Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

Star Wars - 8. Les derniers Jedi

Star Wars : Episode VIII – The Last Jedi



Article rédigé par le 22/04/2018
Lu 1026 fois



Le Premier Ordre règne. Après avoir décimé la pacifique République, le suprême leader Snoke déploie maintenant ses légions pour prendre le contrôle militaire de la galaxie. Seule la générale Leia Organa et les chasseurs de la Résistance s'opposent à la tyrannie naissante, convaincus que le maître Jedi Luke Skywalker peut redonner une lueur d'espoir au combat. Alors que la jeune Rey part à sa recherche, la Résistance se laisse surprendre. Le Premier Ordre est désormais en mesure de totalement anéantir la base rebelle...


Star Wars - 8. Les derniers Jedi

Présentation

La flotte de la Résistance est pourchassée par le Premier Ordre en hyperespace et tente de trouver un moyen d'échapper à ses poursuivants avant de se retrouver à court de carburant. Pendant ce temps, Rey essaye de convaincre Luke Skywalker de rejoindre la Résistance pour lui prêter main forte.
 
Dit comme ça, le pitch paraît bien mince. Et il l'est. J'ai d'ailleurs dû réfléchir un moment pour savoir ce que j'avais vu après ces 150 minutes de film tant le machin est allégrement arrosé de copieux effets spéciaux (batailles spatiales épiques, explosions en tout genre) et noyé dans une série de dialogues barbants et de touches d'humour qui font flop.
 
Tout comme l'Episode 7, le scénario est faible et transpire de resucées des précédents opus. Néanmoins, le petit plus de cet Episode 8, c'est qu'à l'inverse du précédent, il n'est pas un reboot de l'un des films de la Trilogie.
 
Il m'est difficile de parler positivement de ce second film, alors que le premier de cette nouvelle trilogie est une nouvelle version de "La Guerre des Etoiles", plutôt qu'une continuité des événements de la saga. Si la base de l'édifice est branlante, comment voulez-vous construire par-dessus une suite qui soit crédible ? Le truc étant raté depuis le début, c'est un fait, je le prends tel quel sans plus aucune attente et je le regarde - résolue - tout en essayant de ne pas trop afficher un air consterné ou même carrément horrifié, surtout quand je découvre une scène dans laquelle Leia joue les Mary Poppins !
 
Je dois cependant dire qu'il y avait tout de même certaines bonnes idées dans l'air. Par exemple, la scène du gouffre obscur sur l'île de Luke Skywalker était très prometteuse, car Rey se retrouve face à elle-même pour découvrir ce qu'il y a au plus profond de son âme, pour y affronter ses peurs et ses démons (comme le jeune Luke sur Dagobah). Malheureusement, la scène n'est pas aboutie. Alors qu'on attend une réponse - voire même une révélation - lorsque l'on voit toutes les facettes de sa personnalité dans le miroir, ça fait… pschitt ! Il ne se passe rien et on enchaîne déjà sur la scène suivante. Une autre séquence qui m'a intéressée, c'est lorsque que les héros se rendent sur une planète pour y dénicher un expert en piratage. Dans la ville casino, on apprend que tous les êtres qui sont ici vendent des armes au Premier Ordre. Mais là aussi : pschitt ! On n’en saura pas plus et c'est dommage que le sujet n'ait été qu'effleuré, car cela aurait peut-être permis de comprendre pourquoi et comment un empire encore plus grand que le précédent a pu naître et se former aussi rapidement après la défaite de l'Empire. De plus, ledit expert n'a pas été trouvé. C'est donc un passage totalement inutile.
 
J'en viens maintenant aux acteurs et personnages…
 
Mark Hamill ne sera jamais un bon acteur, mais il faut dire que l'âge lui va bien : il a gagné en prestance et son jeu est meilleur que dans la première trilogie, ça c'est sûr ! Par contre, je n'aime pas ce que l'on a fait de Luke Skywalker : un vieux grincheux aigri et dépressif. Bon sang ! C'est quand même un maître Jedi, et qui plus est, le dernier. Alors oui, de ce fait, je n'ai pas apprécié de le voir ainsi, ce qui pour moi est en contradiction avec ce qu'un maître Jedi devrait être. Sur la fin du film, il se ressaisi, lorsqu'il entre en action, et là je dois dire que j'ai beaucoup aimé le personnage et son caractère. C'est en fait ce que j'attendais de trouver, même si j'aurais préféré qu'il soit physiquement là aux côtés de la Résistance, et pas juste par la pensée.
 
En revanche, l'évolution du personnage de Leia avec les années me plaît beaucoup. Son rôle de générale au cœur de la Résistance lui sied bien.
 
Kylo (Ben Solo) est un antagoniste intéressant, car c'est un être tourmenté et en perpétuels conflits intérieurs. Le personnage a un énorme potentiel ! Le problème, c'est qu'entre le jeu tout pourri de l'acteur et les répliques qu'on lui fait dire, le personnage n'est pas crédible pour deux sous. Il en est même risible et ne fait pas peur, ce qui - je pense - n'était peut-être pas le résultat escompté. Finalement, on se retrouve devant une tête à claques capricieuse et colérique qui a pour seule ambition d'être calife à la place du calife (soupirs…). Et en parlant du "calife", ce Snoke… mais – bon sang ! – c’est quoi ce méchant de pacotille ? Bon débarras…
 
Quant à Rey, je ne sais toujours pas quoi penser d'elle. Est-elle un Horcrux ? A-t-elle un lien de parenté avec les Skywalker ? Ou avec Ben Solo avec qui elle pratique la télépathie à distance à un niveau comme encore aucun Jedi ne l’avait fait jusqu’ici ? Bref, le personnage de Rey n'a pas évolué. Elle reste un mystère. Et pour ma part, je la trouve plutôt antipathique.
 
Sinon, pour le reste, c'est une ribambelle de personnages quelconques dont je n'arrive même pas à retenir les noms. Il y cependant une personne que j'ai trouvé très sympathique et qui a su me toucher, c'est Rose. J'espère qu’on la reverra.
 
Bref, en conclusion, en ce qui me concerne la sauce n'a pas pris. Le film est divertissant, j'en conviens, mais ce n'est pas un film qui a retenu mon intérêt ou dont l'histoire m'a embarquée ou fait vibrer. Il me laisse sur une impression de ni chaud ni froid, somme toute un film ni pire ni meilleur que les Blockbusters actuels.
 
Pour édulcorer un peu la chose, je tiens également à dire que j'ai eu des échos positifs de parents qui sont allés voir le film avec leurs enfants. Ces derniers ont beaucoup apprécié, ce que je peux tout à fait m'imaginer, parce que la génération principalement visée avec cette nouvelle trilogie n'est pas celle des fans de la toute première trilogie, même si des clins d'œil en référence à celle-ci sont placés de temps à autres dans le scénario, comme un su-sucre, mais bel et bien une nouvelle génération, celle d'aujourd'hui, qui elle trouverait probablement barbante la première trilogie tout autant que moi je trouve celle-ci fade.
 
Mais on l'a bien compris, depuis que Star Wars est passé aux mains de l'empire Disney, ce ne sera plus jamais la saga créée par George Lucas. Il serait utopique de continuer à espérer que ce soit encore le cas. Je ne fais donc pas - ou plus - partie du public à qui s'adresse cette nouvelle cuvée Star Wars. Cependant pour "Rogue One", oui, clairement !


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur

        

Commentaires

1.Posté par Frédéric VASSEUR le 15/04/2018 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FredV
Un épisode de transition, qui vise à éliminer une à une chaque source d'espoir. Chaque décision amène à des conséquences négatives et contribue à réduire la Résistance. J'aime ce choix de déconstruction, qui a le mérite de l'audace. L'épisode divise, surtout parmi les fans qui se sont forgé une idée de ce que doit être la série, mais si on l'aborde avec un esprit ouvert il est très intéressant, je trouve.

2.Posté par Djackdah NIELLE le 15/04/2018 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Tout n'est peut être pas à jeter dans cet épisode, si on y réfléchit calmement effectivement on est dans une transition, aucun plans ne fonctionne alors qu'on avait l'habitude du retournement de dernière seconde qui sauvait les gentils, l'histoire part vers quelque chose qui peut être intéressant.
Les seuls problèmes qui m'ont gâché le film c'est l'humour (ou la tentative d'humour: la blanchisserie, le réveil de Finn, et tant d'autres...) ainsi que les scènes WTF ( Leia au début pour n'en citer qu'une...)
Un second visionnage me réconciliera peut être avec le film

3.Posté par Escrocgriffe le 15/04/2018 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi la déception cinématographique de la décennie, dans la continuité de l'épisode VII : un humour qui m'a laissé de marbre, un Luke Skywalker antipathique, des méchants stupides et/ou ridicules, un recyclage de certaines séquences de l'Empire Contre Attaque, une sous-intrigue ennuyante, et une course-poursuite spatiale interminable... Au final j'ai eu l'impression de visionner "la folle histoire de l'espace" en pas drôle...

4.Posté par Kane BANWAY le 15/04/2018 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Banway
Bof: Plot twist en promo au supermarché du coin, deus ex machina par paquet de 12, et scénario à la limite du "on s'foule pas" (une course poursuite de 12 heures dans l'espace en ligne droite, je veux dire...Fury road avait l'excuse du scénar bidon pour mettre l'esthétique/plastique au menu. Ici on a juste le scénar bidon ). Même si on passe l'éponge sur l'évolution de Luke, si on regarde ailleurs pendant l'arc Rose/Finn (qui n'apporte rien d'autre à l'histoire que... d'introduire Rose et son final...) et qu'on ferme les yeux sur les invraisemblances, c'est dur pour moi de ne pas avoir l'impression que le réal à fait une liste de toutes les portes qu'avait ouvert JJ Abrahams, pour être sûr de bien toute les fermer... Phasma, Palpatine 2, Rey sans famille... tout se résume au vieil ex-jedi ronchon qui balance son vieux sabre derrière lui. C'était drôle, et très symbolique: osef, de tout ça.

Malheureusement, je n'ai vu aucune audace dans le monde star wars dans ce film : Rogue One avai...

5.Posté par Thierry le 16/04/2018 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux que l'épisode précédent, le film n'en reste pas moins en-deçà de tout le reste de la saga, et continue à défaire tout ce qui avait été construit autrefois...

6.Posté par Siebella CHTH le 22/04/2018 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieb
Un opus très décevant, par bien des aspects. La liste est trop longue pour en faire le détail tant il y en a, malheureusement. Beaucoup de faits auraient mérité approfondissement ou d'être évités tout simplement. Des lenteurs se mêlent à des scènes de déchaînement nous laissant sur notre faim, de l'humour qui provoque des soupirs plus que des rires, des personnages soit creux, soit perturbants, etc etc.. Sans l'étiquette Star Wars, on aurait pu l'apprécier je crois.. Au suivant !?

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.