Menu

Notez
Cale des BD

        

20000 Lieues sous les Mers | Ventimila Leghe sotto i Mari | Fabrizio Lo Bianco, Francesco Lo Storto | 2018

D'après l'oeuvre de Jules Verne


Un article ajouté/rédigé par | 25/01/2023 | Lu 82 fois




20000 Lieues sous les Mers @ 2019 Glénat
20000 Lieues sous les Mers @ 2019 Glénat
Au fond de l'océan un objet long, fusiforme, parfois phosphorescent, plus vaste qu'une baleine suscite la curiosité des marins.

Une expédition est organisée à bord d'une frégate américaine, l'Abraham-Lincoln, pour lever le mystère. Parmi l'équipage prennent place le savant Pierre Aronnax, son fidèle serviteur Conseil et le « roi des harponneurs », Ned Land.

Après plusieurs mois de vaines recherches, ils finissent par entrer en collision avec le « monstre »... lequel se révèle être une gigantesque machine !

Accueillis à bord du sous-marin par l'étrange capitaine Nemo, les trois compères vont l'accompagner dans un stupéfiant voyage sous les mers du globe.

Fiche de lecture

Ventimila Leghe sotto i Mari @ 2018 Mondadori Comics, parution originale
Ventimila Leghe sotto i Mari @ 2018 Mondadori Comics, parution originale
La mer est tout ! C’est l’immense désert où l’homme n’est jamais seul, car il sent frémir la vie à ses côtés. (Jules Verne, Vingt mille Lieues sous les mers, 1869)

Ce récit débute par une énigme inquiétante et se termine par une interrogation sans réponse…

Voici le voyage extraordinaire de trois hommes, le professeur français Pierre Aronnax, son domestique Conseil et le harponneur québécois Ned Land, qui après des mois à bord de la frégate américaine La Lincoln en quête du monstre marin semant la terreur dans mers du globe, vont se heurter à la bête qui se trouve être… une gigantesque machine de métal ! Ils seront à la fois les hôtes et les prisonniers du maître des lieux, le fascinant, énigmatique et impitoyable capitaine Nemo qui à bord de son sous-marin Le Nautilus les emmènera sous les eaux pour un incroyable voyage de 20000 lieues…

Adapter en format BD de 45 pages un immense classique comme celui-ci, pavé chef-d’œuvre de près de 600 pages de mon auteur préféré, cinquième roman le plus traduit au monde et qui a fait l’objet de multiples adaptations, c’est courageux !

Eh bien, pour mon plus grand plaisir, c’est réussi. Moi je salue la prouesse, tire mon tricorne et dis : respect !

Cette réussite, on la doit à Fabrizio Lo Bianco pour le scénario plaisant et concis, et à Francesco Lo Storto pour le dessin soigné aux couleurs très agréables. Tous les deux ont su capter l’essence même du roman de Jules Verne pour retranscrire au plus juste cette aventure maritime, ainsi que les caractères et ressentis des personnages.

Certain(e)s reprocheront peut-être à la narration d’être un peu trop lisse ou sans grand suspense. Je leur répondrai qu’il n’en va pas autrement dans le livre. Ce n’est pas un blockbuster de super-héros, bon sang de bonsoir !

Une jolie surprise de cette collection Les grands classiques de la littérature en bande dessinée réside dans le dossier - en collaboration avec Sylvie Lagorce – en fin d’ouvrage consacré à Jules Verne. On peut y découvrir une petite biographie de l’auteur avec ses débuts littéraires, puis sa rencontre avec l’éditeur Pierre-Jules Hetzel, sa vie à Amiens et son œuvre littéraire. Il y a aussi une partie dédiée à Vingt mille Lieues sous les Mers, présentant des passages phares du roman, expliquant leur importance dans le contexte de l’époque et soulignant le côté visionnaire de Jules Verne. Pour terminer, l’on nous parlera de sa passion pour la mer et la navigation. Cette partie documentaire est très sympa, mais malheureusement, elle est incomplète, car il manque du texte en bas de la dernière page. Dommage !

En conclusion, si vous n’avez pas encore eu le loisir de lire ce grand classique ou si vous n’en avez pas le courage, cette BD pourrait être une belle porte d’entrée pour un voyage de 20000 lieues sous les mers. Si vous connaissez déjà le roman et l’avez lu il y a longtemps de cela, c'est une nouvelle façon de le redécouvrir et il y a bien des chances pour que, tout comme moi, vous soyez conquis(e)s par cette adaptation. Au même titre que le film de 1954, c’est pour moi une œuvre à part, complémentaire au roman.

Lien utile : 
👉 Éditions Glénat | Éditeur de talents (glenat.com)

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.