Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Vanité (DR)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)

Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs. L'équipe de rédaction du Galion est au taquet ! :-)




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Livres

        

Sous la Lumière d'Hélios | Dominique Lémuri | 2020


Un article ajouté/rédigé par | 11/09/2020 | Lu 405 fois




Sous la Lumière d'Hélios | Dominique Lémuri | 2020
1969, la Lune : 3 astronautes
2075, Mars : 237 pionniers
2420, Eltanis : plusieurs milliers de colons, dont Clara MacQueen.
Et le Vood.


2420. Eltanis, planète synchrone en orbite autour de Gliese 581, à vingt années-lumière de la Terre. Une colonie humaine de quelques milliers d’âmes s’y est établie et accueille un nouveau contingent de pionniers. Parmi eux, Clara MacQueen, une jeune télépathe au lourd secret, qui devra se battre pour survivre.

Quels mystères ce monde recèle-t-il sous son crépuscule permanent ? Quelles étranges formes de vie, dangereuses et envahissantes, croiseront la route de Clara ?

Et surtout, qu’est le Vood ?
Pour le découvrir, embarquez pour Eltanis !

Le Galion des Etoiles *
Science-fiction, Imaginaire et récits maritimes En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 12/10/2020 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
L’histoire démarre sur la base de deux personnages bien particuliers. Il y a d’abord Clara McQueen, jeune orpheline, débarque sur Eltanis, installée au tout dernier moment sur le « Rêve de Cassiopée » – à bord duquel elle ne connaît pratiquement personne – un vaisseau terrien qui s’était élancé vers cette étrange planète. Ensuite, apparaît Yul Pehlivan, lieutenant et ancien commando, qui possède au lourd passé militaire et dont l’enfance a bien des points communs avec Clara. Tous deux vont se retrouver réunis lors de la sortie de biostase de la jeune femme, une « sieste » qui aura duré ces longues années de voyage. Et ce rapprochement est dû au fait que, modifiés, ils sont devenus télépathes… une capacité que Clara n’a jamais appris à maîtriser.
Mais, à peine installés sur Eltanis, nos deux héros seront englués dans les filets de plusieurs « conflits » et les batailles vont être rudes, tant mentalement que physiquement.
Le premier de ces clients tient plus de la tension que de la guerre, une tension due, entre autres, aux différences historiques et techniques entre les Augmentés et les Anciens. Les premiers sont utilisateurs et possesseurs de technologies plus récentes de la Terre ; partis après ces Anciens, ils sont arrivés avant eux et ont commencé à coloniser un petit « bout » de la planète depuis trente ans. Les seconds, à bord du « Rêve de Cassiopée », tombent de fort haut en découvrant qu’ils ont été précédés et qu’ils se retrouvent dépendant de ces Augmentés.
Deuxième conflit, plus complexe, celui des Augmentés avec les Tanissiens qui ont rencontré ce fameux Vood indiqué dans l’accroche du 4e de couverture.
Quant à troisième, lié au passé de la planète autant qu’au Vood, il est le plus dramatique et ne révélera que tardivement.
Voilà clairement un récit qui touche trois domaines. En premier, la science-fiction bien évidemment, mais aussi l’aventure ; c’est franchement un roman comme j'en dévorais gamin et ado. Il commence à pleine puissance [Clara manie les poignards de jets avec une méchante dextérité et précision], dispose de personnages forts et hauts en couleur, jusque dans la dizaine de « rôles secondaires » [N’Diaye et Llo ne sont pas sans ressources, par exemple] et on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. Même si l’autrice m’a annoncé qu’elle avait prévu des pauses pour ménager le lecteur, je constate qu'elle ne fait que nous laisser avaler une goulée d'air avant de nous replonger aussi dans la vague suivante.
J’ai écrit trois domaines. Le dernier est celui de la magie. Parce que le Vood – ainsi que quelques autres petites « choses » que je ne dévoilerai pas et qui surviennent vers la fin – tiennent de l’irrationnel et du magique. Chacune de ces particularités vient imprégner les facettes « technologiques » de « connaissances scientifiques éthérées ».
Le trio fonctionne bien et c’est agréable, tant à lire qu’à imaginer – les tatoos d’humeur ajoutant une touche poétique à l’aventure.
Plusieurs scènes m’ont agréablement rappelé le « Cycle des Inhibiteurs » d’Alastair Reynold, sans le côté hard-SF qui lui est propre.
Au final, j’ai lu c’est une histoire en trois jours. C’est un roman agréable, mouvementé, avec des persos très riches – et une héroïne digne héritière de certaines autres – autant qu’un monde complètement déjanté quand même, mais fort bien décrit et intrigant, avec une flore et une faune à la fois dangereuse et poétique. Les organisations et modes de vie des groupes « locaux » présentés le sont fort bien – on ne reste pas trop sur sa faim – et les événements s’enchaînent sans temps mort. Le grand plus est que tout cela est teinté de questionnements sociétaux et humains, que ce soit nos rapports avec la technologie de plus en plus folle que nous utilisons ou utiliserons, que ce soit nos rapports entre nous, humains, aussi bien qu’avec la nature et son équilibre, mais aussi bien d’autres que je laisse appréhender.
Bref, c’est bien écrit, entraînant, émotionnellement fort – on est vraiment aux côtés de Clara – et très addictif – nooon, je n’ai pas peur de le préciser, parce que certains romans me tombent des mains et que, là, hormis l’épisode éthéré, je n’ai pas sauté un seul mot. Une lecture boum-boom-coup-de-cœur, où j’ai trouvé tous les ingrédients de ce que j’aime lire.

2.Posté par Charlotte BONA le 11/12/2020 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CharlotteBona
Un livre dévoré en deux jours, malgré un début un peu difficile. En effet, l’introduction par le back-ground brutal de l’héroïne et son réveil après plusieurs années de voyage interstellaire ne m’avait pas convaincue. Mais la suite m’a vraiment beaucoup plu avec une intrigue rondement menée, des conflits comme je les aime et une plume précise et entraînante. Les thématiques (acceptation de l’autre ; écologie; IA et évolution de l’humanité) sont traitées avec finesse. En conclusion: une lecture que je vous recommande, y compris pour des lecteurs peu ou pas habitués au Space Planet.

3.Posté par Djackdah NIELLE le 14/03/2021 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djackdah
Que dire que mes camarades n'ont pas déjà dit plus haut?
Formidable voyage auquel nous convie l'auteure, incroyable premier roman mené avec brio, et à aucun moment ennuyant malgré le pavé, une réussite en tout point.

4.Posté par Hélène DESTREM le 08/06/2021 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
Je viens de terminer la lecture de ce magnifique roman et je regrette déjà qu'il soit terminé. Quel voyage ! Époustouflant, émouvant, merveilleux, remuant, éblouissant ! J'avais entendu beaucoup de bien de ce livre et le fait est qu'il mérite tous ces éloges. "Sous la lumière d'Hélios" est un roman de science-fiction comme j'en ai peu lu. Il confirme ce que je sais depuis longtemps : les romans modernes sont bien mieux écrits, bien mieux construits, bien plus riches et profonds - je trouve - que les romans des années 50, 60 à 80. D'ailleurs, j'ai interrompu ma lecture - laborieuse - de "Dune" (univers que j'aime, pourtant, et que je connais depuis l'adolescence) pour me plonger dans le livre de Dominique Lémuri, et je m'en félicite !

Le début m'a cueillie et enchantée. L'incipit tient dans tout le premier chapitre et il est tout ce que j'aime : surprenant, déstabilisant, hyper rythmé. On est direct dans le vif du sujet, le ton est donné. Ensuite, l'histoire s'enchaîne sans pause, juste ce qu'il faut de descriptions, de réflexions, d'explications afin que les lecteurs puissent suivre l'histoire, comprendre et apprécier les personnages, être immergés dans le suspense et l'aventure, et parfois reprendre leur souffle. Franchement, chapeau ! Quel style efficace et percutant !
Je ne me suis pas ennuyée une minute. Mais surtout, j'ai ressenti tout ce que ressentait l'héroïne, j'ai pleuré avec elle, j'ai frémis avec elle, j'ai été éblouie avec elle. J'étais totalement dans l'histoire, d'autant que, grâce aux descriptions précises mais sans fioritures, j'ai pu m'imaginer aisément la planète Eltanis et tout le reste. Et quelle force de caractère, cette Clara MacQueen !
Que dire des autres personnages ? Ils sont tous brillamment construits et mis en valeur. Pas un n'est délaissé ou fade. Ils ont tous un rôle à jouer, le tiennent avec brio. Ils prennent tous leur place, s'affirment, nous deviennent chers, finalement. A tel point que leur destin nous importe beaucoup et qu'on souffre avec eux autant qu'avec Clara.
Être aussi proche des personnages d'un roman, vivre autant une histoire, ça ne m'était plus arrivé depuis quelque temps.

J'ai particulièrement aimé la relation entre Clara et Almé. C'était fort, puissant, beau. Presque enviable. Conté avec brio.
J'ai été transportée et éblouie par le voyage narré au chapitre 37. Un chapitre que je relirai pour m'en imprégner davantage, tant c'est beau et tant il y a d'images à revoir.
Je ne me remets toujours pas de la perte de l'un des personnages... mais il fait partie de ce qui a fait grandir Clara... mais mince...

En conclusion, ce livre de belle taille se lit avec un plaisir immense. J'aurais aimé le dévorer sans pause, mais le quotidien me rattrapait toujours. Cette lecture est un voyage, une aventure, une immersion dans une SF moderne, rythmée et passionnante. J'ai adoré !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY
Christobal COLUMBUS
B BLANZAT
Le Galion DES ETOILES

💬Commentaires et avis