Menu

Notez
Livres

        

Opération Neptune | Jimmy Guieu | 1973


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 24/10/2023 | Lu 563 fois






Opération Neptune @ 1973 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ René Brantonne | Source illustration : NooSFere (merci !)
Opération Neptune @ 1973 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ René Brantonne | Source illustration : NooSFere (merci !)

Illustration et quatrième de couverture

Sur la plage privée de sa villa, Gilles Novak demeurait perplexe : ramené par un vieux pêcheur marseillais, son ami, le peintre Charles Floutard, venait de débarquer... nu comme un ver et pas content du tout ! Sa barque à moteur avait été détruite par un mystérieux submersible lumineux, un « sous-marin fantôme » qui, paradoxalement, ne laissait aucun sillage. Oubliant un instant la mésaventure de leur ami, Gilles vit s’approcher un hors-bord, piloté par une ravissante naïade brune. Reconnaissant leur invitée, Régine Véran, lui fit un signe amical de la main. C’est alors qu’une violente explosion sous-marine souleva un formidable geyser au-devant de l’embarcation.

Des vacances qui, somme toute, commençaient plutôt pas mal...

Fiche de lecture

J’ai trouvé cet exemplaire dans une boîte à livres, et j’étais assez content de pouvoir me faire une idée du style de Jimmy Guieu, découvert à travers l’affaire foireuse des Ovnis de Cergy (1979), et que je ne connaissais que par discours rapporté. J’ai lu pas mal de commentaires négatifs sur cet auteur, qui a pourtant publié au moins 80 récits au Fleuve, si j’en crois les premières pages. J’imaginais des nez pincés pour un écrivain populaire, et j’espérais retrouver l’esprit de la série TV Ovni(s) (2021-2022), un revival seventies, drôle et divertissant.

Finalement, je dois me ranger à l’avis général : affligeant.

Le mystère n’est même pas le propos du livre, c’est une succession de rebondissements convenus, avec des personnages clichés au possible. Je l’ai lu assez vite, avec l’envie d’en finir au plus tôt, surtout avec l’ambiance naturiste qui remplit tout le bouquin. Car les personnages sont à poil du début à la fin. Le couple d’enquêteurs vit nu dans sa villa, donc leur pote peintre se désape, donc la copine chroniqueuse aussi, donc le type du Centre Français de Recherches Ufologiques (CFRU) pareil, et la touriste asiatique qui s’incruste, bref ils sont à un moment trois ou quatre couples à déambuler les fesses à l’air dans les calanques. J’ai eu l’occasion de le dire dans un post FB : on dirait une histoire du Gendarme et les extraterrestres chez les nudistes, avec une ambiance d’enquêtes façon club des Cinq, mais un club des Cinq échangiste. Disons que c’est comme si on essayait de se concentrer en regardant une adaptation théâtrale en étant assis au premier rang avec les acteurs qui déambulent en vous agitant leurs parties sous votre nez.

Merci. Mais non merci.

Ajoutez à cela le nom du héros, Gilles Novak, qui m’a fait penser à L’Instit, et des Gisèle et des Régine et des Hippolyte, je m’imaginais Gérard Klein dans un film érotique des années 80-90 avec Véronique Jeannot. Ce n’était pas du tout ce que je cherchais ! Sans parler d’un relent quelque peu sexiste, les hommes sur la terrasse et les femmes à la cuisine, certaines scènes semblent écrites pour être interprétées pas Les Inconnus :
- Satyre ! Te voilà plein de pensées coupables, à évoquer je ne sais quelles horreurs ! Sache-le, je n’ai aucun goût pour les amours de groupe et je te préviens que...
- Que le déjeuner ne sera jamais prêt si tu continues à débiter des sottises, mon ange, fit-il en la chassant d’une tape sur la croupe.

Côté SF, le postulat de départ était intéressant, avec les « astronefs spatio-submersibles », mais Jimmy Guieu se contente de se citer lui-même, notamment sa revue l’Omnium Littéraire, ou prend des exemples de témoignages avec des notes de bas de page certifiantes :  « Authentiques ».

L’idée du CFRU est plutôt bonne aussi et préfigure le GEPAN (Groupe d'études des phénomènes aérospatiaux non identifiés), mais se trouve ridiculisé par son représentant.

Les allées et venues au fond de l’eau et sur les falaises n’apportent rien, les extraterrestres non plus, même la couverture est passable.

Bref, je ne me replongerai dans un Jimmy Guieu qu’à la condition que ses personnages soient habillés, et quand j’aurai oublié ce très mauvais souvenir de lecture.

Bruno Blanzat
Copyright @ Bruno Blanzat pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Southeast JONES le 24/10/2023 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

southeast
Ahhh, les "authentiques" en bas de page ! J'ai très vite classé Guieu dans les auteurs médiocres et totalement inintéressants.

2.Posté par Didier REBOUSSIN le 08/11/2023 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alvin
Pour ma part j'observe une règle d'or : je ne chronique jamais un texte que je n'ai pas aimé. A quoi bon démolir un auteur ? Ceci dit, considérer l'œuvre de Jimmy comme médiocre, c'est aller un peu vite en besogne. C'était quelqu'un de son temps, avec des idées et des principes - mais aussi en effet des rigidités - de son temps. Néanmoins il a écrit des romans tout à fait prenants (La trilogie de La mort de la vie, Réseau Dinosaure, Le rayon du cube...) qui font que le classer dans la catégorie des auteurs à oublier est tout à fait immérité.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.