Menu

Notez
Livres

        

Les Sentinelles de Pangéa | Joslan F. Keller | 2020


Un article ajouté/rédigé par | 24/11/2022 | Lu 65 fois


⚓️TAGS : 2020, Joslan F. Keller


Les Sentinelles de Pangéa | Joslan F. Keller | 2020
Sur l’île-monde de Pangéa, où la magie cohabite avec une science balbutiante, la vie s’écoule, paisible et bucolique. Mais dans une région excentrée, le sandjak de Valbara, une épidémie d’origine inconnue consume la population et les animaux. Au cœur de la zone touchée se trouve la grotte sacrée de Snerochka.

Pour découvrir l’origine du mal, le Conseil des Sept Sages de Pangéa décide de missionner une ligue de spécialistes. À sa tête, Lowana, une jeune biologiste experte en environnement, et Renjo, un garde forestier taciturne.

Tous deux vont devoir apprendre à s’apprivoiser, au long d’une expédition semée d’embûches. Un périple jalonné par la présence permanente des énigmatiques Sentinelles, de grandes tiges de métal dont on ignore tout.

Lowana va-t-elle trouver la cause du fléau ? Au terme de cette quête de tous les dangers, il y a peut-être des secrets encore plus terribles que tout ce qu’elle avait pu imaginer…

Fiche de lecture

Ce roman est le premier que je lis de son auteur, qui a par ailleurs signé chez Scrineo deux tomes de Via Temporis, série de romans jeunesse lancée par cette maison d’édition. Joslan F. Keller est également auteur de deux ouvrages dédiés aux « Affaires étranges » et intervient dans l’émission « Enquêtes paranormales » sur C8.

Il m’est difficile de parler du présent roman sans divulgâcher…

L’auteur parvient à nous immerger aisément dans son univers, par des descriptions et un style très fluide, bien que parfois écorché de quelques maladresses et quelques clichés (« Il y a un traître/saboteur dans le groupe ! », les personnages principaux, qui au départ ont du mal s’entendre, mais auront beaucoup plus d’affinités après, la magicienne, le « guerrier » solitaire, maussade et torturé…). On sent donc bien la patte « jeunesse » qui marque l’auteur.

A la fin du roman se trouve un cahier documentaire que je vous déconseille de lire au risque de vous faire divulgâcher… Et les plus familiers avec la SF auront vite deviné la nature du « fléau » dès le premier chapitre.

Le roman n’en perd pas cependant de son intérêt : ses personnages sont tous colorés et vivants, de même que le monde de Pangéa. Malgré le caractère exotique des noms, on ne se perd pas dans l’univers présenté, même si la présentation de certains éléments « redécouverts » par les Pangéens (mais qui sont familiers au lecteur) est parfois gratuite : Ainsi en est-il des « maisons de pluie » dont je n’ai pas vu l’intérêt pour l’histoire (le lecteur lui, y trouve son intérêt…).

A contrario, l’auteur mentionne un élément de « la loi de Pangéa » au moment de l’employer, ceci alors qu’il a montré qu’il maîtrisait le processus narratologique de « préparation/paiement ».

Quoi qu’il en soit, le roman, fluide, est très riche, surtout pour un roman aussi court : l’auteur se permet même un retournement de situation très bien amené !

Je suis un peu resté sur ma faim : peut-être l’auteur approfondira-t-il l’univers de Pangéa dans de prochains romans ? Le jeu en vaudrait la chandelle mais j’en doute, tant le propos du roman est bien cerné une fois celui-ci terminé.

En somme, un bon roman d'anticipation, une histoire en un seul tome qui fait voyager et réfléchir.

Lien utile





Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.