Menu

Notez
Livres

        

Une étoile m'a dit | Space on my Hands | Fredric Brown | 1951


Un article ajouté/rédigé par | 19/11/2023 | Lu 450 fois




Illustration et quatrième de couverture

 « Le dernier homme sur la Terre était assis tout seul dans une pièce. Il y eut un coup à la porte... » Effrayant ? Quand soudain les étoiles se mettent en mouvement, est-ce un prélude à la fin du monde, ou seulement un message à destination des hommes ?

Et que feriez-vous si tout à coup votre chien, hilare, vous adressait la parole  ? Si une souris nommée Mitkey vous demandait son chemin ?

Huit nouvelles par un des maîtres de la forme courte, huit chefs-d'œuvre savoureux d'humour et de sagesse où cohabitent pour le meilleur Napoléon Bonaparte et d'improbables Monstres-aux-Yeux-Pédonculés.

 
Sommaire :

- Quelque chose de vert... (Something Green, 1951)
- Anarchie dans le ciel (Pi in the Sky, 1945)
- Tu n'as point tué (Crisis, 1949)
- Les Myeups (All good BEMs, 1949)
- Un coup à la porte (Knock, 1948)
- Cauchemar (Daymare, 1943)
- Mitkey (The Star Mouse, 1942)
- Tu seras fou (Come and Go Mad, 1949)

Petits retours au gré de mes lectures sur quelques unes des nouvelles de ce recueil...

Quelque chose de vert (Something Green, 1951) 🧡🧡🧡🧡🤍

Il y a environ cinq ans, l'astronef de Mac Garry s'est écrasé sur Krugger III, un monde dont le ciel est violet, le soleil rouge cramoisi, les plaines brunes - parsemées de buissons bruns - et au-delà desquelles se trouvent des jungles rouges...

Le seul objet que Mac Garry a pu sauver de son appareil est un pistolet solaire, une arme précieuse parce que tout d’abord, elle lui permet de pulvériser les lions ou les tigres tapis au fond des jungles rouges et qui ne pensent qu'à le dévorer et, deuxièmement, parce que l'éclair qui jaillit de l'arme est vert éclatant, très bref, mais d'une beauté sans pareille sur cette planète sur laquelle le vert est la seule couleur qui n'existe pas, une couleur en profusion sur la Terre qui lui manque tellement...

Depuis le début de son séjour sur Krugger III, Mac Garry en explore systématique et infailliblement chaque recoin à la recherche d'un vaisseau qui avait atterri sur la planète avant le sien et qui n'en était jamais reparti. S'il parvenait à le trouver, il serait à même de regagner la Terre.

Un jour, Mac Garry entend un bruit, ce qui est tout à fait inhabituel. En levant les yeux, il aperçoit alors un minuscule point noir dans l'étendue du ciel violet... Qu’est-ce que cela pourrait bien être… ?

***

Une nouvelle courte et fort bien écrite, qui d'entrée nous plonge dans l'atmosphère colorée de cet étrange monde lointain, dans le quotidien, la solitude et les pensées de ce fou qu'est ce Mac Garry qui s'est coupé de la réalité. Un récit doté d'une chute efficace et inattendue. De la SF volontairement décalée comme je l'aime ! Cool.

Un coup à la porte (Knock, 1948)

(en cours de lecture, chronique suit...)

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par éric MARIE le 19/11/2023 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATRAVERSLESPACE
Certains le savent, Brown est l'un de mes auteurs fétiches, alors bien sûr, je ne peux faire que des éloges.Cependant, même si j'aime à peu près tout chez Brown (un peu moins certains Polars) ' 'Une étoile m'a dit '' reste un de mes romans favoris. Huit nouvelles, mais quelles nouvelles. L'originalité, l'humour, le verbe, tout y est, pas un mot à jeter. Bon certes, je ne suis pas très partial mais avec Brown on approche de l'excellence. Je ne résiste pas à l'envie de vous faire cadeau de la nouvelle n°5
« Le dernier homme sur la Terre était assis tout seul dans une pièce. Il y eut un coup à la porte... »
Tout est dit et je ne suis pas une étoile.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !