Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Vanité (DR)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)

Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs. L'équipe de rédaction du Galion est au taquet ! :-)




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Livres

        

Un Cantique pour Leibowitz | A Canticle for Leibowitz | W.M. Miller Jr. | 1959


Un article ajouté/rédigé par | 04/03/2022 | Lu 109 fois




Un Cantique pour Leibowitz | A Canticle for Leibowitz | W.M. Miller Jr. | 1959
À la fin du xxe siècle, les rescapés du feu nucléaire décident de détruire tous les livres, désormais conçus comme les instruments abjects d'une science qui a détruit l'humanité. Isaac Leibowitz, un ancien ingénieur, fonde alors un ordre monastique destiné à sauver les derniers ouvrages qui ont échappé à la vindicte populaire. Quelques siècles plus tard, frère Francis, membre de l'ordre albertien de Leibowitz, découvre dans un vieil abri anti-atomique de vieilles reliques qui laissent entrevoir la fin d'une période d'obscurantisme et le renouveau de la science.

Fiche de lecture

Un roman intéressant, mais…
 
Ce roman est la réunion de trois grosses nouvelles se déroulant autour de l'Abbaye de l'Ordre Albertien de Leibowitz (OAL).
 
La première nouvelle, intitulée Fiat homo, suit les aventures du jeune novice de l'ordre Francis de l'Utah, qui découvre par hasard, dans les débris d'un abri antiatomique, des écrits attribués à Saint Isaac. Dans une ambiance rappelant Le Nom de la Rose, c'est véritablement le coeur de l'ouvrage, et sa partie la mieux réussie. Relations complexe entre les moines, ambiance de scriptorium, cette nouvelle nous fournit un regard original sur notre époque... du moins sur l'époque de parution du roman (les années 1960). Et c'est là qu'on voit que le temps fait son oeuvre : la description, en filigrane, de l'abri antiatomique (construction iconique de la Guerre froide), serait (déjà !) peu familière aux plus jeunes lecteurs (j'ai passé cinq minutes à réfléchir pour comprendre où l'auteur voulait m'amener... alors j'ose imaginer ce qui doit en être pour le personnage de Frère Francis !). On suit le jeune novice dans la controverse visant à faire authentifier les écrits, dans le cadre du processus de canonisation d'Isaac Leibowitz...
 
La seconde nouvelle Fiat lux commence déjà à être plus brouillonne : multiplication de personnages, d'acteurs géopolitiques, sur fond de renaissance technologique avec la recréation d'une dynamo dans les murs de l'abbaye.
 
Et la troisième Fiat voluntas tua est encore plus désordonnée : entre un conflit nucléaire de masse, un plan d'évacuation planétaire de l'Ordre Albertien de Leibowitz, et des considérations philosophico-religieuses éthérées... Cela part dans tous les sens… et on est totalement perdus.
 
W. M. Miller Jr. est un homme marqué par son époque : ancien militaire ayant été traumatisé tant par la bataille de Monte Cassino (et la prise de l'abbaye éponyme) que par les bombardements atomiques de 1945.
 
Si cette double menace existe toujours aujourd'hui, on constate qu'elle n'est plus aussi prégnante que pendant son contexte de publication... et cela se ressent à la lecture. L'ouvrage a vieilli, indéniablement mais il se lit, du moins dans sa première partie, toujours très bien.
 
En somme, l'idée de base est très intéressante (suivre un ordre monastique dans sa quête de connaissance), mais mal exploitée car complètement engluée par la peur et l'angoisse de son auteur : dépressif, celui-ci se suicide en 1996. La suite qu'il avait prévue au Cantique (intitulée L'Héritage de saint Leibowitz) est achevée après sa mort par l'auteur Terry Bisson.
 
Cet ouvrage m'a rappelé le mouvement dit « d'archéo-fiction », articulé autour de la mode des capsules temporelles. Sa lecture me semble donc requise pour tout fan de « post apo » qui se respecte.




💬Commentaires

1.Posté par Didier REBOUSSIN le 04/03/2022 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alvin
Livre lu et relu il y a bien longtemps. J'avais été plutôt sensible à cette histoire post-apocalyptique qui rebattait un peu les cartes du genre. Il est possible en effet qu'elle accuse depuis quelques rides. Je me souviens de personnages attachants A noter que Bergier et Pauwels en avaient inséré un large extrait dans "Le matin des magiciens".

2.Posté par Southeast JONES le 04/03/2022 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
southeast
Lu et beaucoup aimé. Une suite existe; débutée par l'auteur, mais terminée par Terry Bisson (Johnny Mnémonic, Le cinquième élément), en raison de son suicide : L'Héritage de Saint-Leibowitz.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY
Christobal COLUMBUS
B BLANZAT
Le Galion DES ETOILES

💬Commentaires et avis