Menu

Notez
Thématiques

        

Genre : Steampunk


Un article ajouté/rédigé par | 10/07/2014 | Lu 17039 fois


⚓️TAGS : STEAMPUNK


Copyright @ 2022 Le Galion des Etoiles | Steampunk
Copyright @ 2022 Le Galion des Etoiles | Steampunk
Le steampunk est à la mode en ce début de XXIe siècle. Mais qu'est-ce exactement que le steampunk ? Et d'où vient-il ? Eléments de réponses dans cette petite présentation.
 
Le steampunk est un sous-genre de la science-fiction qui se caractérise par un style visuel pseudo-victorien et des machines et technologies issues de la révolution industrielle. 

Voilà pour la définition, mais je suppose que vous voulez en savoir plus. Alors allons-y ! 

Le steampunk plonge ses racines presque aussi loin que la science-fiction elle-même. Si on fait l'impasse sur les précurseurs tels que Cyrano de Bergerac, la SF naît au XIXe, en pleine révolution industrielle. A cette époque, des auteurs fascinés par les progrès scientifiques et techniques imaginent des machines futuristes permettant aux humains de réaliser des exploits inédits. Parmi ces auteurs, citons simplement Jules Verne et H.G. Wells, mais aussi Mary Shelley qui est arrivée avant ses deux célèbres comparses. Et comme beaucoup de leurs collègues passés, présents et futurs, ils s'inspirent de leur univers, à savoir la révolution industrielle. Avec le temps, les technologies évoluent, et la SF aussi. Mais des auteurs continuent d'utiliser le XIXe et ses technologies comme toile de fond. Cette tendance, pas encore codifiée, est alors appelée « uchronie victorienne » ou parfois « fantaisie victorienne ».


Le genre vivote pendant le XXe siècle, avec parfois l'une ou l'autre oeuvre qui sort du lot. Mais c'est dans les années 1980 que tout redémarre. Un trio d'auteurs californiens (Jeter, Power et Blaylock) se lance dans le genre et, au cours d'une discussion dans un bar trouvent un nom à leur style commun : le steampunk. Précisons qu'à l'époque le punk, comme style musical, vestimentaire et autre, est bien vivant. En lui adjoignant le préfixe « steam » pour « vapeur », on obtient un terme court et qui pète ! 

Avec le temps, et surtout avec le tournant de l'an 2000, la tendance devient mode. Le steampunk est un genre littéraire et cinématographique, mais pas seulement. Les fans s'y identifient si fort qu'ils se mettent à s'habiller en pseudo-victorien. Des musiciens s'inscrivent aussi dans la mouvance, généralement sur une base folk-rock. Des créateurs font leur apparition : bijoux, détournement d'objets usuels... tout y passe ! Tout est susceptible d'être steampunkisé.

On voit donc que le steampunk est un mouvement de fond. Il transcende les barrières disciplinaires : roman, films, vêtements, dessins, bijoux, musique...  C'est un genre complet, comme a pu l'être la beat-generation par exemple. Il se caractérise par une nostalgie non-naïve pour l'époque victorienne, une époque où les gens croyaient encore en l'idée de progrès, où l'individualisme forcené et le meurtre du politique par l'économie permettaient aux jeunes d'espérer une vie meilleure. Je précise « non-naïf » car les steampunks ne se mentent pas sur les défauts de la révolution industrielle : esclavage, colonialisme, misère et famine de la classe ouvrière... 

Concrètement, cela se marque par l'utilisation de matériaux jugés nobles comme le laiton et le bois, par opposition au plastique vulgaire. Les machines et lampes fonctionnent à la vapeur et aux gaz plutôt qu'à l'électricité et au pétrole. Le piston remplace la bobine. Les hommes s'habillent de tweed et imitent un pilote d'aéronef, un savant fou ou un aventurier. Les dames optent pour la crinoline et les beaux chapeaux. Dans les romans, les dirigeables remplacent les jets, les chars deviennent Léviathans des terres, les fusils sont munis de toutes sortes d'accessoires. Ce qui importe, c'est aussi l'aspect artisanal, voire même bricolé. Un objet steampunk fabriqué à la chaîne n'a pas lieu d'être. C'est le règne du Do-It-YourSelf !

On pourrait rapprocher cette tendance avec le cosplay, tel qu'il est pratiqué par les fans de mangas et de franchises SF (Star Trek, Star Wars...). Mais si ces derniers ne font que se déguiser en héros bien connus, les adeptes du steampunk vont plus loin. Toujours dans l'esprit do-it-yourself, ils ne se contentent pas d'imiter leurs héros mais en créent de nouveaux. Les plus impliqués se créent une « steamsonnalité », ou « personnalité steampunk », avec une histoire propre, et ils incarnent ce rôle lors des réunions et autres conventions. 

Depuis le début des années 2010, le genre déborde de son petit cercle de fans pour contaminer la société toute entière. Le steampunk s'affiche en public, probablement porté par des blockbusters tels que La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, la dernière version de Sherlock Holmes, Hugo Cabret ou même certaines oeuvres de Miyazaki comme Le Château dans le Ciel. Il y a aussi les BD à succès comme les Arcanes du Midi-Minuit. La tendance a même atteint d'autres époques, créant des sous-genres antique-punk ou renaissance-punk (le dernier 4 Mousquetaires). Mais ça, c'est une autre histoire...

Maestro *
Copyright @ Maestro pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 11/07/2014 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Magnifique fiche !!

2.Posté par Koyolite TSEILA le 22/12/2014 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Moi aussi j'adore ! J'adore le genre et la fiche ^-^

3.Posté par tueurnain le 15/06/2017 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, le steampunk peut aussi faire référence à des œuvres ne se passant pas forcément sur terre au 19eme siècle, mais peuvent se passer sur un monde parallèle (Bohéme, un roman de Mathieu Gaborit) ou sur une autre planète ayant un développement technologique rappelant le 19eme siècle. (plusieurs épisode de la BD Sillage se passe sur une planète de ce type).
On peut avoir des œuvre steampunk se passant de nos jours mais dans un présent alternatif ou il y aurait eu une évolution des technologie du 19eme siècle à la place des technologies que nous connaissons:
_non apparition des voitures à pétrole, des avions, de l'ordinateur de l'énergie atomique etc et à la place, voiture à vapeur, ballon dirigeable, mécanisme de calcul à rouage, usine géante à charbon etc...

Voici 2 série de bandes dessinée à connotation steampunk:
_Le régulateur
_Le réseau bombyce
Par contre c'est pas des BD avec une ambiance très joyeuse, c'est même plutôt déprimant...

4.Posté par Bernard ROUX le 14/02/2020 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BFjrla
Très intéressante comme fiche. J'aime bien le style aussi mais la fiche redonne envie. Bravo et merci

5.Posté par Thierry LEDRU le 11/12/2022 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thierry23
" une époque où les gens croyaient encore en l'idée de progrès, où l'individualisme forcené et le meurtre du politique par l'économie permettaient aux jeunes d'espérer une vie meilleure."

Que sont-ils devenus ces gens qui y croyaient ?

Bon, j'ai en tout cas découvert un mouvement dont je n'avais jamais entendu parler et c'est toujours réjouissant d'apprendre quelque chose d'une aussi agréable façon :)

6.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 12/12/2022 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
Le steampunk est un genre que j'affectionne surtout par son esthétique donc par des supports visuels tels que films, séries, mais surtout BD.
Comme toujours quand on parle de steampunk, on omet de parler d'Albert Robida dont les illustrations futuristes sont grandement reprises (Les romans illustrés : Le Vingtième siècle et la Guerre au Vingtième siècle). Littérairement, Jules Verne ou H.G. Wells influencent les scénarios mais visuellement c'est surtout Robida.
Pour ce qui est de la mouvance steampunk, il ne faut pas oublier de parler du cyberpunk (1980) dont le steampunk (1987) est un dérivé. Cela explique que des auteurs comme William Gibson et Bruce Sterling associés au cyberpunk se soient aussi et avec succès essayé au steampunk avec leur géniale uchronie La Machine à différence (The Difference Engine, 1990). J'avais tenté daller plus loin dans le genre avec Les Voies d'Anubis de Tim Powers, cette fois avec moins de succès. Il fait parti des « classiques » steampunk, mais je n'avais pas accroché.
De fait, la bande-dessinée est vraiment un support qui regorge de séries magnifiques : Le régulateur et le Réseau Bombyce , cités ci-dessus en commentaire par Tueurnain, en sont les premiers les plus représentatifs. Il évoque aussi certains tomes de Sillage, à quoi j'ajouterai la série Hauteville House dont la couverture du tome 1 est inspirée par d'un dessin d'Albert Robida, que les auteurs affectionnent.

7.Posté par Koyolite TSEILA le 12/12/2022 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
C'est un très bon complément d'informations pour cette fiche de Maestro (rédigée en 2014) 👍 Merci Erwelyn.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.