Menu

Notez
Livres

        

Journal d'un AssaSynth | The Murderbot Diaries | Martha Wells | 2017-2021


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 24/03/2020 | Lu 777 fois






Journal d'un AssaSynth, la série @ L'Atalante | Montage @ Le Galion des Etoiles
Journal d'un AssaSynth, la série @ L'Atalante | Montage @ Le Galion des Etoiles
Quatrième de couverture du tome 1 : Défaillances systèmes (All Systems Red, 2017)

J’aurais pu faire un carnage dès l’instant où j’ai piraté mon module superviseur ; en tout cas, si je n’avais pas découvert un accès au bouquet de chaînes de divertissement relayées par les satellites de la compagnie. 35 000 heures plus tard, aucun meurtre à signaler, mais, à vue de nez, un peu moins de 35 000 heures de films, de séries, de lectures, de jeux et de musique consommés. Comme impitoyable machine à tuer, on peut difficilement faire pire.

Et quand notre androïde de sécurité met au jour un complot visant à éliminer les clients qu’il est censé protéger, il ne recule ni devant le sabotage ni devant l’assassinat ; il s’interpose même face au danger, quitte à y laisser des morceaux.

Martha Wells signe avec cette série un récit tout en ironie et en sensibilité sur l’éveil à la conscience et l’exercice du libre arbitre.

Défaillances systèmes, la première des quatre novellas qui forment Journal d’un AssaSynth, a reçu les prix Hugo, Nebula, Alex et Locus.

Journal d'un AssaSynth : la série

- 1 : Défaillances systèmes (All Systems Red, 2017)
- 2 : Schémas artificiels (Artificial Condition, 2018)
- 3 : Cheval de Trois (Rogue Protocol, 2018)
- 4 : Stratégie de Sortie (Exit Strategy, 2018)
- 5 : Effet de Réseau (Network Effect, 2020)
- 6 : Télémétrie fugitive (Fugitive Telemetry, 2021)

Biographie de Martha Wells

Martha Wells, née le 1er septembre 1964 à Fort Worth au Texas, est une écrivaine américaine de science-fiction et de fantasy. Elle a écrit une quarantaine de romans et de nouvelles dont certains parus chez l'Atalante (séries Île-Rien et La Chute d'Île-Rien).

Fiche de lecture

Une très heureuse découverte que ces novellas publiées par l'Atalante.

Journal d'un AssaSynth (The Murderbot Diaries en VO) raconte l'émancipation d'un androïde ayant réussi à désactiver son logiciel superviseur.

Une histoire très humaniste, très émouvante, avec un personnage principal - AssaSynth - bourré d'humour et d'ironie, visionnant des séries en mode binge watching.

Le récit fait la part belle à l'action, mais aussi à la réflexion sur l'éveil à la conscience des IA et leur libre-arbitre.

Le personnage le plus attachant à mes yeux restera EVE, un cargo-bot avec qui AssaSynth partagera le temps d'un voyage sa passion des séries.

Ces novellas dépassent le cadre du space-opéra et peuvent donc plaire à des lecteurs non amateurs du genre.

Charlotte Bona
Copyright @ Charlotte Bona pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Djackdah NIELLE le 04/04/2020 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Après de longues semaines sans arriver à lire une ligne (petite déprime lié au début du confinement de mars 2020), le premier tome m'a remis sur les rails 😁.
On a une histoire fraîche, une écriture (ou plutôt une traduction) agréable, une aventure sans temps mort avec un personnage principal atypique (un androïde de sécurité qui se pirate elle même, qui télécharge des séries pour les regarder dès qu'elle a un moment de tranquillité...), tout pour passer un bon moment. Je vais de ce pas me procurer la suite.

2.Posté par Jean-Marc DE VOS le 05/04/2020 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JMDV
Tout le monde ne tarit pas d’éloge sur cet AssaSynth, je me devais de le lire… et bien, moi, j’ai été déçu !

Je rejoins certains avis lus çà et là : l’écriture n’est pas terrible. Cela dit, un bon roman, c’est avant tout une histoire. Alors là, chapeau bas tout de même, le thème de ce cyborg qui s’émancipe avec sa façon bien personnelle d’appréhender les choses est génial, rien que cela vaut le détour.

Dans le tome 1, on découvre notre héros, on se surprend de ses états d’âme, on apprécie les descriptifs de ses stratégies d’attaque ou de défense et les 110 ou 120 pages de cette novella (car c’est bien de cela qu’il s’agit, ce n’est pas un roman !), passent sans qu’on s’en rende compte.
Donc là, oui, le tome 1 méritait les éloges qu’il a reçues.

Puis le tome 2, on découvre le même cyborg, avec les mêmes états d’âme, les mêmes descriptifs de stratégies d’attaque ou de défense tirés en longeur et les 110 ou 120 pages de cette novella passent un peu moins vite. On se rend compte que l’intrigue est un peu creuse.

Puis le tome 3, on découvre le même cyborg, avec…
Bref, tout cela se répète, l’attrait de la nouveauté ne prend plus, on attend la mise en marche du second étage de la fusée, mais non, il n’y a pas de second étage.

Puis le tome 4, on découvre le même cyborg, avec…
Bon, comme c’est le tome 4, on le lit jusqu’au bout pour vérifier que la chute est bien celle que l'on craignait... Eh bien oui, hélas, c’est celle-là.

Bref, dommage qu’il y ait eu les trois derniers tomes, nous avions affaire à une merveilleuse nouvelle. À la rigueur aurait-on pu en sortir un livre de 300 pages, en éliminant toutes les redondances pour remplir les volumes. Mais il est sans doute plus rentable de vendre 4 tomes en les présentant comme des romans.

Mais peut-être que les avis enthousiastes proviennent de ceux qui n’ont lu que le tome 1 ?

3.Posté par Mello VON MOBIUS le 22/04/2021 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mello
Ce livre m'avait été chaudement conseillé... mais j'ai été très déçue.
Si l'écriture n'est pas mauvaise, elle n'est pas terrible non plus, et ce n'est clairement pas le fond qui vient rattraper tout ça. Le personnage principal, androïde fan de séries télé, est certes sympathique, mais il est reste aussi très classique, c'est clairement du déjà vu, surtout concernant son ''éveil''.
Pour le reste, le livre n'a absolument aucun background et ne présente rien : sous prétexte que le personnage principal se moque totalement du monde qui l'entoure, aucune information ne sera donc donnée. Il est vaguement question de ''planète'' et de ''compagnie'', mais rien concernant la cosmologie, la politique, l'histoire, les événements... même l'expédition en elle-même est à peine abordée, de même que les personnages secondaires qui sont interchangeables tant ils ne sont pas caractérisés. Concernant les péripéties, ce n'est pas mieux : en plus d'être très convenues, elles sont aussi à peine esquissées (la scène d'expédition dans le bâtiment qui ne répond plus pouvant se résumer à : je suis rentré, j'ai été attaqué, je me souviens plus, pis je suis sorti).
J'ai plus eu l'impression de lire un résumé ou alors un plan d'écriture qu'une véritable histoire.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.