Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Sous les Dômes



Article rédigé par le 05/11/2011
Lu 264 fois




Sous les Dômes
Dans ce monde, les hommes vivent sous d’immenses dômes transparents, craignant dès leur plus jeune âge les miasmes empoisonnés du dehors. Sous ces coupoles de verre, ils sont rassemblés en clans qui s’affrontent pour la domination. Mais sous la bulle protectrice, la vie est une lutte, lutte pour le pouvoir ou simplement pour la survie. Ariele est membre du clan bleu. Depuis la disparition d’Ardan, elle survit sans but précis, un peu comme ces automates de chair et de sang qui leur servent d’esclaves. Pourtant, le monde des clans cache bien des secrets…

Biographie de l'auteur

Né en 1966, Laurent SAUZÉ, agent de l’État, a déjà publié de nombreuses nouvelles dans des revues comme Martobre, La Nouvelle Plume ou La Revue Populaire Lorraine, ainsi que dans des fanzines tels que Dragons et Microchips ou encore Éclats de Rêves. Lecteur éclectique, ses sources d’inspiration sont nombreuses, mais sa vocation d’écrivain amateur est née d’une double rencontre : d’abord la lecture des contes d’Edgar Poe, puis la découverte de la série créée par Rod Serling, The Twilight Zone. Et depuis, il fait de régulières incursions dans les contrées de l’Imaginaire.

Fiche de lecture

Dans le futur, les êtres humains sont répartis dans des clans de couleurs qui aiment à s'affronter. Chaque clan vit dans un château protégé par une cloche de verre, car l’air à l’extérieur est empoisonné. Les bébés sont fabriqués artificiellement et placés dans des couveuses. Dès leur venue au monde, ils sont conditionnés - ou plutôt, formatés - par des lois strictes. Ne pas respecter la Loi, c’est être faible. Et les faibles n’ont pas leur place dans cette société médiévale où seuls les plus combatifs sont promis à un bel avenir. La compétition et les défis sont donc de rigueur pour prouver sa valeur. Les hommes et les femmes sont dépendants de Roboms - des robots de chair et de sang - qui les servent, les habillent, les lavent et effectuent les tâches astreignantes à leur place. L’individualité n’existe pas, on s’identifie à un groupe : au clan. On ne possède rien à titre privé : tout appartient à tout le monde. Dans une société lobotomisée où les sentiments ont été rayés des mœurs, il n’y a pas d’amour, pas de peine. Seule importe sa docile servitude au clan auquel on appartient. Art, culture, loisirs, etc., sont des mots et des usages totalement inconnus. Hormis leur travail, ces humains ont pour seule distraction des combats à morts, suivis ou précédés de dantesques festins - à faire pâlir d’envie un Klingon ! - qui à chaque fois dégénèrent en orgie.

Qu’est-il advenu de nos villes et villages de jadis ? Que s’est-il passé pour que les humains en viennent à vivre sous des dômes transparents ? Pourquoi sont-ils devenus des êtres « conditionnés » par des lois sans pitié ? Par quel mal ou quelle catastrophe ont-ils été frappés ? C’est ce que Laurent Sauzé nous dévoilera petit à petit tout au long de cette histoire captivante, à travers le regard d’Ariele, son héroïne, qui dans son quotidien bien rôdé fera par inadvertance une extraordinaire découverte. Ce sera alors le grain de sable qui viendra chambouler cet engrenage bien huilé.

L’écriture et le style sont soignés, les phrases s’enchaînent de manière fluide, le scénario alterne entre suspens, action et révélations bien dosés : de bons ingrédients sont associés pour une lecture agréable. J’ai été conquise par ce livre plein de surprises et de rebondissements. Et la fin de l’histoire ? Elle est encore plus géniale que celle que j’imaginais ! Je reconnais là l’influence de la formidable série TV « La Quatrième Dimension ».

Avec « Sous les Dômes », Laurent Sauzé nous dépeint le futur de l’humanité comme peu réjouissant. Il se base sur notre présent et anticipe sur ce qui pourrait advenir si… Sans pour autant être trop moraliste, il nous donne cependant une sorte de mise en garde contre certaines « choses » que je vous laisserai découvrir, et les terribles conséquences d’une consommation/exposition à outrance de celles-ci. Quelques pages durant, il nous livre également un message plus positif, teinté d’espoir, parce que l’Homme étant ce qu’il est, il reste toujours fidèle à ses instincts et idéaux. Tout comme dans « Le meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley, l’auteur nous fait découvrir ici un monde parfait, mais aussi les terribles secrets qu’il dissimule. A quel prix la perfection s’obtient-elle ? Est-elle une utopie ? Malheureusement, peut-être pas tant que cela…

Source

Biographie : Laurent Sauzé


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com