Menu

Dans la même rubrique :
< >

Notez
Films

        

Simone (2002)

S1mOne


Rédigé par le 17/09/2020 | Lu 193 fois




Simone (2002)
Après avoir essuyé un flop, un producteur de films reçoit un mystérieux colis contenant un logiciel révolutionnaire capable d'animer en quelques clics des acteurs virtuels plus vrais que nature ! Il décide alors de créer en secret une nouvelle actrice. Les spectateurs tombent immédiatement sous le charme de cette créature qui répond au nom de Simone...

Présentation

Les affaires de Viktor Taransky allaient déjà mal jusqu’à présent. Mais maintenant que la star de son dernier film refuse de finir le tournage, c’est la catastrophe pour le réalisateur. Le contrat avec la vedette lui interdit de reprendre les scènes déjà tournées et les refaire le mettrait définitivement sur la paille. De toute façon, plus personne ne veut tourner avec lui et le studio lui coupe les vivres.

Alors que tout semble fichu, Viktor reçoit la visite d’un fan (il lui en reste au moins un !). Ce dernier, informaticien, lui donne un programme qu’il a lui-même développé et qui permet de créer des personnages virtuels plus vrais que nature.

Au bout du rouleau et sans trop de conviction, Viktor lance le programme et crée sa première simulation – Simulation One ou Simone. Le résultat est tout bonnement incroyable. Il insère Simone dans son film, qui devient un énorme succès, relançant du coup la carrière du réalisateur.

Le mystère qui entoure Simone ne fait que renforcer l’intérêt du public – et de la presse. Tout le monde veut la voir, la rencontrer. Mais Viktor insiste sur le fait que la jeune femme préfère une vie tranquille, à l’écart des foules. Il enchaîne donc avec un deuxième film, avec un nouveau succès dans les salles et un double Oscar à la clef !

Pour le réalisateur, Simone est l’actrice idéale. Pas de salaire, ni d’horaire ; elle accepte toutes les décisions de son créateur. Mais très vite, il se rend compte que la réalité est de plus en plus difficile à cacher et que sa création devient étouffante.

Mais comment se débarrasser de quelqu’un qui n’existe pas ?

Mêlant humour, satire du show-business et SF (Simulation One n’existe pas – enfin, pas encore …), le film fut un honnête succès à sa sortie, en 2002. Les critiques lui reprochèrent un scénario peu crédible et pas assez mordant - un comble pour une satire - tenant plus du sitcom que du long-métrage.

À noter que les réalisateurs avaient joué sur le mystère de l’interprète féminine : au générique, on indiquait : « Simone – dans son propre rôle » !

Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Frédéric VASSEUR
Djackdah NIELLE
Louise MORENS


Commentaires