Menu

Notez
Films

        

Numéro Quatre (I am Number Four, 2011)


Un article ajouté/rédigé par | 23/02/2012 | Lu 909 fois




Numéro Quatre (I am Number Four, 2011)
Neuf aliens ayant l’apparence humaine se sont enfuis de leur planète d’origine, Lorien, pour se cacher sur Terre. Leur planète a en effet été détruite par d’autres extraterrestres, les Mogadoriens, qui les pourchassent par la suite sur la planète bleue. Les neuf aliens, chacun désignés par un numéro, possèdent leur propre gardien et vont développer des superpouvoirs en atteignant l’âge adulte. Grâce à un sortilège lancé par un sage de leur planète, les derniers survivants de Lorien ne peuvent être tués que dans l’ordre croissant des numéros. Un, Deux et Trois ont déjà été tués.

Le Numéro quatre, appelé John Smith, emménage à Paradis dans l’Ohio, sous l’aspect d’un adolescent avec son gardien Henri. Malgré ses habitudes de solitaire, il rencontre Sam, un garçon mordu d’extraterrestre et de surnaturel. Il devient également ami avec Sarah Hart, une jeune fille du Middle West passionnée de photographie, et dont il devient amoureux. Après avoir fui toute sa vie, Numéro quatre décide de rester dans cette ville. Il va cependant se rendre compte que son passé le met, lui et ses amis, en danger. Il doit donc relever la tête et se battre pour protéger celle et ceux qu’il aime.

Présentation

Je suis assez mitigé sur ce film.

Le scénario de base n'est pas mauvais, mais l'introduction est assez brutale. Le réalisateur ne prend pas du tout le temps de planter le décor. J'aurais apprécié d'en savoir plus dès le départ. Au lieu de ça, le film crée un faux suspense en cachant certains éléments.

L'intrigue est conservée uniquement grâce à ces effets scénaristiques. Car pour le reste, c'est typique : un bel ado mystérieux débarque dans une nouvelle ville, il se fait remarquer, il tombe amoureux de la fille la plus bizarre du patelin, les méchants débarquent, il y a de la bagarre et à la fin les gentils gagnent.

Pourtant, j'ai l'impression que l'univers décrit en valait la peine. En fait, je pense que ça aurait fait une bonne série. Mais pour le coup, ce film a à peu près le niveau de Twilight...

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >



💬Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 03/03/2012 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Pour ma part, je l'ai découvert très récemment (il y a moinde de 24 heures!) et, honnêtement, j'ai passé un moment agréable!

Tiré d'une récente série de romans de SF destinés aux 'jeunes adultes', ce film est une agréable surprise. D'accord, cela démarre un peu lentement. D'accord, cela a, au départ, tout du film ado 'le jeune héros solitaire tombant amoureux de l'ex-copine du gros bras du lycée', mais on se prend au jeu et la trame se développe bien.

Produit par Michael Bay (The Rock, Armageddon, Pearl Harbor, le triptique Transformers, ... ), il est réalisé par D.J. Caruso, à qui l'on doit, entre autres, Disturbia et l'Oeil du Mal (tous 2 avec Shia LaBeouf).

La seconde partie est bien plus haletante que le début et, peut-être est-ce dû au cadre (lycée), mais par moment, on se croirait à Sunnydale, avec un personnage féminin qui se bat presque comme Buffy.

Descendu par la critique, le film n'en a pas moins été un bon succès dans les salles en 2011. La fin ouverte permettra peut-être de découvrir à l'écran la suite des aventures de ce 'sacré numéro'! La version littéraire en sera d'ailleurs à son 3e épisode d'ici quelques mois. De quoi alimenter un scénario de film à coup sûr!


2.Posté par Christobal COLUMBUS le 11/04/2021 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
Un petit film qui se laisse regarder.
Effectivement, on aimerait en savoir un peu plus sur la planète d'origine, pourquoi leur super-pouvoirs et aussi le lien (de parenté?) qui unit ses neuf extraterrestres venus se réfugier sur Terre.
Il en va de même pour leur mission qu'on suppose tardivement : protéger notre planète de leurs ennemis Mogadoriens qui, comme dit dans le film, rafollent de celle-ci.
Il y a quelques incohérence également :
- Lors de la première illumination des mains de "Numéro Quatre" en plein cours, celui-ci se réfugie dans une petite pièce placard à balais. Son gardien vient l'y récupérer comme si de rien n'était et sans inquiétude des profs ou des écoliers dans le couloir.
- Lors de la fête foraine dans l'attraction horrifique, ils semblent être passés dans un verger voisin animé par de vraies personnes déguisées (jusque là pas de soucis) mais le combat commence et personne ne s'alerte des éclairs ou du bruit et après, les protagonistes concernés s'en vont un peu comme si de rien n'était.
- et je m'arrêterai à ces deux-ci ...

Je remets beaucoup ce film à "Super 8" et un autre du même style (et dont j'ai oublié le nom) où le combat se passe dans un lycée également.
Un bon petit film pour ados... et même pour les parents qui n'ont rien d'autre à faire un dimanche après-midi de mauvais temps...
Une petit suite serait probablement bien accueillie (??)

3.Posté par Jean Christophe GAPDY le 12/04/2021 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
Vu il y a peu, juste après Kin, la comparaison entre les 2 films est, sans état d'âme, en faveur de celui-ci. Comme pas mal de films SF+Fantastique, c'est bourré d'incohérences et d'éléments pour ados, mais il se laisse facilement voir et n'a rien de très déplaisant. J'avais pensé à Twilight 1 (le seul que j'ai vu de la suite et je n'ai gardé que le coup du lycée et de la bagnole en souvenir) côté scène du lycée, à Spiderman 1 (avec Maguire), etc. dans le genre scène hyper classique des films d'ados. Le trucs qui m'avaient bien plu restent le coup de toutou qui devient le super-monstre défenseur et la gouaille du méchant Kevin Durand en Cdt Mogadorian avec leurs ouïes nasales. Bref, passé un moment sympa à le voir.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



💬Commentaires et avis