendais plus et surtout je pensais qu'il éviterait les habituels clichés qu'on trouve en général dans les films américains. C'est dommage, car il y avait vraiment de la matière pour faire un film plus original avec un brin de poésie.

En dehors de cela, les effets spéciaux fonctionnent bien, ainsi que les décors naturels de la Norvège.

3.Posté par Patrick ROTHLISBERGER le 12/06/2023 06:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patrick
Notre professeur paléontologue qui a vécu de beaux moments avec son papa qui lui racontait les légendes locales est appelée d'urgence car lors d'un dynamitage d'un tunnel, une créature monstrueuse fait son apparition... Avec l'aide de son père qui vit seul dans un coin perdu et un beau militaire, ils vont essayer d'élucider le mystère... les uns disent Troll, d'autres balivernes...
L'homme de pierre est sorti de sa montagne. Les militaires sont prêts à en découdre... mais il y a peut-être d'autres moyens... car les légendes locales expliquent tout... Retourne d'où tu viens vilain tas de cailloux....
*******************

Bon, on ne va pas se voiler la face, cette histoire au goût de King-Kong, Godzilla et même Dracula, tout ce réchauffé ne va pas en faire le film de l'année... on a même eu le droit aux bidasses en folie... Un grand bof, tout ça pour ça, notre Troll au gros nez, mal rasé et sa queue ridicule (ok , on n'a dit pas le physique) après s'être fait sonner les cloches et comme ce n'est pas une lumière, aurait dû rester dans son coin peinard... Un film auquel j'aurais accroché peut-être dans mon adolescence, mais là et ne me jetez pas la pierre, on peut éviter...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.