Menu

Notez
Films SFFF

        

Hollow Man : L'Homme sans Ombre (2000)


Un article rédigé par le 03/02/2021 | Lu 166 fois




Hollow Man : L'Homme sans Ombre (2000)
Un brillant scientifique, Sebastian Caine, travaille pour les services secrets. Il vient de mettre au point une formule pour rendre invisible. Après l'avoir testée avec succès sur lui-même, il s'aperçoit qu'il ne peut plus inverser le phénomène. Ses collègues tentent alors de trouver une solution. Mais Caine devient de plus en plus obsédé par son nouveau pouvoir et se persuade peu à peu que ses collègues en veulent à sa vie...

Présentation

Comme toute puissance militaire, les États-Unis cherchent constamment à développer de nouveaux moyens leur donnant un avantage décisif en cas de conflit. Parmi les domaines aux limites de la science conventionnelle, il y a la recherche sur l’invisibilité. Imaginez donc des soldats capables d’infiltrer l’ennemi sans même qu’il s’en aperçoive ?

Pour y parvenir, l’US Army a fait appel à Sebastian Caine, un scientifique d’une intelligence exceptionnelle, qui n’a d’égale que son ego surdimensionné ! Autour de Caine, plusieurs autres jeunes chercheurs s’attellent à répondre à la demande de l’armée américaine.

Les recherches vont bon train et l’équipe a déjà réussi à rendre invisibles plusieurs animaux. Mais jusqu’à présent, impossible d’inverser le phénomène ! Les militaires s’impatientent, et Caine et son équipe passent parfois des nuits entières à tenter de trouver la formule qui rendra les cobayes à nouveau « normaux » (enfin, en tout cas, visibles !).

Caine finit par trouver la « formule du retour » et l’équipe parvient à « ramener » un gorille (qui va à nouveau pouvoir se peigner en se regardant dans le miroir !).

Plus qu’heureux, les chercheurs s’apprêtent à annoncer la bonne nouvelle à leur commanditaire. Mais à leur grande surprise, Sebastian n’en dit rien au comité qui les supervise. La raison ? Ils ont ramené un gorille, mais cela marchera-t-il sur un humain ?

L’humain en question, c’est Sebastian lui-même, qui veut ne laisser à personne d'autre l'honneur d'être le premier homme invisible. Quand on vous disait qu’il a un ego surdimensionné... Malgré leur réticence, il parvient à convaincre son équipe de faire le test sur lui.

La première phase se passe très bien : Sebastian disparaît aux yeux de tous. Dans les jours qui suivent, il profite de son pouvoir pour faire quelques blagues (pas toujours de bon goût), au bout desquels ses collègues lui injectent le produit pour le "ramener". Mais cette fois, les choses ne se déroulent pas comme prévu. Le traitement entraîne des effets secondaires violents et Sebastian frôle l’arrêt cardiaque. Pire, ils ne parviennent pas à le rendre visible.

Les jours passent. Les nouvelles formules échouent à chaque fois. Reclus dans le laboratoire, Sebastian perd peu à peu la tête. Les autres finissent par réaliser qu’à plusieurs reprises, il a déjà quitté le laboratoire à leur insu. La situation leur échappe et ils décident de prévenir le mentor de Sebastian, lui aussi membre du comité de supervision.

Mauvaise idée.

Sebastian ne veut pas qu’on sache qu’il est invisible – et compte désormais bien le rester. Et il n’a pas l’intention de laisser vivre quiconque connaît son secret.

Une énième adaptation du célèbre roman de H.G. Wells. Cette fois, l'homme invisible n'est pas un chercheur solitaire, mais à la tête d'une équipe. On se doute très vite que les choses vont mal tourner. L'histoire n'en est pas moins agréable à suivre, même si elle n'apporte guère d'originalité au thème.

Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 03/02/2021 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Vu en son temps. Bien que la fin soit légèrement gore et horrifique, en exploitant des ficelles fort éculées, le film se laisse facilement regarder. On y retrouve tout un tas d'emprunts et références à d'autres films, y compris avec le laboratoire souterrain par exemple. Pas un chef d’œuvre, bien loin de la Mouche par exemple, mais honorable et qui ne se dédaigne pas.

2.Posté par Philippe ANDRÉ le 03/02/2021 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

canonnier
Trop visible

Pour ma part ce film ne méritait pas d'une telle longueur. S'il avait été amputé d'une bonne poignée de minutes c'eût été mieux du fait de son intrigue déviante ; "l'homme invisible est un pervers et un psychopathe"; Trop simple, idée géniale mais male exploitée. La particularité redondante qui nous tient en haleine jusqu'à la fin se trouve dans les effets spéciaux, fabuleux, qui nous permettent de suivre les pas du méchant profitant d'une formule scientifique à la frontière de la moralité. Hélas ses effets se répètent inlassablement jusqu'à la lassitude, puis la caricature.

And...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.