Menu

Notez
Histoires maritimes

        

Nul besoin d'être un géant des mers pour écrire l'Histoire - Chapitre 1 - Kon-Tiki


Rédigé par le 14/08/2020 | Lu 324 fois


TAGS/LIENS : KON-TIKI, Thor Heyerdahl


Le radeau Kon-Tiki
Le radeau Kon-Tiki
Thor Heyerdahl (1914-2002), anthropologue et archéologue norvégien, entend parler de la légende d’un certain Tiki et de l’origine du peuple polynésien.
 

L'explorateur norvégien Thor Heyerdahl vers 1980
L'explorateur norvégien Thor Heyerdahl vers 1980
Passionné par la naissance des peuples, il en fait une véritable obsession. En effet, comment ces toutes petites îles coincées au beau milieu de l’océan Pacifique entre l’Amérique du Sud et l’Australie ont-elles bien pu être habitées par l’homme ?

Après de nombreuses recherches, dans les années 40 lors d’un voyage au Pérou, il retrouve la légende de ce Kon-Tiki et de son armée. Pourchassé par des ennemis, il aurait pris la mer avec ses hommes et sa famille.

Persuadé depuis toujours que la Polynésie a été colonisée en venant de l’est (le Pérou), Thor Heyerdahl n’a plus qu’un seul but : prouver que le voyage de Kon-Tiki (Roi-Soleil, pour les Incas du Pérou) a bien eu lieu et que la légende est plausible.

Le problème est qu’à l’époque, les bateaux étaient encore très rudimentaires et ressemblaient plutôt à de gros radeaux à simple voile…

Qu’à cela ne tienne, il en faut plus à l’anthropologue pour le décourager. Il parvient à convaincre cinq autres aventuriers et construit un radeau avec les techniques et les éléments utilisés à l’époque : le balsa, bois très léger venant des arbres des forêts équatoriales.


Le 28 avril 1947, au port de Callao au Pérou, Thor Heyerdahl et ses cinq amis partent donc à bord de leur radeau baptisé le KON-TIKI, direction ouest de l’océan Pacifique, bien décidés à prouver que la légende est vraie.

L’embarcation vogue au gré du vent et des courants marins, notamment le « courant de Humboldt » qui part de l'Antarctique et qui longe les côtes du Chili et du Pérou.

Au cours de leur périple, les six aventuriers, vivant de la pêche, rencontrent de curieuses espèces : des poissons volants, un requin-baleine et un Escolier serpent (sorte d’anguille avec des nageoires).

Après plus de trois mois de navigation, le 30 juillet et le 4 août 1947, des îles sont aperçues, mais impossible de s’en approcher. Le 7 août, le radeau heurte un îlot de sable et s’échoue définitivement.
 
Leur voyage de 8000 km est terminé. Arrivés dans l’archipel de Polynésie, les aventuriers ont retracé la route empruntée il y a des milliers d’années par Tiki, et sa légende est donc bien véritable.

Le radeau de Thor est exposé à Oslo, capitale de la Norvège, au musée qui porte son nom.

En 1969 et avec la même méthode, Thor Heyerdahl essaye également de prouver que les Égyptiens auraient pu atteindre et donc découvrir le nouveau continent bien avant Christophe Colomb.

En effet, à l'aide de deux embarcations - les et Râ II - fabriquées en papyrus des anciens Égyptiens, Thor Heyerdahl s'est de nouveau lancé dans l'aventure mais a dû abandonner après 5000 km parcourus avec son premier . Par chance et détermination, son Râ II l'aura tout de même emmené jusqu’à la Barbade, une île des Caraïbes, mais en partant du Maroc.

1977. Il fait de même avec un bateau en roseaux - le Tigris - afin d'étudier les anciennes routes commerciales qui auraient existé 3000 ans av. J.-C. entre la Mésopotamie et les peuplades nord-est africaines.

Thor Heyerdahl a publié de nombreux ouvrages sur ses expéditions et a terminé sa vie dans la commune italienne d'Andora à Colla Micheri sans jamais n’avoir cessé de vivre pour sa passion…

Les légendes, ces histoires embellies et fantasmées, ont souvent pour origine une histoire bien réelle…
Le radeau Kon-Tiki au musée du Kon-Tiki à Oslo
Le radeau Kon-Tiki au musée du Kon-Tiki à Oslo


Liens utiles





Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 14/08/2020 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Je connaissais la légende de Kon-Tiki, Roi Soleil pour les Incas du Pérou (Con Tici ou plus connu : Viracocha). En revanche, je n'avais jamais entendu parler de Thor Heyerdahl et de son incroyable expédition. C'est passionnant ! Merci pour cet article.

2.Posté par Siebella CHTH le 14/08/2020 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieb
J'avais, comme beaucoup je pense, entendu parler de cette légende.. sans jamais chercher à aller plus loin dans l'histoire.Voilà qui est fait grâce à cet article bien structuré et concis, très intéressant . Les aventures et la passion de cet homme pour ces expéditions périlleuses sont stupéfiantes. Et ce radeau.. il fallait tout de même être un peu fou pour s'embarquer là-dessus ! Merci pour ce "voyage" riche d'enseignements.

3.Posté par Christobal COLUMBUS le 14/08/2020 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ChristoColumbus
Merci Siebella :-) Je t'invite à voir le film (2012) sur le sujet ;-)

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Membres sur le pont
Laurent JANIN
Frédéric VASSEUR
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN


Commentaires