Menu

Notez
Cale des livres

        

Main mise sur Jakobar | Olivier Deparis | 2011


Un article ajouté/rédigé par | 13/01/2019 | Lu 709 fois




Main mise sur Jakobar | Olivier Deparis | 2011
Le sergent Tom Fullman rencontre la Main, une équipe d’experts qu’il doit escorter sur les lieux d’un crash à l’autre bout du cosmos. Mais un piège leur est tendu. Inculpés de crime à tort, ils se réfugient ensemble sur Jakobar, une planète indépendante. Pour survivre, ils devront apprendre à se connaître, surmonter leurs différences… et vite ! La flotte aérospatiale approche. Le Ministère fédéral, accusant les autorités locales de protéger les terroristes, a voté en représailles un blocus planétaire. Aurait-il tout manigancé depuis le départ dans le seul but d’étendre sa Mainmise sur Jakobar ?

Fiche de lecture

« Main mise sur Jakobar » est un livre d'aventure haletant.
 
On suit les aventures de Tom, militaire chargé d'escorter un groupe d'agents secrets (la Main) hors du port spatial de Tertius. Une mission relativement simple, sauf que bien évidemment rien ne va se passer comme prévu.
 
Déjà la composition du groupe est surprenante (que je vous laisse le plaisir de découvrir), mais surtout notre héros va se retrouver au centre d'un complot visant à annexer une planète en créant plusieurs incidents diplomatiques d'envergure gigantesque.
 
On suit alors la fuite de Tertius, l'arrivée sur Jakobar et la lutte de l'équipage pour leur survie à un rythme fou. On est au cœur des batailles, des tempêtes, tel un film où on se retrouve à l'envers en même temps que les protagonistes. Peu de temps mort, on est centré sur notre équipage jusqu'à la fin du roman, et on s'attache à tous ces personnages en les découvrant au fur et à mesure.
 
Seul petit bémol, pour moi, on ne sait jamais ce qui se passe en dehors de nos héros, alors que l'univers créé par l'auteur donne envie d'en savoir plus, d'en voir plus.
 
Très agréable découverte qui m'a fait passer un très bon moment de lecture.

Lien utile


Djackdah Riker
Copyright @ Djackdah Riker pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 17/04/2019 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Un livre lu en très peu de temps.
Avec un retour qui rejoint ce qu'indique ici Djackdah Nielle (principalement sur son bémol).
Pour le reste, je commence par ce qui m’a fait faire la grimace (histoire de m'étendre sur le meilleur juste après).
D’abord le début. J’avoue avoir eu du mal à comprendre où j’allais durant les premières pages. Outre quelques très légers couacs de forme, j’ai eu du mal à saisir la situation, tant vis-à-vis de ce que venait faire Tom que vis-à-vis de la Main et de la mission de cette dernière. Ensuite la fin, ou plutôt la faim. Parce qu'Olivier Deparis avait de quoi bâtir, de quoi moudre son grain et j’ai trouvé cette fin un peu trop abrupte [désolé, mais vous repasserez pour que je spoile]. J’aurais vraiment voulu savoir ce qu'il s’était passé durant ces fichus trois mois entre les chapitres 7 et 8, et ne pas avoir cette sensation de faim non apaisée après tout ce qu'il nous a été donné de vivre. Donc soit c’est du sadisme pur et simple, soit il n’a pas osé nous retenir plus longtemps dans son univers.
.
Parce que tout le reste est bon. Très bon. Sans rien à jeter et sans temps mort.
Je ne parlerais pas de Laureen Wrrrecht ni de Tom Fullman ; il n’est pas utile de trop en dire sur eux, sinon vous n’auriez pas de plaisir à les connaître. Même si leurs réactions sont plusieurs fois prévisibles, il est trop plaisant de les lire. Je ne parlerais pas plus de l’intrigue qui s’étoffe et se dévoile au fur et à mesure de l’histoire, ne nous laissant la découvrir que par petites touches. Et, là, j'avoue que Laureen et Tom jouent fort bien leurs rôles pour détourner notre attention, masquant çà et là, les quelques indices discrètement semés ; telle la lettre perdue, bien en évidence, alors que mille évènements vous entraînent dans leur tourbillon pour la masquer.
.
Mention spéciale sur deux choses parmi les plus marquantes du livre.
La première est l’ensemble des vols spatiaux (que ce soit les fuites dans l'espace ou l'arrivée sur Jakobar). Une impression d’y être et de « voir » littéralement tout ce que nous fait subir Fullman quand il prend les commandes d’un vaisseau. Un truc qu'il ne fait pas à moitié et qui vous remue bien les tripes, vous flanque un peu le vertige et des suées. Suffisamment pour que vous vous demandiez chaque fois dans quel état, lui et la Main vont en sortir. Autant que je me suis demandé comment moi j’allais tenir – traitant mentalement les uns et les autres des héros de tous les noms pour ne pas réagir plus vite, pour di...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.