Menu

Notez
BD

        

Les aventures de Jo, Zette et Jocko | Tome 1 : Le testament de M. Pump | Hergé | 1951

Le Stratonef H.22 - Episode 1


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 15/10/2023 | Lu 300 fois






Conçues pour le jeune public à la demande de feu l’hebdomadaire français Coeurs Vaillants, la série Jo et Zette met en scène les aventures d’un frère et d’une soeur (contrairement à Tintin à qui on ne connaît pas d’ascendance, ils ont des parents, les Legrand), qui parcourent eux aussi le monde pour faire échec aux méchants, flanqués d’un animal familier très intelligent, le singe Jocko.

Trois histoires complètes de Jo et Zette, proposées en cinq albums distincts, verront le jour au fil des années 50.

Le Testament de M. Pump est le premier volet d’une aventure de Jo et Zette intitulée Le Stratonef H 22. Bien qu’il s’agisse d’une oeuvre de commande, l’imaginaire inimitable du père de Tintin s’y déploie sans réserve, avec une générosité de tous les instants.

Les aventures de Jo et Zette, toujours d’une grande fraîcheur, mettent une fois encore en évidence l’exceptionnel génie créateur d’Hergé.

Fiche de lecture

Le Testament de M. Pump est une aventure de Jo, Zette et Jocko par Hergé, le père de Tintin, qui a été prépubliée en 1938-1939 en noir et blanc dans l’hebdo français Cœurs Vaillants par petits épisodes. L’album couleur, tel qu’on le connaît, a été publié en 1951 aux éditions Casterman.
 
Cinq tomes constituent cette série destinée à un jeune public et je les ai lus il y a de cela des lustres, alors que je n’étais pas plus haute que trois pommes. Cela remonte à si longtemps que j’avais complètement oublié ces personnages, jusqu’à ce que dernièrement, quelqu’un m’en parle. Cela a ravivé de bons souvenirs de lectures enfouis au plus profond de ma mémoire et j’ai eu envie de relire ces péripéties.

« On demande : bon valet de chambre, sachant bien patiner à roulettes. Se présenter à : J. A. P.»
 
C’est par cette offre d’emploi pour le moins étonnante que débute le récit. John Archibald Pump est non seulement un richissime homme d’affaires, c’est aussi et surtout un homme pressé pour qui le temps est précieux. Tout est chronométré, il n’y a pas une minute à perdre. C’est pourquoi même son personnel de maison est équipé de patins à roulettes, afin que le service et les tâches soient effectués le plus rapidement possible. Mais voilà, à force de vouloir aller toujours plus vite, il y a un risque de déraper. C’est précisément ce qui est arrivé dans un virage à la voiture que M. Pump conduisait à vive allure, entraînant sa mort…
 
Après son décès, ses deux neveux – des dollars plein les yeux - assistent à New-York à la lecture du testament de leur défunt – et ô combien fortuné - oncle. Mais en lieu et place de millions dans leurs poches respectives, c’est une douche froide qu’ils reçoivent en pleine face. Jugez-en par vous-même : les objets de valeur seront remis à des œuvres de charités, une somme de 10 millions de dollars sera léguée au constructeur de l’avion qui aura, le premier, réalisé le raid de New-York à Paris, sans escale et à une vitesse de 1000 km/h. Il est précisé que si cet exploit n’est pas réalisé dans un laps de temps d’une année à compter de l’ouverture du présent testament, cette somme sera versée à ses neveux.
 
Voilà des dernières volontés qui vont vexer certains, attirer l’attention de constructeurs, mais aussi titiller l’esprit compétitif d’autres avec toutes les bassesses possibles dans le but d’empocher le magot…
 
D’ailleurs, la charmante famille Legrand va en faire les frais. Tout d’abord le papa, Jacques Legrand, qui est ingénieur dans une société d’aéronautique et qui, pour son employeur, va relever le défi de M. Pump et construire le fameux stratonef. Mais cela ne se fera pas sans problème. Ses enfants, Jo et Zette (respectivement âgés de 12 et 11 ans), ainsi que leur petit singe Jocko, se retrouveront bien malgré eux victimes des tentatives de sabotages et des attentats perpétués contre leur papa. Ils finiront par mener leur propre enquête pour tenter de démasquer les malfrats avant qu’il ne soit trop tard...
 
Voici donc une aventure en compagnie des enfants Legrand placée sous le signe de la compétition, truffée de rebondissements. La narration est soutenue, je ne me suis pas ennuyée une seule minute. C’est frais et divertissant. Le scénario est intéressant et certains passages ne manquent pas d’humour. Et puis, j’aime ces planches et cases avec ces dessins faits main, au style épuré et coloré. Bref, une lecture 100% plaisir.

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.