Menu

Notez
Nouvelles

        

Céder la Place | Emmanuel Quentin | 2018


Un article ajouté/rédigé par | 14/02/2022 | Lu 398 fois




Céder la Place | Emmanuel Quentin | 2018
Il y a des moments dans la vie pour partir en voyage. Et d'autres pour visiter des endroits insolites. D'autres, encore, pour faire des rencontres qui vous glacent le sang. Et d'autres, enfin, pour céder la place, même si rien ne vous dit que vous la retrouverez en revenant. C'est vrai, si vous en revenez un jour...

Fiche de lecture

… tendre l’oreille de la sorte me permet surtout d’en apprendre plus les motivations de chacun à venir ici. C’est ainsi, qu’on le veuille ou non c’est ainsi, les gens n’éprouvent plus aucune vergogne à étaler leur vie privée sur la place publique.
 
Mesdames et Messieurs, la bienvenue à l’ancien hôpital psychiatrique de Kazan. Pour bénéficier de la meilleure qualité d’image, branchez votre Lenstrack – votre lentille hyperconnectée – sur le canal 40 et suivez le guide ! Le spectacle sera grandiose et réaliste à souhait. Vous allez pouvoir découvrir cet hospice avec ses couloirs, ses cellules et ses pièces destinées aux nombreux traitements tels qu’ils étaient autrefois, personnel soignant et patients y compris. Émotions et frissons garantis. Vous en aurez pour votre argent, braves gens, parce qu’en comparaison à cela, les endroits les plus insolites et les plus effrayants de la planète, c’est du pipeau !

Mais quelle charmante idée que d’inviter ses lecteurs - aux côtés de sept personnages, dont une fille peu avenante qui fiche la trouille - à la visite, sous forme d’une reconstitution visuelle, d’un hôpital psychiatrique ! 😅

Je plaisante, je trouve l’idée originale. Tout au long de ce parcours, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir à l’esprit des bribes des scènes les plus sombres de l’un de mes films préférés : Vol au-dessus d’un Nid de Coucou. Les descriptions sont efficaces, on s’y croirait vraiment. J’ai également apprécié d’arpenter les coulisses du tournage et les décors de ce lugubre endroit. C’est intéressant de découvrir la façon dont ont été réalisées les diverses scènes dans le but d’offrir un spectacle visuel plus vrai que nature.

Comme je m’en doutais, la visite ne va pas bien se dérouler… Et là, j’ai imaginé tout un tas de scénario, mais alors certainement pas celui proposé par Emmanuel Quentin. C’est une bonne surprise ! Et les surprises, moi j'adore 🤗

Cette double chute de fin m’a beaucoup plu et m’en a mis plein la vue !

Par contre, je reste sur ma faim. Quelle est la nature de ces "prédateurs" et quelles sont leurs motivations ? L’expliquer n’apporterait peut-être rien de plus au récit, mais moi qui suis de nature curieuse, quand même, j’aurais bien voulu savoir.

Bref, je n’en dis pas plus. Céder la Place est une nouvelle à la conclusion inquiétante dont je recommande vivement la lecture.

Lien utile


On en parle ailleurs


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 04/04/2022 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
Que dire de plus qu’il en est porté dans cette chronique ? Pas grand-chose. J’ai aimé l’idée, de la même manière que la Capitaine, et chaque page de l’histoire jusqu’à ses chutes. Je me suis aussi amusé du jeu entre réalité et virtualité, et du fait qu’il faille de suite écarter l’hypothèse des fantômes puisque cela est bien trop explicitement indiqué dans le 4e de couverture. À l’identique, je reste sur la même faim quant à « Miss frissons dans le dos » et mille idées me trottent encore dans la tête sur ce qu’ILS pourraient être réellement…. D’un autre côté, il paraît vraisemblable que le narrateur ne puisse nous le dire, car si comme Douglas…
Une histoire courte bien dosée qui mêle futur et technologie, cinéma en réalité virtuelle, personnages zarbis de part et d’autre [faut quand même avoir de drôles de goûts pour se lancer dans une telle balade – ayant eu à effectuer de telles visites dans deux de ces lieux, je peux vous garantir que ça n’a rien d’agréable] ; ajoutez-y des pincées horrifiques quant à ce qu’ont effectivement subi des « malades » traités dans ces lieux, avec des soupçons de suspense et de frissons. Bref, un texte à ne rater sous aucun prétexte.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.