Menu

Notez
Animation

        

Toy Story 4


Un article ajouté/rédigé par | Lu 423 fois




Toy Story 4
Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky, un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie, met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

Le Galion des Etoiles *
Science-fiction, Imaginaire et récits maritimes En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Djackdah NIELLE le 10/07/2019 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djackdah
J'ai passé un très bon moment devant ce film, même si je n'ai pas éprouvé autant de sentiments différents que dans les précédents.
Les nouveaux personnages sont marrants, le retour de la bergère en mode "libérée" est intéressant, mais les anciens jouets ne sont que des personnages secondaires, présent pour que l'on n'oublie pas que c'est un film Toy Story.
Quelques clins d'oeils à des films récents (chair de poule 2 pour n"en citer qu'un), l'histoire qui arrive à nous surprendre en nous amenant des situations où on aurait cru voir les anciens (plusieurs fois j'ai eu peur de la redite) en font un film agréable, pour tous les publics.

2.Posté par Hélène DESTREM le 10/07/2019 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
J'ai passé un excellent moment devant ce dessin-animé, avec ma fille de presque 8 ans.
J'avais vu le premier volet puis le 2 à leurs sorties. Autant j'avais aimé le premier, autant le 2e était beaucoup moins intéressant.

Celui-ci donne un nouveau souffle à la série.
Fourchette est un personnage totalement loufoque et amusant, qui colle tout à fait au monde de la petite enfance.
J'ai trouvé particulièrement intéressante la poupée qui croupissait dans le magasin d'antiquités. Le thème de la manipulation est abordé avec justesse et finesse. Un peu difficile à appréhender pour les enfants, malgré tout : il a fallu expliquer à ma fille pourquoi la poupée se comportait comme ça, mais c'est un excellent moyen de faire prendre conscience aux enfants de certains comportements déviants et de leur expliquer comment y réagir. Tout le monde, pour parvenir à ses fins, manipule, finalement. A ce niveau, les réponses apportées par Woody sont empreintes de bienveillance. J'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont ça a été amené dans le film, et comment la petite poupée s'en sort. C'était très touchant.
Pour moi, ce dessin animé a une réelle profondeur grâce à ça.
J'ai trouvé beaucoup plus "facile" le fait de réintroduire la bergère en femme rebelle et libérée des temps modernes, mais cela suit l'évolution globale des films et dessins animés depuis le mouvement #metoo aux Etats-Unis. Et ce n'est pas plus mal, même si parfois le traitement en est maladroit et prête à sourire. Ça a au moins le mérite de susciter une certaine prise de conscience, c'est toujours ainsi qu'on fait évoluer les choses.

Enfin, l'humour est présent et on s'amuse beaucoup en regardant ce "Toy Story 4" qui est l'un des meilleurs dessins animés de l'année pour moi et pour ma fille ! Il y a aussi "Pikachu détective" et "Terra Willy", mais ce sont d'autres histoires...

3.Posté par Frédéric VASSEUR le 10/07/2019 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FredV
J'ai passé un très bon moment devant ce film, mais je lui vois deux défauts dont un majeur.

- Le côté "girl power" de la bergère me semble maladroit et forcé. J'ai eu l'impression qu'il n'était là que parce que c'est dans l'air du temps, mais que ce n'était pas forcément sincère.

- La fin est pour moi une catastrophe qui fiche en l'air tout le contenu des films précédents. Attention, spoilers...
Toy Story 3 nous avait donné une belle conclusion : Andy a grandi, mais il transmet tous ses jouets à Bonnie et les jouets sont heureux ensemble avec un enfant qu'ils peuvent égayer. A la fin de Toy Story 4, Woody s'échappe pour vivre en jouet libre. De cette manière, il nous montre que la fin du 3 n'était pas satisfaisante et ne faisait que gagner du temps par rapport à l'inéluctable. Pire, maintenant que Woody est "sauvé", on est conscient que les autres jouets sont en sursis. Ils ont maintenant tous besoin d'être sauvés, ensemble ou non. Le 3 nous avait amené à une fin douce pour ce petit groupe, le 4 les sépare, en sauve un et se fiche de l'avenir des autres.
Celui qui est sauvé, c'est Woody. Celui qui a toujours tout fait pour maintenir la cohésion dans le groupe. Leur mentor à tous. Celui qui n'abandonne jamais un jouet derrière lui. Il peut enfin penser à lui et profiter de la vie, mais les autres sont maintenant perdus puisqu'ils n'ont plus leur mentor (même s'il y a une patronne chez les jouets de Bonnie), et perdus devant ce constat : eux aussi risquent de finir dans la poussière un jour ou l'autre. Là où Toy Story 3 finissait sur une belle conclusion, le 4 se termine sur un déchirement global.

4.Posté par Philippe ANDRÉ le 16/05/2020 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
canonnier
Vers l'infini et au-delà...de la chambre à coucher du petit garçon qui se sépare progressivement de ses jouets. Fin d'un univers, passage à l'adolescence oblige, nos objets animés vont parcourir un drôle de road-movie afin de se recentrer sur un tout nouveau but. Eux aussi prendront de grandes décisions, un revirement dans leur vie pour qu'un sens lui soit donné.
Pas d'essoufflement pour ce quatrième opus au ton plus philosophique que les autres, plusieurs sous-lectures mais se dirigeant principalement vert un retour à soi avec des questionnements existentiels précis.
Les graphismes sont magnifiques et la mise en valeur de ses procédés d'animations impressionnant.
Ce n'est pas pour rien que "Toy Story 4" a reçu l'Oscar du meilleur film d'animation 2020.
À découvrir absolument.

André Philippe

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Frank GONZALEZ
Christobal COLUMBUS
Thierry B.
Djackdah NIELLE
Didier REBOUSSIN
Erwelyn CULTURE MARTIENNE

💬Commentaires et avis