Menu

Notez
Livres

        

La Cité des Robots + Robots et Extra-terrestres | Isaac Asimov's Robot City + Isaac Asimov's Robots and Aliens | 1987-1990

Un cycle inspiré des romans d'Isaac Asimov


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 28/10/2011 | Lu 2314 fois






La Cité des Robots + Robots et Extra-Terrestres, rééditions @ J'ai Lu | Illustrations de couvertures @ Philippe Caza | Montage @ Le Galion des Etoiles
La Cité des Robots + Robots et Extra-Terrestres, rééditions @ J'ai Lu | Illustrations de couvertures @ Philippe Caza | Montage @ Le Galion des Etoiles
La Cité des robots, l'aboutissement de la logique robotique : la ville synnoétique parfaite où humains et robots pourront peut-être un jour vivre en harmonie, véritablement égaux. Les robots qui la construisent, loin de toute influence humaine, n'ont-ils pas eux-mêmes défini les Trois Lois de l'humanique... !

Mais pour l'heure, Derec a d'autres problèmes : après s'être réveillé amnésique dans une capsule de survie sur un astéroïde désert, le voilà prisonnier des robots qui l'ont sauvé, puis de l'impitoyable extra-terrestre Aranamis...

Qui est-il vraiment ? Quelle est cette clef qui ouvre la voie du Périhélion et que tous convoitent ?

Or, sur le périlleux chemin de la Cité des robots, Derec rencontre une femme mystérieuse, Katherine, qui prétend le connaître et l'appelle David...

La cité des robots

- Odyssée (Odyssey, Michael P. Kube-McDowell, 1987)
- Soupçon (Suspicion, Mike McQuay, 1987)
- Cyborg (Cyborg, William Franking Wu, 1987)
- Prodige (Prodigy, Arthur Byron Cover, 1988)
- Refuge (Refuge, Robert Chilson, 1988)
- Le Périhélie (Prerihelion, William Franking Wu, 1988)

Robots et extra-terrestres

- La métamorphose du loup (Changeling, Stephen Leigh, 1989)
- Le renégat (Renegade, Cordell Scotten, 1989)
- L'intrus (Intruder, Robert Thurston, 1990)
- L'alliance (Alliance, Jerry Oltion, 1990)
- Franc-tireur (Maverick, Bruce Bethke, 1990)
- Humanité (Humanity, Jerry Oltion, 1990)

Fiche de lecture

La Cité des Robots et Robots et extraterrestres est un double cycle, qui en fait n'en forme qu'un seul grand. C'est inspiré d'Isaac Asimov mais pas écrit par lui. Le projet a été confié à une bande de jeunes auteurs peu connus. Je trouve qu'ils s'en sont sortis pas mal du tout. L'esprit d'Asimov est extraordinairement préservé.

Chronologiquement, ces livres ont été écrits à la fin de la vie d'Asimov, quelques années avant sa mort, en fait à peu près en même que Prélude à Fondation et L'Aube de Fondation. Sachant que la plus grande partie des romans d'Asimov forment un grand cycle allant des Robots à Terre et Fondation, on peut se demander où se placent ces livres. Eh bien, ils s'insèrent entre la fin de Robots et Empire et Prélude à Fondation, je dirais plus près du premier que du second, pendant la colonisation de la galaxie par les humains.

L'histoire raconte les déboires de deux jeunes gens embarqués bien malgré eux dans une aventure qui les dépasse : Derec et Katherine. Ils découvrent par hasard, sur une planète perdue, une cité construite par des robots et peuplée uniquement de robot. Pourquoi Derec semble-t-il lié à la cité ? Et pourquoi ne se souvient-il pas de Katherine alors qu'elle semble le connaître ? Plus tard, ils rencontreront des robots atypiques, et des extra-terrestres.

Ces deux cycles creusent des thèmes très intéressants :

- A quoi ressemblerait une société autonome de robots ?
- Comment concilier les Trois Lois avec l'existence de créatures extra-terrestres ?

A moins qu'ils ne soient réédités depuis, il va falloir faire les bouquinistes pour les trouver. Il m'a fallu des années pour réunir les six... J'espère que vous mettrez moins de temps !

Maestro *
Copyright @ Maestro pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par éric MARIE le 24/01/2024 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATRAVERSLESPACE
Je suis tombé par hasard sur cet article de Maestro, oublié au fond des cales du Galion, qui m'a ravi. En effet, La Cité des Robots et Robots et Extra-Terrestres, même si ces deux cycles ne sont pas indispensables, ils restent pour moi un très bon souvenir de lecture. Les auteurs (tous) n'ont pas démérité. Ils s'en sortent haut la main dans un exercice périlleux qui consiste à poursuivre l’œuvre d'un maitre,ici notre bon Docteur. Le récit est fluide, imagé, les personnages sont plutôt attachants, l'esprit d'Isaac flotte quelque part, le plaisir est réel. Pour ma part, étant un fan inconditionnel d'Asimov, j'ai englouti les deux cycles comme un boulimique, en un temps record. Même si La Cité des Robots a ma préférence, je conseille à tous les gagas de robotique et des trois lois de lire ces six volumes.Au milieu de tous ces romans Post-apo qui ne poussent pas franchement à l'optimisme, '' Asimov '' c'est comme une cuillère de Nutella,(ou un bon camembert) ça redonne le sourire et on se sent déjà mieux.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !