Menu

Notez
Livres

        

Points chauds | Laurent Genefort | 2012


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 21/02/2024 | Lu 260 fois






Points chauds @ 2012 Le Bélial' | Illustration de couverture @ Philippe Gady
Points chauds @ 2012 Le Bélial' | Illustration de couverture @ Philippe Gady

Illustration et quatrième de couverture

Désormais, nous ne serons plus jamais seuls...

Septembre 2019.

Deux Bouches s’ouvrent. L’une, au-dessus du Pacifique. L’autre, au large du Golfe du Bengale. Ce qui en tombe se noie dans l’océan... Reste la réalité imposée par l’événement : nous ne sommes plus seuls ! D’autant que bientôt une troisième Bouche se matérialise sur la terre ferme, et les aliens débarquent sur Terre. C’est l’effervescence, la mobilisation mondiale, l’exultation... les vagues de suicides, aussi. Et bientôt une quatrième Bouche, puis une cinquième, puis dix, cent, mille Bouches qui partout apparaissent, livrant passage à des kyrielles d’extraterrestres de races, de mœurs et d’aptitudes diverses...

À la sidération initiale succèdent le chaos et la terreur. Pourtant il faut faire face, s’adapter, mais comment vivre dans un monde qui ne vous appartient plus ?

Revue Bifrost no 58 @ 2010 Le Bélial' | Illustration de couverture @ Nicolas Fructus | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée
Revue Bifrost no 58 @ 2010 Le Bélial' | Illustration de couverture @ Nicolas Fructus | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée

Fiche de lecture

Adaptation de la nouvelle « Rempart » publiée par Laurent Genefort dans le numéro 58 du magazine Bifrost, Points chauds est une compilation de courts récits entremêlés.

La trame principale ? Les « Bouches ». Des trous de vers semblables aux portes des étoiles de Stargate mais dénués de tout dispositif de pilotage. Des trous de vers apparus sur Terre on ne sait comment ni pourquoi.

De ces Bouches arrivent un grand nombre de races extraterrestres : « Des vrais, des faux, des laids, des beaux, des durs, des mous, ceux au grand cou, des gros touffus, des p’tits joufflus, des grands ridés, des monts pelés » comme dirait Pierre Perret. Et sans doute plus encore.

Dans ces conditions inédites, comment réagir au plan individuel et collectif ? Comment l’humain et l’humanité réagiraient ?

Léo, militaire français affecté au Bataillon Rampart de l’ONU, Ariadne, jeune allemande, Prokopyé, pasteur de rennes du peuple nenets en Russie, le magnat Darius, ou encore le scientifique Rajiv, sa collègue Augustina et l’humanitaire Camila, nous répondent.

Ils nous répondent lors d’entretiens entrecoupés d’articles de presses, de brèves. Par des morceaux de leurs existences, de leurs rencontres avec des vies, chacune ayant ses caractéristiques et ses buts propres. Des vies extraterrestres comme des vies humaines.

On ne peut pas non plus rester insensible à la thématique migratoire et à celle de la mondialisation (ou « l’inter-mondialisation ») de nos sociétés.

Cette compilation de récits est véritablement un magnifique exercice de création de monde : Laurent Genefort arrive à nous immerger dans un univers très crédible où chacun des personnages a une personnalité propre, façonnée par sa culture.

Cela vaut autant pour les humains que pour les extraterrestres ! Cette richesse de perspectives croisées rappelle beaucoup le style du roman World War Z de Max Brooks, que j’ai chroniqué dans ces cales.

Et, épice dans la soupe au plomeek, le récit lui-même est complété d’une section « Alien mode d’emploi », qui est à la vie extraterrestre ce qu’est le Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks.

Un véritable Guide du voyageur galactique (sans serviette ni poisson babel…) expliquant comment réagir avec une entité alien, que ce soit depuis le premier contact jusqu’à la vie commune ou aux unions mixtes en passant par des considérations politiques, juridiques et sociales.

Autant de sujets qui sont aussi l’occasion pour l’auteur de croquer à brefs traits mille et mille civilisations aliens dont chacune mériterait un tome entier !

Vous l’aurez compris, j’ai dévoré cet ouvrage d’excellente facture ! Si la nouvelle « Rempart » dont est tirée la substantifique moelle de Points chauds a été récompensée du Grand Prix de l'Imaginaire 2011, l’ouvrage, lui, a été récompensé du Prix Rosny Aîné 2013. Que l’on soit pour ou contre la politique des prix et récompenses, on ne peut pas - je pense - rester insensible à Points chauds, livre phare de la thématique du premier contact.

Alors quittez la lecture de cette chronique en vitesse-lumière, équipez-vous de votre barda d’exploration comme vous l’indique le « Guide de survie en situation de contact alien » ... et plongez dans les Bouches !

Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par HELENE QUIENE le 21/02/2024 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alienq
merci .... c'est plus que tentant !!!!!

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !