Menu

Notez
Thématiques

        

Piet Legay (1939-2023) | In memoriam


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 03/10/2023 | Lu 265 fois






Démonia, planète maudite @ 1977 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ René Brantonne
Démonia, planète maudite @ 1977 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ René Brantonne
Dans l'espace, on ne vous laisse pas rêver...
"Peut-on accuser la fatalité lorsqu'une radio-balise intergalactique se met sans raison à dériver dans le vide cosmique ?
Et quelle voix, du fond de l'Espace Noir, avait lancé ce cri de détresse ?
Pourquoi donc Lahar, l'homme qui avait su faire de Sygma XIII une planète de colonisation, appelait-il au secours ?
Ces phantasmes qui irradiaient le ciel mauve étaient-ils vraiment si irréels que ça ?
Mais il y avait aussi deux amants dans l'hypernef d'exploration. Deux amants que leur passion condamnait au même destin.
Et cela, ce n'était plus du rêve.
MAIS DU CAUCHEMAR."

Texte de quatrième de couverture de "Démonia, planète maudite", premier Fleuve Noir Anticipation de Baudouin Chailley alias Piet Legay, 1939-2023.

Voici, pour moi, deux quasi constantes des romans S.F. de cet auteur.

D'abord, une tonalité sombre, tragique, pessimiste, désespérée, très réaliste, qui casse le rêve de l'expansion spatiale propre et de l'évolution positive de l'Humain, ainsi que l'idéalisation du premier contact avec d'autres intelligences. Le cosmos est foncièrement hostile et dangereux. Les héros sont souvent sacrifiés au nom de raisons peu avouables. C'est une ambiance "Alien" avant l'heure, dès ses premiers ouvrages.

Ensuite, l'agaçante récurrence que constitue la brouille permanente avec les bases de l'astronomie, de l'astrophysique, de la relativité, etc. qu'il partage avec plusieurs de ses collègues en Anticipation. La "radio-balise intergalactique" qui ouvre le bal en est un exemple.

Oublions le défaut pour retenir la qualité.

Je n'ai pas lu tous ses romans, j'en ai chroniqué quelques-uns pour "Les Années de la Fiction" d'Encrage et il y en a certains que j'ai vraiment appréciés comme "Obsession temporelle", "O Gamesh, prince des ténèbres", "La Mandragore" ou "Shaan".

Piet Legay est parti en mai dernier pour les étoiles. Espérons qu'elles lui souriront davantage qu'il ne les a fait sourire à ses personnages...

Jean-Michel Archaimbault
Copyright @ Jean-Michel Archaimbault pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.