Menu

Notez
Livres

        

Les Opéras de l'Espace (Laurent Genefort, 2014)


Un article ajouté/rédigé par | 14/09/2014 | Lu 421 fois




Les Opéras de l'Espace (Laurent Genefort, 2014)
Axelkahn est un ténor hors du commun, presque un dieu vivant. Ses interprétations des airs d'opéras les plus périlleux sont des instants volés à l'éternité. Tout cela grâce aux biopuces que lui ont implantées les mystérieux Yuweh. Jusqu'au jour où ces greffes tombent en panne, renvoyant Axelkahn à sa condition de simple mortel.

Il ne lui reste plus qu'à tenter de retrouver un Yuweh, dont la légende raconte qu'il aurait disparu au coeur des Bulbes Griffith, gigantesque artefact spatial composé de stations reliées entre elles par des filins créant une inextricable toile d'araignée.

Il forme donc une troupe de théâtre aussi hétéroclite qu'attachante et se lance en quête d'une hypothétique guérison...

Fiche de lecture

Voici une lecture qui m’a bien plu ! L’univers décrit par l’auteur, Laurent Genefort, est des plus captivants. Imaginez des bulbes reliés entre eux par des filins, auxquels sont accrochées des nacelles qui vous mènent d’un « monde » à l’autre, et que pas un seul de ces endroits ne ressemble au précédent, ni au prochain à visiter. C’est juste génial ! Quelle aventure. En ce sens, par sa toile de fond aux décors multiples, cet ouvrage foisonne d’imagination et d’originalité.
 
Si au départ Axelkahn, ténor et héros de cette histoire, est un vrai connard, il semblerait que la panne de ses biopuces implantées par les Yuwehs soit finalement une bénédiction : au vu de son rapide changement de caractère, Axelkahn n’a visiblement pas perdu que sa voix, mais également la bêtise qui l’habitait… et c’est tant mieux. Ainsi donc, ce personnage va se lancer dans une grande aventure, en compagnie d’une troupe de théâtre qu’il a fondée, composée de cas sociaux, et parcourir les Bulbes Griffith pour retrouver un Yuweh, qui lui réparera ses implants. Au gré des environnements qu’il visite, sa personnalité se modifie et évolue, et ma foi, le gaillard devient fort attachant !
 
La seule petite chose que je pourrais peut-être reprocher au scénario, c’est parfois la résolution « facile » de certaines situations, alors que la troupe de théâtre se trouve vraiment en très mauvaises postures. Il manque un peu de fil à retordre ! Mais c’est un détail, et cela n’a aucunement gâché mon plaisir de lecture, car le thème principal reste tout de même la quête d’Axelkahn.
 
« Les Opéras de l’Espace », c’est de l’aventure, une quête, du théâtre et des péripéties dans un univers tout à fait exotique et étonnant. C’est une invitation au voyage, un dépaysement total. J’ai l’impression que c’est aussi un clin d’œil au Space Opera de Jack Vance. En conclusion : voici une lecture que je ne peux que vous recommander.

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Christobal COLUMBUS
Philippe ANDRÉ
Jean Christophe GAPDY
Didier REBOUSSIN
Paul DEMOULIN
Djackdah NIELLE

💬Commentaires et avis