Menu

⚓A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

Articles à paraître :

  • Rdv avec la Peur (LM)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • La Chose qui pensait (DR)
  • Le Casino du réel (RY)
  • Le Sacre du Printemps (RY)
  • Night Sky (PdT)
  • L'Éruption du Karamako (KT)
  • Les Orphelins du Ciel (BB)
  • Nautilus (KT)






Notez
Thématiques

        

Paradoxe de Fermi


Un article ajouté/rédigé par | 29/04/2012 | Lu 1561 fois



Paradoxe de Fermi
Dans une autre fiche, je vous ai parlé de l'Equation de Drake, le Paradoxe de Fermi (nom donné à une série de questions que s'est posée le physicien italien Enrico Fermi en 1950, alors qu'il débattait avec des amis de la possibilité d'une vie et d'une visite extraterrestre) lui est intimement lié.

Comme je l'ai dit auparavant, même les paramètres les plus pessimistes indiquent que nous ne sommes probablement pas la seule civilisation extraterrestre dans la galaxie. Dès lors, une question se pose :

Si les extraterrestres existent, où sont-ils ?

Posons un raisonnement très simple :

La Voie Lactée mesure à peu près 100.000 AL de circonférences. Une civilisation un peu avancée peut atteindre des vitesses de l'ordre de 1% de la vitesse de la lumière sans enfreindre les lois de la physique. En fait nous pensons que cette vitesse sera à notre portée dans un futur proche. Et des vitesses supérieures sont envisageables. Mais tenons-nous en à une hypothèse pessimiste. A 0,01c, il faut à peu près 10 millions d'années pour traverser toute la galaxie. S'agissant des étoiles les plus proches, des vaisseaux lancés à cette vitesse au temps des pharaons en auraient déjà colonisés près d'une douzaine ! Vous allez me dire que des millions d'années est un laps de temps énorme. Mais vous oubliez que l'univers a déjà vécu plus de 10 milliards d'années dans sa configuration actuelle. C'est 1000 fois le temps nécessaire à une civilisation pour coloniser la galaxie.

Le raisonnement de Fermi est le suivant : si la vie intelligente était déjà apparue, elle aurait déjà colonisé la galaxie. Or, nous ne voyons personnes, pas même les traces de leurs passages. La question de la présence de ces intelligences est donc pertinente.
L'exploration du système solaire au moyen de sondes n'a pas permis à ce jour de découvrir des traces de vie.
L'exploration du système solaire au moyen de sondes n'a pas permis à ce jour de découvrir des traces de vie.

De nombreuses personnes ont tenté d'apporter des réponses au paradoxe de Fermi, surtout des scientifiques et des auteurs de SF, parfois les deux en même temps. On peut regrouper les hypothèses en deux grands groupes :

  1. Les E.T. n'existent pas
  2. Les E.T. existent mais nous ne les voyons pas

Dans le 1, il y a toutes sortes d'hypothèses qui jouent avec les paramètres de l'équation de Drake. On peut postuler que la vie est très rare, ou si la vie est fréquente que c'est l'intelligence qui est rare.

Les explications pour le point 2 sont plus nombreuses, mais parfois plus loufoques.

Tout d'abord, on peut postuler que le voyage interstellaire est difficile, et donc que les civilisations sont bloquées dans leur système planétaire. On peut aussi postuler que les E.T. sont prudents, ou n'ont pas envie de coloniser d'autres planètes. Ces deux explications ne sont pas très convaincantes au vu de ce que nous connaissons sur Terre. Par ailleurs, il aurait suffit d'une seule espèce téméraire et colonisatrice pour occuper toute la galaxie.

Dès lors, on en vient à postuler que les E.T. voyagent bien dans les étoiles, mais que pour une raison ou une autre nous ne les voyons pas. Là aussi, il existe des hypothèses.

La première (déprimante) est celle de l'apartheid cosmique. Les E.T. nous trouvent tellement agressifs qu'ils ne veulent pas entrer en contact.

La seconde est plus optimiste, puisqu'elle postule qu'ils attendent pour nous contacter que nous soyons prêts pour cela. C'est l'hypothèse 'Prime directive' de Star Trek.

Evidemment, il y a des gens pour dire qu'ils sont là, qu'ils nous ont contactés. Soit ils se sont fait passer pour des dieux (hypothèse « Stargate »), soit ils restent discrets, soit encore ils sont à l'origine du « mystère » des OVNI.

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Jacques BELLEZIT le 29/04/2012 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
jacques
Les deux explications du point 2 peuvent se recouper: les ET ne nous contactent pas, nous trouvant trop agressifs. Ils attendent donc que nous soyons "prêts".

Mon hypothèse, purement personnelle et subjective, est la suivante: Ils attendent que nous ayons un gouvernement mondial.

Or c'est la que se pose le problème: L'humanité ne formera un gouvernement mondial que lorsque elle aura besoin de parler d'une seule voix....face à une civilisation ET notemment. Donc ils attendent une action de notre part, qui sera effectuée je pense, lorsque nous serons confrontés à eux......Il y a donc un problème inextricable......

Je précise que ce ne sont que des spéculations personelles......

2.Posté par Frédéric GOBILLOT le 30/04/2012 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si, tout simplement, on ajoute un axiome selon lequel une civilisation intelligente ne peut se développer qu'à partir d'une certaine date post Big Bang du fait de divers paramètres géophysiques (maturation d'une planète apte à accueillir la vie et durée d'évolution minimale pour que la vie passe d'unicelluraire à "intelligente") auquel il faut ajouter la durée minimale pour qu'une civilisation atteigne (sans s'auto-détruire en négligeant l'écologie) un niveau scientifique suffisant pour non seulement atteindre la vitesse minimale de 0.01C mais aussi la capacité à créer des vaisseaux-mondes (il faut plusieurs générations pour aller d'un système habitable à un autre).
Dans ce cas, n'obtient pas une date de pré-colonisation spatiale insuffisament lointaine dans le temps pour qu'un contact ait pu être établi entre "Eux" et nous ?

3.Posté par Dick Reckard le 25/09/2012 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je plussoie

- à 10% de la vitesse de la lumière (ce qui va déjà très très très vite), il faut 1millards d'années pour traverser la voie lactée (100 000 AU)

- Les astrophysiciens datent l'univers de 13 milliards d'années

- Temps pour la formation d'un système solaire + une planète + civilisation Alien = en gros entre 3 et 5 milliards (la terre par ex est âgée de 4.57)

- à moins d'un coup de bol extraordinaire, il leur faudrai faire un paquet d'allers & retours dans la galaxie avant de tomber sur nous par hasard : la galaxie compterai environ 234 milliards de soleils.

- La civilisation humaine "démarre" il y a seulement 1000 000 avec l'usage du feu (homo habilis) mais réellement on peut considerer que c'est plutot aux alentours de - 20/30 000 ans (Lascaux 20 000) c'est court à l'échelle de l'univers. Nous n'émettons des fréquences radio dans l'espace que depuis une soixantaine d'années il y a donc il y a peu de chance qu'on ai été détectés pour l'instant.

- il est donc tout à fait possible vu l'étroitesse de la fenêtre de tir qu'"ils" soient passés dans le coin avant l'apparition de forme de vies complexes sur notre planète ou qu'ils viendront quand on aura fini de tout bousiller et qu'il n'y aura plus rien à voir.

4.Posté par Thierry B. le 26/09/2012 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Juste une remarque : à 10% de la vitesse de la lumière, il faut un million d'années et non un milliard. Sinon, pour ce qui est de la chance de se rencontrer, c'est vrai que c'est fort mince. Mais gardons l'espoir tout de même que cela finisse par se produire.

J'ajouterai que Fermi part de l'idée qu'une civilisation perdure assez longtemps pour atteindre les connaissances suffisantes pour les voyages interstellaires. Rien n'est moins sûr. Et puis, ont-ils envie de le faire? Fermi raisonne logiquement en humain. Rien ne nous dit que d'autres êtres soient tentés d'aller voir ce qui se passe ailleurs. Enfin, n'oublions pas que si l'univers a un grand âge qui aurait permis à de nombreuses civilisations de s'étendre à travers les étoiles, elles ne sont pas forcément contemporaines. Dans notre logique, on calcule à l'échelle de notre existence, s'imaginant que la vie devrait exister ± au même moment ailleurs. Au contraire, elle a peut-être déjà disparu ou doit encore émerger "là-bas" ...

5.Posté par Bernard ROUX le 08/10/2019 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BFjrla
Bonjour chers amis galionautes,

Je propose ma vision des choses sur cet épineux problème du paradoxe de Fermi. Attention, c'est possiblement un peu long.

Tout d'abord, le paradoxe de Fermi a été formulé en 1950, à une époque où personne n'avait jamais observé de planète extrasolaire et où la culture chrétienne en Europe était encore extrêmement présente (elle l'est toujours) pour ne pas dire tellement marquante qu'un affranchissement totale de celle-ci dans les valeurs morales ou les croyances n'était pas du tout à l'ordre du jour.
Or, la religion a pour fondement l'unicité de l'homme dans l'Univers.
Il y a gros à parier que Fermi énonce son paradoxe avec la conviction issue de cette histoire religieuse que la seule réponse possible est que nous sommes bien seuls dans l'Univers.
Ce n'est que bien plus tard, avec la découverte de tas d'indices sur Encelade, sur Europe, sur Mars et dans des milliers de systèmes solaires que son paradoxe est perçu dans une optique bien différente, à savoir que réellement il y a de fortes probabilités d'existence de vie partout dans l'Univers mais qu'on ne la voit toujours pas.

Dans l'énorme quantité de théories plus ou moins sérieuses qui tentent de donner une explication cohérente à cette question (ce paradoxe), il y a selon moi deux choses qu'il faut bien distinguer:
La question de Fermi est : pourquoi ne les voit-on pas? Pas : pourquoi ne les avons-nous jamais rencontrés ici sur Terre. C'est un distinguo qui donne toute son ampleur à cette question de Fermi et qui lui a permis, à mon avis, de perdurer dans le temps. Et c'est surtout un distinguo que les gens oublient très très vite.
Or, il est fondamental car ce que dit Fermi, à savoir que à l'échelle cosmique une civilisation qui perdure un million d'années devrait pouvoir, a minima, par saut de puces, coloniser une partie suffisamment importante autour de son étoile pour être visible depuis chez nous. Il ne dit pas : toute civilisation qui perdure un million d'années peut aller visiter physiquement toutes les planètes qu'elle veut comme dans Star Wars.
Sa théorie est tout à fait cohérente, concevable et compatible avec ce que l'on sait de la physique (même dans les années 50 avec un peu d'imagination) alors que la théorie des voyages à travers le vide intersidéral comme si on allait au supermarché est encore aujourd'hui totalement délirant. Même si le délire est une très bonne chose, salvatrice à bien des endroits, ce n'est pas l'objet de ce qu'a énoncé Fermi.

On pourrait traiter de ce deuxième points : pourquoi des ET ne sont jamais venus nous voir. On pourrait trouver aussi des tas d'explications plus ou moins valides, mais ce n'est pas l'objet.

Concentrons-nous donc sur le paradoxe de Fermi, en considérant que oui la vie existe partout dans l'Univers et que non, on ne l'a encore jamais vue.
J’attire l’attention malgré tout sur le fait qu’il soit possible cette deuxième proposition (on ne l’a jamais vue) peut être soumise à caution. Il y eut le signal WOW en 1977 mais passons.
On parle de vie extraterrestre. J’en distingue 3 phases : la phase protozoaire, la phase complexe et la phase +. Celle dont on a de bonnes raisons de penser qu’elle est présente partout (la seule), c’est la première. Or celle-ci, elle ne risque pas de coloniser un quartier significatif de la galaxie ni d’être visible avant qu’on ait des instruments très élaborés.
Nous savons, par notre propre expérience terrienne, qu’il est très compliqué de passer de la phase 1 à la 2. Peut-être que l’accession à la phase complexe, qui amènerait à une civilisation en gros comparable à la nôtre est possible. Rien ne dit qu’elle soit facile ni courante. Entre les risques astronomiques (type astéroïdes ou comètes ou rayons gammas), les instabilités planétaires, les risques volcaniques, si on considère qu’il faut plusieurs centaines de millions d’années (au bas mot) pour en arriver à nous, il est hautement probable que ce type 2 de vie ne soit pas si commune que ça. Par exemple n’existe que (statistiquement) toute les 100 AL de distance. Or, si une civilisation similaire à la nôtre existait à une distance de plus de 100 AL, nous ne la verrions pas encore (en raison du temps nécessaire à la transmission des signaux). Combien y a-t-il de bulles de 200AL de diamètre dans la voie lactée ? environ 125 000 000. Autrement dit, il pourrait y avoir environ 100 000 000 de civilisation comparables à la nôtre sans qu’aucune ne soit jamais rentré en contact avec une autre dans notre galaxie. Ceci se cumule évidemment avec les aspects de temps car là on parle d’un état à un instant donné mais si sur nos « voisins » de 100AL, ils en sont encore au temps du moyen-âge, c’est mort. La probabilité pour que nos voisins en soient au même stade que nous à peu près au même moment est encore plus faible.
On voit bien, d’ailleurs, à travers cet exemple, que même si la vie grouille partout, il n’est pas aberrant du tout de se dire que pour rencontrer une civilisation à un stade où elle est capable d’env...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Christobal COLUMBUS
Djackdah NIELLE
Koyolite TSEILA
Erwelyn CULTURE MARTIENNE
B BLANZAT
Philippe LEMAIRE
Ténèbres PATATE

💬Commentaires et avis