Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

2009 Lost Memories



Article rédigé par le 29/07/2012
Lu 1308 fois



Suite à la tentative d'assassinat d'un officier japonais déjouée en 1909, le cours de l'histoire est profondément modifié et le Japon s'approprie de la Corée. En 2009, les Coréens ont perdu leur identité nationale jusqu'à oublier leur passé et leur propre langue. Mais tout n'est pas perdu...


2009 Lost Memories

Présentation du film

En 2009, Masayuki Sakamoto and Shojiro Saigo, deux agents du JBI (Japan Bureau of Investigation - calqué sur le FBI américain), doivent désamorcer une prise d'otages par un groupe terroriste connu sous le nom de Hureisenjin, dans un musée situé à Keijo, la capitale de la province de Chosen. Après avoir rempli leur mission, ils comprennent que les terroristes cherchaient en fait "l'âme lunaire", une pierre appartenant à la Fondation Inoue, très influente dans toute l'Empire japonais, et fondée par le second Gouverneur de la province.

Quand il cherche à en savoir plus, Sakamoto se voit retirer l'enquête. L'agent n'en poursuit pas même les recherches. C'est ainsi qu'il réalise que les Hureisenjin n'ont rien de terroristes. Ils veulent, en fait, ramener l'âme lunaire dans un mystérieux temple, découvert par des archéologues. Sakamoto, natif de Chosen, réalise soudain l'impensable : le temple en question permet de voyager dans le temps !

En fait, il a déjà servi : Inoue, le créateur de la Fondation qui porte son nom, est retourné en 1909 et a empêché l'assassinat du premier (et dernier) gouverneur de la province. D'ailleurs, Inoue n'a pas seulement empêché ce crime : il a complètement changé la suite des événements, Chosen et sa capitale Keijo auraient dû porter les noms de Corée et de Séoul ! Grâce à Inoue, membre d'un groupe de radicaux nostalgiques de la puissance perdue du Japon, la Mandchourie est ainsi toujours occupée également et le Japon a un siège permanent à l'ONU ! Récompense, sans doute, de s'être allié aux Etats-Unis et non à l'Allemagne nazie, à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale.

Que faire : maintenir les choses telles quelles ou remonter le temps pour rétablir "notre Histoire" ? Sakamoto et Saigo, excellents amis jusqu'à présent, ne partagent pas le même avis sur la chose...

Autour du film

Cette uchronie sud-coréenne touche un moment sensible de l'histoire de ce pays, puisque l'assassinat du gouverneur japonais, en 1909, est aujourd'hui considéré comme un acte héroïque, qui conduisit à l'émancipation et à l'indépendance coréenne.

On soigne assez bien les détails historiques, en reprenant les noms qu'auraient dû porter plusieurs lieux en cas d'échec de cet assassinat.

Le film a reçu plusieurs fois récompenses :
 
  • Prix du meilleur nouveau réalisateur, meilleurs effets sonores, meilleur second rôle masculin (Tôru Nakamura) et meilleurs effets visuels (Chang Sung-ho), lors des Grand Bell Awards 2002
  • Nomination pour le prix du meilleur film du festival Fantasporto 2003
  • Prix du Public du festival du film fantastique Fantastic'Arts 2003


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Marc FEUERMANN le 09/12/2012 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne surprise. J'ai acheté ce DVD un peu par hasard. Et j'ai adoré ce film. Un très bon moyen de faire connaissance avec le cinéma Coréen qui parfois n'a rien à envier au cimèma américain. Un vrai scénario avec une histoire prenante, un vrai suspense, de belles images et un bon jeu d'acteurs.

2.Posté par Cendrine N. WILLIAM le 09/12/2012 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tombée par hasard sur ce film un jour. Je l'ai regardé tout d'abord parce que j'aime ce qui vient d'Asie (on ne se refait pas), et je n'ai pas été déçue ! Vraiment un bon film, de belles images comme dit Marc, une vraie histoire (dommage qu'on en dise trop dans le résumée ci-dessus ;).... c'était justement cette découverte qui était intéressante, comprendre les premières images du films qui sont aussi les dernières.)
A voir, sans aucun doute possible !

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com