Menu

Notez
Films

        

The OceanMaker | 2014

court-métrage


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 24/05/2024 | Lu 559 fois






Affiche et synopsis

Après la disparition des mers, une jeune pilote courageuse lutte contre les pirates du ciel pour le contrôle de la dernière source d'eau : les nuages.

Genres : animation, science-fiction

Présentation

Avez-vous déjà vu un court-métrage de 10 minutes de SF « post-apo » capable de vous scotcher à votre siège sans aucune parole ?

Moi oui avec The OceanMaker.

Dans ce court métrage animé en 3D, on suit une jeune pilote anonyme dans un monde désertique, mélange de Mad Max et des Têtes Brûlées.

Lucas Martell et ses compères parviennent à vous faire passer de l’angoisse d’un monde sans eau à des combats aériens de qualité, passer de l’admiration à la tristesse. Et ceci sans un mot.

Je pourrais regarder ce film avec une personne dont je ne maîtrise pas la langue : nous parviendrions quand même à communiquer, à échanger quelque chose via ce film.

C’est un superbe exercice d’écriture scénaristique tout en concision : là où certains ouvrages de SF nécessitent des pages et des pages de description/présentation d’univers, The OceanMaker installe et règle son histoire montre en main. C’est comme un plat de chef : tout est parfait, rien n’est à retirer, rien n’est à ajouter.

Ce court-métrage, porté par le Studio DUST, a aussi été pour moi une ouverture vers des productions de ce studio. J’en épluche petit à petit le catalogue, disponible sur YouTube : https://www.youtube.com/@watchdust. Catalogue qui semble rempli de petites pépites méconnues de cet acabit.

The OceanMaker


Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Michel MAILLOT le 24/05/2024 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mmaillot
Un petit bijou. La réalisation, l'image et surtout l'histoire, pleine d'émotions. Oui, poignante et sacrément branchée sur le canal lacrymal, pour vous faire passer de l'espoir à la tristesse avant de revenir à l'espoir. Une belle réussite. Merci Jacques !

2.Posté par Jean Christophe GAPDY le 24/05/2024 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Vu il y a quelques années et agréablement apprécié. J'avais aussi parcouru leur catalogue et vu juste après cela : Cyan Eyed. Puis nombre d'autres. De belles réussites bien agréables qu'il est bien de diffuser et faire connaître. Excellente idée donc d'en parler ici.

3.Posté par B BLANZAT le 12/06/2024 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Blanzat
Une aventure courte mais intense ! Elle illustre assez bien le combat des défenseurs du commun contre les prédateurs du particulier, une Davide contre un Goliath, transposition des Mégabassines dans les airs, et toujours les mêmes qui se font défoncer. Me voilà abonné à la chaîne Dust, merci Jacques !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.