Menu

Notez
Films

        

Man from Earth (2007)


Un article ajouté/rédigé par | Lu 943 fois




Man from Earth (2007)
John Oldman, professeur d'histoire à l'Université, décide à l'âge de trente-cinq ans de tout laisser tomber. Alors qu'il prépare son déménagement incognito (pense-t-il), ses amis universitaires lui font une visite surprise. Pressé de questions sur cette retraite très prématurée, d'autant qu'il vient de se voir proposer une belle promotion, John avoue qu'il est en réalité un homme de Cro-Magnon âgé de 14 000 ans.

Présentation

Le premier mot qui me vient pour décrire ce film est OVNI. Non pas que ce film en regorge, mais parce que dans le petit monde de la SF il en est un. Ce film est totalement atypique, et pourtant c'est bel et bien de la SF.

Toute l'action consiste en un huis-clos, ce qui est relativement rare en SF. On ne quitte jamais le domicile du personnage principal, et presque jamais son salon. Il n'y a aucun effet spécial. Vous avez bien lu : aucun ! Même pas un ou deux, juste pour dire qu'il y en a. L'action est relativement lente, basée presque exclusivement sur des dialogues.

Voilà un film de SF qui serait parfait au théâtre. Même une petite troupe sans moyens pourrait jouer cette pièce. Et pourtant, l'auteur n'est pas n'importe qui puisque Jerome Bixby a à son actif des épisodes de Star Trek et de Twilight Zone. En fait, la SF est dans le thème traité : la vie éternelle, façon juif errant. Voilà un homme qui prétend avoir 14.000 ans, qui le dit à ses amis et qui doit étayer ses allégations. Toute l'action consiste donc en un ping-pong d'arguments, entrecoupés de moment de rêverie. Entre doutes et convictions, les acteurs nourrissent le scénario de leurs qualités scéniques.

C'est donc un film étrange, atypique. Il ne plaira pas à tous, j'en suis convaincu. La plupart le trouveront intéressant, quel que soit le sous-entendu derrière ce mot. Certains l'aimeront, appréciant le travail d'écriture et la gestion des personnages avec leurs émotions. En ce qui me concerne, je le range en bonne place dans ma DVDthèque, content de l'avoir vu et certain qu'il a changé ma façon d'appréhender la SF.

Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >



💬Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 27/11/2011 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Il faut savoir que le scénario de « Man from Earth » a été écrit par Jérôme Bixby (décédé en 1998), personnalité connue dans le milieu de la SF, puisqu’il a écrit des épisodes de La Quatrième Dimension et de Star Trek. Ce n’est qu’en 2007, soit 9 ans après son décès, que cette histoire a été portée à l’écran.

J’étais emballée à l’idée de regarder un film de SF se déroulant en huit-clos, sans effets spéciaux, non issu de la grande machine à sous hollywoodienne. C’est donc bien calée dans mon fauteuil que j’ai regardé ce film étrange, qui aurait très bien pu être une pièce de théâtre, puisque l’on ne quitte presque jamais le salon du personnage principal. Je me dois quand même de constater que l’image est de mauvaise qualité, cela fait presque mal aux yeux par moments. Donc si vous voulez voir le film, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'acheter une édition Blu-Ray.

A une exception près, les acteurs sont bons. Au cœur de ce huit-clos, ils arrivent à dégager beaucoup d’émotion. Ce n’est malheureusement pas le cas de l’acteur principal, David Lee Smith, qui incarne John Oldman. Pas une seule seconde son interprétation m’a convaincue. Il est froid et antipathique. Et le pire, c’est quand il prend un air affligé : j’ai carrément l’impression qu’il souffre d’une crise de constipation aigüe ! Il est vraiment mauvais.

Mais j’en reviens à l’histoire :

John Oldman, 35 ans environ, professeur d’histoire à l’université, a fait ses bagages et est en train de charger sa voiture, lorsque ses amis débarquent à l’improviste chez lui. Ils sont curieux et désirent connaître la raison de cette « retraite » anticipée, de ce départ prématuré. Pressé de questions, John finit par lâcher le morceau en leur confiant qu’il a 14'000 ans et est immortel ! Ses amis ne le croient pas, mais acceptent cependant d’entrer dans son jeu en lui posant des tas de questions, jusqu’à ce que finalement le doute s’installe, car John a réponse à tout. Est-il vraiment qui il prétend être ? Ou bien est-il psychologiquement malade et se joue d’eux ?

Quel est donc mon avis sur ce film ? Eh bien, je suis bien embêtée pour vous répondre. Je m’interroge : quel était le but de Jérôme Bixby ? Quel était le message qu’il voulait faire passer ? Donner son point de vue sur ses convictions ? Faire passer un message philosophique ? Je l’ignore. Quoiqu’il en soit, cette histoire est pour moi sans queue ni tête. Les thèmes abordés sont intéressants, mais pas assez creusés (bien sûr, dans le cadre d’un long-métrag...

2.Posté par Thierry B. le 27/06/2013 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce film, qui parvient à maintenir l'intérêt avec si peu d'éléments. L'auteur fait d'ailleurs d'une bonne connaissance de l'Histoire pour garder la cohérence de l'ensemble. Mais il et vrai que c'est le genre d'oeuvre que l'on ne peut qu'adorer ou abhorer.

3.Posté par Djackdah NIELLE le 23/03/2019 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djackdah
J'ai découvert ce film il y a quelques mois seulement, par hasard, mais je l'ai trouvé très intéressant...
Tout d'abord, comme dit plus haut, il n'y a aucun effet spécial, tout passe par les dialogues et l'imagination du spectateur qui doit visualiser au même titres que les personnes présentes dans le salon ce que leur invité leur décrit. Le même film avec un budget conséquent on aurait eu droit à une fresque historique spectaculaire, mais l'âme du film aurait été perdue.
Ensuite on a cette façon de revisiter l'histoire qui m'a beaucoup plu, et pour répondre à notre capitaine, est-ce que le héros est toujours là au bon moment, ou alors est-ce sa présence qui provoque les événements ?
Pour moi un bon film, à voir pour se faire un avis, mais je ne pense pas non plus qu'il soit de la catégorie de films qu'on regarde X fois toujours avec le même plaisir.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Jean Christophe GAPDY
Robert YESSOUROUN
Tanguy PRZYBYLSKI
Le Galion DES ETOILES
Patrick PLANÈS
Paul DEMOULIN
Christobal COLUMBUS

💬Commentaires et avis