Menu

Notez
Livres

        

Y'a quelqu'un ? | Philippe Curval | 1979


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 10/05/2023 | Lu 188 fois






Y'a quelqu'un ? @ 1985 J'ai Lu | Illustration de couverture @ Philippe Caza
Y'a quelqu'un ? @ 1985 J'ai Lu | Illustration de couverture @ Philippe Caza

Illustration et quatrième de couverture

Ce n'est d'abord qu'un simple fait divers : Clément Volgré, marginal faussement repenti et ivrogne impénitent, remonte les Champs-Elysées avec Nina, sa compagne. Soudain, dans une vitrine, l'implosion de téléviseurs provoque la disparition de Nina. Sans trace. Vers quel « ailleurs » a-t-elle été entraînée ?

Alors commence pour Clément une errance sans fin dans un Paris livré aux promoteurs : bulldozers qui saccagent le passé, béton oppressant...

Mais bientôt il ne s'agit plus pour lui de la nostalgie d'une ville assassinée, de la quête d'une femme perdue. Des signes mystérieux lui révèlent qu'un vaste complot menace non seulement la cité mais l'humanité tout entière : les « liquidateurs » sont déjà parmi nous... N'est-il plus aucun recours ?

Fiche de lecture

Ce petit roman est très étonnant. En fait, le fantastique (ou la science-fiction) n'est ici que comme prétexte à une formidable balade dans le Paris giscardien des années 70. Le héros cherche sa compagne mystérieusement disparue dans des quartiers promis à la démolition, il promène son ivrognerie près du « trou des halles », fréquente le milieu anarchiste qui résiste aux promoteurs, assassins des quartiers populaires. Il enquête retrouve puis reperd Nina et s'alcoolise avec une remarquable constance.

Livre un peu paranoïaque mais très nostalgique, on sent bien que l'auteur ne voit pas trop lui-même comment mener son histoire. Et, curieusement, cela donne un récit très attachant qui donne la part belle à un Paris qui n'est déjà plus qu'un souvenir. La mélancolie est omniprésente et on voit bien que les révoltes n’empêcheront pas le rouleau compresseur de la modernité, de la médiocrité d'écraser toute originalité, tout souvenir d'un Paris populaire vendu à ce qu'on appellera plus tard les « bobos ».

Mais le fantastique reprend quand même ses droits à la (toute) fin du roman pour une conclusion très rapide (j'allais écrire vite torchée) qui se révèle toutefois assez satisfaisante.

Y'a quelqu'un ? est un bon petit livre atypique, surprenant mais très attachant. Je vous le conseille en précisant que les alcooliques devront s'abstenir sous peine d'être terriblement tentés tout au long des pages...

Fantasio Ardennes
Copyright @ Fantasio Ardennes pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !