Menu

Notez
Récits maritimes

        

Klaus Störtebeker - Le Corsaire Rouge

Ami de Dieu et ennemi du monde


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 10/02/2020 | Lu 1393 fois






Présentation

Klaus Störtebeker, aussi connu sous les noms de Klaas Störtebecker, Claas Störtebeker ou encore Nikolaus Storzenbecher, est un des pirates allemands les plus célèbres de l’histoire. 

Son origine exacte n’est pas connue. Il est né en 1360, et pour certains il serait de Wismar, une ville de la côte du Mecklembourg sur la mer Baltique, alors que pour d’autres, il était originaire de la région de Rotenburg (Wümme). 

Il était surnommé « Le Corsaire Rouge » et sa devise était « Ami de Dieu et ennemi du monde ».
Portrait de Klaus Störtebeker | Von Daniel Hopfer - http://www.fitzmuseum.cam.ac.uk/opac/search/cataloguedetail.html?&priref=122225, Gemeinfrei, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=723221
Portrait de Klaus Störtebeker | Von Daniel Hopfer - http://www.fitzmuseum.cam.ac.uk/opac/search/cataloguedetail.html?&priref=122225, Gemeinfrei, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=723221

Statue de Klaus Störtebeker à Hambourg | Par Palauenc05 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=91603101
Statue de Klaus Störtebeker à Hambourg | Par Palauenc05 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=91603101

Vie et légende

Son nom de famille « Störtebeker » est porteur d’une histoire. En effet, « Störtebeker » (Storzenbecher) signifie littéralement « vide le gobelet ». C’est qu’il y avait une coutume à respecter pour toute nouvelle recrue voulant intégrer l’équipage du pirate : tout comme le capitaine, le nouveau venu à bord devait vider une chope de bière de 4 litres en une seule gorgée, c'est-à-dire : cul sec ! 

A l’époque de Klaus Störtebeker, la Hanse germanique (association des villes marchandes de l’Europe du Nord), vivait ses heures florissantes. Les cales de ses nombreux bateaux étaient remplies de denrées alimentaires et de richesses. La Hanse jouissait de privilèges, alors que le peuple avait faim et n’avait pas son mot à dire. Et on peut supposer que c’est probablement pour se rebeller contre cette autorité et pour aspirer à la liberté, que Klaus Störtebeker a choisi la piraterie.

Le Corsaire Rouge a élu domicile sur l’île de Rügen, et c’est de là qu’il a commis les pillages des navires de la Hanse germanique sur la mer Baltique et sur la mer du Nord. La région étant déjà considérablement troublée à cette période, ses méfaits n’ont fait que renforcer le sentiment d’insécurité qui régnait déjà. 

On dit que Klaus Störtebeker aurait combattu aux côtés du roi de Suède contre le Danemark. Un de ses faits d’armes aurait été d’avoir réussi à rompre le blocus de Stockholm. 

En 1401, las des incessants pillages du pirate, la ville hanséatique de Hambourg a lancé une flotte dirigée par Simon d’Utrecht dans le but de capturer le Corsaire Rouge. L’affrontement a eu lieu vers l’archipel d’Heligoland (sud-est de la mer du Nord) et signe la défaite du pirate. Celui-ci, dit-on, aurait essayé de négocier sa vie en échange de son trésor : une immense chaîne en or, assez grande pour entourer toute la ville de Hambourg ! Mais Simon d’Utrecht ne s’est pas laissé acheter. Klaus Störtebeker et ses 70 compagnons furent capturés, puis condamnés à être décapités. 

Alors qu’il était sur l’échafaud, le pirate aurait demandé au maire de Hambourg de laisser la vie sauve à autant de compagnons qu’il pourrait dépasser une fois sa tête coupée. C’est une requête qui fut acceptée. Selon la légende, une fois décapité, le corps de Klaus Störtebeker se dirigea vers ses compagnons et marcha devant onze d’entre eux, avant d’être arrêté par le bourreau. Une fois le pirate mort, le maire brisa sa promesse, et les malheureux furent tous exécutés…

Célébrité

Comme vous pouvez vous en rendre compte, le vécu de Klaus Störtebeker est entouré de faits à caractère légendaire. Il est donc difficile de bien séparer la part de vérité de la part romancée. 

Quoiqu’il en soit, le personnage est devenu très célèbre ! 

En Allemagne, on trouve des statues à son effigie. Des bateaux portent même son nom. 

La littérature n’est pas en reste non plus, puisqu’il existe un nombre incroyables de livres et de BD au sujet du pirate, allant du documentaire, jusqu’à la fiction la plus totale. 

Le septième art s’est également emparé de la légende : le premier film date de 1919 et se nomme « Störtebeker », et le dernier en date est Red Gallion - La Légende du Corsaire Rouge (12 Meter ohne Kopf), qui retrace la fin de la vie du Corsaire Rouge. 

Le célèbre pirate a également inspiré le monde de la musique : en 1701 le compositeur baroque Reinhard Keiser lui consacre un opéra (dont à l’heure actuelle il ne reste plus que le livret des paroles), et plus tard, on retrouvera des allusions à Klaus Störtebeker dans divers genres musicaux (rock, punk, etc.). 

De plus, chaque année l’île de Rügen présente un spectacle mettant en scène les aventures légendaires du pirate. Un jeu de société porte son nom, de même qu’une bière (portant pour symbole un navire).

Mention

⭐ Cet article est cité en note et références sur la page Wikipédia Klaus Störtebeker — Wikipédia (wikipedia.org)



Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Christobal COLUMBUS le 09/02/2020 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ChristoColumbus
Nous sommes vraiment au tout début de l'invention du canon. Je serais bien intéressé de savoir comment les navires de cette époque étaient équipés. Très très bon article ! Je vais me pencher prochainement sur la question ! Merci !

2.Posté par Koyolite TSEILA le 09/02/2020 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Merci de ton intérêt ! Je te recommande le film « Red Gallion » que j’ai présenté sur le site. Il retrace la vie de Störtebeker et on y découvre l’invention du canon.

3.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 10/02/2020 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
Super article, je ne connaissais pas. Je fais partie d'une association franco-allemande. je vais partager ton article. ça en intéressera sûrement certain.

4.Posté par Fantasio ARDENNES le 09/05/2023 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fantasio
Je ne connaissais pas non plus
Très bon article qui me donne envie de creuset le sujet

5.Posté par Koyolite TSEILA le 09/05/2023 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Merci Fantasio. C'est après avoir visionné le film que j'ai cherché à me documenter sur ce personnage légendaire - que je ne connaissais pas ! - et sur l'histoire de la piraterie en mer Baltique et en mer du Nord, ainsi que sur le contexte politique/économique de la région.

6.Posté par Thierry LEDRU le 09/05/2023 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thierry23
Oufti, sacré personnage ! Un article très instructif, mes élèves de CM2 auraient adoré ! Pour leur faire aimer l'Histoire, rien de tel que des personnages hauts en couleurs, des gens qui avaient la tête sur les épaules et savaient mener leur barque. Et finir comme un canard et le bateau au fond de la mer auraient rajouté du piment. Je vais garder l'histoire pour la raconter à mes petits-enfants ^^

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.