Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

           
Une fiche signée : - publiée le 01/09/2019 (dernière mise à jour le 01/09/2019)
Lu 116 fois


Doctor Who - 11.03 Rosa

Rosa





De retour de la planète Désolation (voir 11.02 The Ghost Monument), le Docteur constate que le Tardis ne les a pas ramenés, elle et ses compagnons, à Sheffield de nos jours, mais aux États-Unis en 1955 ! Et plus précisément à Montgomery, en Alabama. À cette époque, le Sud des USA pratique encore ouvertement la ségrégation raciale, et il vaut mieux ne pas s’éterniser sur place si l’on n’est pas blanc de peau. Ryan en fait d’ailleurs rapidement l’expérience…
 
Mais, alors qu’elle est sur le point de repartir, le Docteur remarque des traces d’artron, une énergie laissée par des véhicules temporels. En d’autres termes, quelqu’un venant d’une autre époque est également présent. Et le moment n’est pas anodin. En effet, le Docteur et ses compagnons sont arrivés à la veille d’un moment historique de la lutte pour l’égalité raciale. Demain, ce sera le 1er décembre 1955 !
 
Que s’est-il donc passé ce jour-là ? Le vote d’une loi supprimant la ségrégation ? Un discours historique ? Pas du tout. Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusera de céder sa place dans le bus à un passager blanc. Un petit geste de cette humble couturière, qui va pourtant avoir un immense impact sur le mouvement des droits civiques. Rosa sera arrêtée, jugée, déclenchant des mouvements de protestation et l’émergence de Martin Luther King. La route sera encore longue pour crier victoire, mais Rosa Parks, par son geste, en a allumé l’étincelle.
 
En remontant les traces d’énergie artron, le Docteur et ses compagnons finissent par trouver l’autre voyageur temporel. Nommé Krasko, cet ex-meurtrier a été condamné à avoir des implants placés dans le cerveau pour qu’il ne puisse plus jamais tuer personne. Mais ce raciste peut encore nuire d’une autre manière. Et c’est bien pour cela qu’il est à Montgomery en ce jour historique. Son objectif : empêcher Rosa Parks de refuser de céder son siège dans le bus. Et ce faisant, ne pas déclencher l’étincelle qui mènera à l’égalité raciale aux États-Unis.
 
Le Docteur, Graham, Ryan et Yasmin vont devoir contrer plusieurs tentatives de Krasko de changer l’histoire et, par la même occasion, devenir eux-mêmes les acteurs de cet événement.

Un épisode marquant à plus d’un titre : la science-fiction, ici, n’est qu’un élément du décor. Le plus important, c’est de nous montrer l’injustice qui frappait les populations noires dans le Sud de l’Amérique. Si les choses ont heureusement évolué, n’oublions pas qu’il reste encore beaucoup d’inégalités, insidieuses ou explicites, aux USA comme ailleurs dans le monde. Par son sujet, « Rosa » revient aussi quelque peu à l’objectif original de la série. En effet, rappelons qu’au départ, la série « Doctor Who » fut créée pour aborder l’Histoire de manière ludique.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.