Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Vanité (DR)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)

Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs. L'équipe de rédaction du Galion est au taquet ! :-)




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Films

        

Doctor Strange | 2016


Un article ajouté/rédigé par | 12/03/2017 | Lu 1552 fois




Doctor Strange | 2016
Le Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien victime d'un tragique accident de voiture, doit mettre son ego de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts...

Présentation

Stephen Strange est un médecin brillant. Chirurgien doué, c'est aussi un chercheur de talent dans le domaine de la régénération cellulaire. Mais c'est aussi un être arrogant, dont la confiance en lui-même n'a d'égale que le mépris qu'il voue à ses collègues moins doués. Un soir, après une opération risquée où ses doigts de fée ont encore réalisé des prouesses, il prend sa voiture et, distrait par un message, il subit un violent accident. A son réveil, il constate que ses mains ont été fracassées et qu'il passe du statut de virtuose à celui de presque infirme. Sa rééducation, trop lente à son goût, se passe mal, mais il entend parler d'un patient au cas similaire au sien. Il le trouve et, suite à une discussion décide de partir retrouver une secte mystérieuse installée sur les contreforts de l'Himalaya.

C'est là que le Dr Strange va connaître des bouleversements fondamentaux. Après bien des déboires, il est accepté par des maîtres qui lui ouvrent les portes d'une nouvelle réalité. Notre univers n'est qu'une partie d'un multivers, avec lequel on peut communiquer et qu'on peut utiliser pour pratiquer des arts qui ressemblent à de la magie : armes de pure énergie, portails de transports, modification de la réalité, manipulation du temps grâce à une mystérieuse gemme verte... Stephen Strange est un élève doué, et son arrivée tombe à pic pour contrer les desseins de sorciers renégats. A peine formé, il va démontrer son talent et gagner l'estime de ses compagnons dans un combat décisif pour l'avenir de la Terre.

Dr Strange est un héros à part dans l'univers Marvel Comics. Ça reste vrai dans l'univers cinématographique. Même si son caractère cabot n'est pas sans rappeler un certain Tony, il y a des différences. Strange n'est pas un technicien, c'est un médecin. Et même s'il n'est pas mystique, il adoptera assez facilement les codes de ses nouveaux arts. Il ne cherche pas vraiment à les comprendre, pas au début, il veut seulement les maîtriser pour guérir. Ses pouvoirs, et ceux de ses compagnons, sont étonnants. On semble s'éloigner de la technologie au profit de la magie. Heureusement (pour moi en tout cas) il y a des explications qui, bien que floues, restent cohérentes avec le MCU dans son ensemble. Cet aspect magique m'avait fait un peu peur, surtout quand une scène a commencé à virer shakra-machins. Bouh, pas mon truc ça ! Mais finalement, on se rattrape et on raccorde tout ça avec les Avengers et les Gardiens de la Galaxie.

Visuellement, c'est bluffant, peut-être le plus beau Marvel jusqu'ici. Les effets-spéciaux sont omniprésents. Mais comment pourrait-il en être autrement quand on joue avec la trame même de la réalité ? Le scénario est peut-être un peu mince, un peu trop prévisible. Mais ça reste très prenant. Le film est servi par d'excellents acteurs, dont le génialissime Benedict Cumberbatch qui retrouve, ô ironie, l'Irène Adler de Robert Downey Jr : Rachel Mcadams ! A quand un Iron Man avec Lara Pulver ? On retrouve aussi Tilda Swinton (Narnia) dans un rôle qui lui va à ravir.

J'ai donc adoré ce film, qui s'intègre merveilleusement bien dans le MCU. Dernière chose : ne manquez pas la scène d'après-générique. Elle vaut le détour !!!

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 17/08/2015 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Là, l'intéret est double : l'univers Marvel et l'incomparable Benedict Cumberbatch !!

2.Posté par Frédéric VASSEUR le 12/03/2017 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FredV
Doctor Strange sera également présent dans Avengers 3 et très probablement dans Thor 2. En revanche, aucun nouveau film solo n'est pour le moment prévu.

3.Posté par Kane BANWAY le 19/03/2017 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Banway
J'ai eu du mal à ne pas voir Sherlock... surtout au début, puis les ressemblances s'estompent... et le film reste un bon divertissement avec quelques très bonnes idées (les interventions de la cape...) Même si il y a quelques bricoles qui prouvent encore une fois que les "méchants" ont vraiment un problème niveau stratégie...

4.Posté par Koyolite TSEILA le 24/07/2017 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Lors des toutes premières minutes du film, je me dis que je vais zapper, tellement ce fatras d’effets spéciaux « tiens en voilà plein ta g » m’est insupportable, du genre limite nausée. Puis mon geste reste suspendu lorsque le décor change et que l’on arrive dans le quotidien du Docteur Strange. Là je repose la télécommande, en me disant que ça va aller finalement.

Je me laisse donc embarquer dans cette histoire. Le personnage du Docteur Strange interprété par Benedict Cumberbatch me plaît bien, surtout après son accident, parce qu’il devient moins con et moins arrogant. Certaines scènes ne manquent pas d’humour et m’ont franchement arraché de grands sourires. Son apprentissage au Tibet est intéressant, il équivaut bien celui d’un certain Luke Skywalker auprès de Yoda.

L’histoire par contre est pleine d’événements prévisibles et les creux d’un scénario que trop plat sont comblés par une masse d’effets spéciaux, certes très réussis, mais personnellement, j’ai horreur de ces scènes à la Matrix tournées au ralenti et je déteste quand les FX prennent le dessus sur l’histoire. Les thèmes abordés dans ce film ne sont pas nouveaux (quête de l’immortalité, forces du Mal, etc.), mais ici on nous les balance au premier degré, sans réflexion aucune, sans approfondissement des sujets. D’autres œuvres de SF traitent ces thèmes nettement mieux.

Alors au final quel est mon ressenti pour « Doctor Strange » ? Un scénario maigre et sans profondeur, des effets spéciaux qui vous en mettent plein les mirettes, des méchants sans intérêt, mais par contre un personnage principal haut en couleurs. En ce qui me concerne, c’est clairement le personnage du Docteur Strange lui-même qui « sauve » le film et évite à mon DVD de finir à la poubelle. Ce que j’ai préféré ? Sa cape ! C’est elle qui m’a fait le plus rire.

En fait pour moi il y a un trop grand décalage entre la qualité du personnage et la médiocrité du scénario. Un pont pour lier les deux choses et atténuer cette "strange" sensation aurait été le bienvenu.

5.Posté par Thierry B. le 24/07/2017 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Personnellement, j'ai adoré le film. Mais c'est vrai qu'il doit beaucoup à son personnage principal, toujours impeccable à l'écran. La cape: sa relation avec Strange est un élément comique et elle est un personnage à elle toute seule.

6.Posté par Sylvain BOISSINOT le 24/07/2017 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sylvain
J'ai adoré ce film. Faut dire que je suis bon public aussi ;-) Pour le contexte, le cinéma est pour moi avant tout un spectacle visuel et un divertissement (oui, je sais, c'est assez réducteur ;-)). Et là, on est servi. J'y vais rarement et quand j'y vais, c'est en général en salle Imax pour profiter justement des effets spéciaux. Quand je cherche quelque chose de plus... "cérébrale", je me tourne en général vers la littérature.
Donc Doctor Strange, c'est du grand spectacle, j'ai apprécié la qualité des effets spéciaux. Cela change par rapport aux autres films sur les Super Héros.
C'est sûr que sur le contenu, c'est un peu creux et les thèmes qui y sont abordés ont déjà été traités pleinement dans d'autres œuvres. Benedict Cumberbatch et sa cape font pratiquement tout le film à eux seuls. J'ai apprécié l'évolution du personnage tout du long du film. J'ai hâte de le revoir dans Avenger Infinity War.
Le gros point positif du film, j'y ai découvert Benedict Cumberbatch. Du coup, j'ai pratiquement fini tous les Sherlock. Il n'y a pas a dire, c'est un très grand acteur qui se sent parfaitement à l'aise dans les rôles de composition très difficile à jouer. Je pensais Elementary avec Jonny Lee Miller comme étant la référence moderne de Sherlock, mais du coup avec Sherlock avec Benedict Cumberbatch, je ne sais plus :-D
Pour résumer, ce film est un grand spectacle, on en prend plein les yeux, on s'attache au Doctor Strange car c'est un personnage tourmenté et torturé qui trouvera finalement sa nouvelle raison de vivre.

7.Posté par Ichiman le 05/08/2018 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui m'a gêné, comme souvent, c'est le changement des origines.

The Ancient One est tibétain dans le bouquin.
Mais pour plaire au public chinois, et aux féministes agressives, on en fait une femme celte.
Tilda Swinton campe bien le personnage, mais bon....

Pareil pour Mordo.
Même si son interprète s'en sort bien, changer ses origines est déstabilisant.
C'est comme pour le premier film "Transformers", durant lequel il fallait prendre des notes pour se rappeler que tel personnage est devenu tel véhicule et non plus tel autre...

Sinon, la faiblesse du scénario tient au fait qu'il faille déjà présenter les origines du personnage, et son apprentissage, comme ce fut la cas dans "Batman Begins", qui paraissait ennuyeux car moins dynamique que ce qu'on attend d'un Batman.

Ce film sert à mettre en place l'univers du Dr Strange, afin qu'il intègre le MCU, et son prochain film.

Le côté suffisant du médecin renvoie à celui de Tony Stark, génial inventeur d'Iron Man.
Ce n'est pas pour rien qu'ils mettent au point ENSEMBLE un plan pour défaire Thanos.
Et ils ont fait exprès de ne pas faire d'allusions à Sherlock Holmes qu'ils ont brillamment interprété tous les deux, mais on est hors-sujet...

La cape est un personnage à part entière, et forme une bonne alchimie avec le Sorcier Suprême.

Kaecilius, même s'il est à peine creusé, permet d'introduire -un peu vite, il est vrai- les Mindless Ones
Ils sont juste là pour faire le lien avec Dormammu (Dor- Maaaa-Muuuuu).
Celui-ci est censé être le maître de sa propre dimension, et semble vite se fatiguer du tour temporel que lui joue le Dr Strange.
Mais il a le mérite de tenir tête au héros du film, dans une bataille d'égos démesurés (rien à voir avec la planète vivante).

Cela permet de montrer l'étendue des pouvoirs du Dr Strange, qu'il a acquis, apparemment, assez vite -bien qu'on ne nous dise pas combien de temps il a passé à étudier- et dont il fait preuve d'une maîtrise parfaite.

Pour le côté psychédélique, certains diront "Ouais, les décors, on dirait Inception".
Oui, parcequ'Inception s'est inspiré des BD HYPER PSYCHEDELIQUES du Dr Strange, que ce soit à New York, ou dans les divers univers.
Ce qui a permis une grande liberté créative aux artistes, et offrir quelque-chose de fidèle à l'univers tiré de la BD.

On peut le voir comme un film-origine, ou un maillon du MCU qui prépare à Avengers 3.

En tout cas, un très bon divertissement.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY
Christobal COLUMBUS
B BLANZAT
Le Galion DES ETOILES

💬Commentaires et avis