Menu

Notez
Livres

        

L'Étoile de Pandore | Pandora's Star | Peter F. Hamilton | 2004-2005


Un article ajouté/rédigé par | 01/11/2011 | Lu 1097 fois




L'Étoile de Pandore | Pandora's Star | Peter F. Hamilton | 2004-2005
En 2380, l’humanité a colonisé six cents planètes, toutes reliées entre elles par des trous de ver. Le Commonwealth Intersolaire s’est développé en une société tranquille et prospère, dans laquelle la « réjuvénation » permet à chaque citoyen de vivre pendant des siècles. C’est alors qu’un astronome est témoin d’un incroyable événement cosmique : la disparition d’une étoile à un millier d’années-lumière, emprisonnée dans un champ de force d’une taille gigantesque. Le Commonwealth décide d’en savoir plus. Contre l’avis d’une partie de l’opinion, il construit le premier vaisseau spatial plus rapide que la lumière : le Seconde Chance. Sa mission sera de découvrir quelle menace pèse sur l’espèce humaine…

L'Étoile de Pandore

  1. Pandora's Star (2004) : Pandore abusée | Pandore menacée
  2. Judas Unchained (2005) : Judas déchaîné | Judas démasqué

Fiche de lecture

Hamilton nous livre là un autre cycle grandiose. Il se pose définitivement à mes yeux comme le nouveau maître du space opera. L'auteur nous livre un univers complet, donc complexe. Il faut un peu de temps pour rentrer dedans et se familiariser avec le grand nombre de personnages. Le rythme est une succession de temps lents et de périodes d'action intense, juste comme je l'aime. Et le style est on ne peut plus fluide et élégant.

Les thèmes utilisés ne sont ni neufs ni originaux : portiques de téléportation, sphère de dyson, empire humain, une race extraterrestre amicale mais mystérieuse, une autre qui se révèle ultra agressive, des mondes divers et variés... On retrouve même le concept de mini-monde dans un tonneau, à la Rama. L'ambiance avec les trains interplanétaires utilisant les portails donne un petit côté rétro que j'aime bien.

L'histoire non plus n'est pas originale : guerre avec une race récemment découverte, complot interne, résistants marginalisés et théorie du complot. Franchement, rien de neuf dans tout cela.

Et pourtant c'est un cycle génial ! La raison en est simple : Hamilton fait du classique mais avec talent. C'est comme un joueur de blues qui reprend des accords connus mais les arrange de manière innovante pour produire un morceau entraînant.

Parmi les personnages, j'aimerais pointer celui d'Ozzie, le multimilliardaire marginal qui se lance dans une quête insensée avec toute la bonne humeur dont est capable un rasta. En particulier, je m'offrirais volontiers son petit pied-à-terre.

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 09/11/2011 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
J'avoue qu'au début, c'est dur. Il y a beaucoup de personnages, de mondes et de scénarios différents. J'ai dû revenir parfois un peu en arrière, histoire de savoir qui est qui, et à quoi j'en étais. De même que j'ai parfois un peu zappé quelques interminables descriptions, bien que très réussies. Il faut le dire, Hamilton a une belle plume. Après les 300 premières pages, une fois le décor posé, l'histoire démarre. Enfin ! Et à grande vitesse. Elle devient captivante. Au point que je n'ai plus pu lâcher le livre lors des 250 dernières pages, et que j'ai directement enchaîné avec le second to...

2.Posté par Marc FEUERMANN le 18/09/2015 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MarcoF
Je viens de commencer la lecture de la saga. C'est vrai que c'est très bien écrit. J'aime beaucoup l'univers. Il y a quelques originalités, comme par exemple le moyen de transport pour voyager de mondes en mondes, le train. Par contre, que de digressions, et de descriptions... aucun détail n'est oublié... c'est long... très, très long ! Du coup, par rapport à la taille du tome 1, j'ai réalisé qu'il ne s'y était finalement pas passé grand chose. C'est pourquoi je vais y aller doucement, pour ne pas me lasser, car je suis curieux de voir l'évolution de cette histoire.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Djackdah NIELLE
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN
Koyolite TSEILA
Paul DEMOULIN
Hélène DESTREM

💬Commentaires et avis